Du beau discours . . .

  • Commentaires de la publication :0 commentaire
Mme Sylvia Pinel (photo d'archives)
Mme Sylvia Pinel (photo d’archives)

    Dans une interview accordée à l’AMF (Association des Maires de France) au sortir de sa rencontre avec la commission des communes et territoires ruraux de l’AMF, Madame Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, annonce : “Je fais confiance à l’intelligence des territoires“.

   Elle prétend aussi “attacher beaucoup d’importance à écouter l’ensemble des acteurs de mon périmètre ; je suis très heureuse d’avoir pu échanger avec eux“.

Interview Sylvia Pinel Maire-Info 2015 07 03 par 01250DROM

Interview Sylvia Pinel Maire-Info 2015 07 03 par 01250DROM

(pour l’intégralité de l’interview, cliquer ici)

  Il peut alors être rappelé deux faits :

* Lors de la notification de l’attribution de l’aide FISAC pour l’aménagement du parking face à la fromagerie de Drom, Madame la ministre avait divisé par trois la subvention prévue, occasionnant un “manque à gagner” de 7 520 € pour la commune (voir rubrique Dromadaire enchainé du 14 octobre 2014).

 * Invitée au congrès des Maires Ruraux de France, le 18 octobre 2014 à Nohant Vic (Indre), Madame la ministre avait pris soin de s’éclipser rapidement à la fin de son discours, évitant ainsi tout échange avec les élus présents ce jour-là  (“J’ai beaucoup de respect pour les élus locaux“, nous dit-elle pourtant aujourd’hui . . . ).

  Il appartient alors à chacun de forger son idée sur la considération de la ruralité par nos dirigeants . . .

.

  Par contre, il convient de noter que, l’année précédente, Madame Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la décentralisation, dans le même gouvernement, avait été invitée à l’assemblée générale de l’AMRF (Association des Maires Ruraux de France), le 23 mars 2013 à Lyon.

  Cette membre du gouvernement s’était trouvée confrontée à de nombreuses réactions de l’assistance, mais un réel débat avait eu lieu. Malgré des points de vue divergents, Madame la ministre a répondu à chaque intervention et s’est même attiré la sympathie des élus par son comportement. C’est alors dans un esprit cordial que les échanges s’étaient terminés, alors que l’horaire imparti pour cette visite était dépassé depuis fort longtemps.

   . . . une autre notion du “respect” !

Mme Anne Marie ESCOFFIER
Mme Anne Marie ESCOFFIER