Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

15 août 2018, 14 h 51 min
Parfois ensoleillé
Parfois ensoleillé
26°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Suran

Feux de forêt aux Conches ?

   Certains habitants du secteur se sont inquiétés en voyant monter plusieurs camions de pompiers sur la colline : vers les Combes, vers les Conches ?

  Effectivement, cinq véhicules étaient bien sur le terrain, mais dans le cadre d'une formation "Feux de forêt". Pendant trois jours, (et une nuit), sous la pluie, douze sapeur-pompiers volontaires venus de tout le département, encadrés par deux formateurs du SDIS 01 (Service Départemental d'Incendie et de Secours) se sont ainsi exercés à l'attaque des feux de forêt, la défense des habitations, la protection des biens et des personnes.

  Parmi eux, le Sergent Anthony Poncet, chef de corps du CPI de Drom (Corps de Première Intervention) et engagé au CIS du Suran (Centre d'incendie et de Secours), mais aussi le Caporal Chef François Tholas, de Ramasse (engagé au CIS du Suran) et le sapeur Florine Raquin, du centre de Secours de Corveissiat.

 Tous sont désormais habilités à intervenir en feux de forêt (niveau 1), voir à diriger une équipe en l'absence d'un officier de niveau 2.

Le Sergent Anthony Poncet (à gauche) et le Caporal Chef François Tholas (à droite)

(Petite pause casse-croûte)

Manoeuvre de nuit : vue sur Bourg

Inondations : le retour ?

Photo d'archives (17/11/2002)

   Le val de Drom, célèbre pour ses phénomènes karstiques, connait moins de spectaculaires montées des eaux depuis une petite décennie, tant en fréquence, qu'en niveau et en durée. Le 25 novembre 2002 reste, pour l'instant, le dernier évènement (très) marquant.

  Avec les derniers épisodes pluvieux, des crues et inondations, parfois dramatiques, souvent inquiétantes, apparaissent dans tout le pays.

  Le bassin du Suran n'a pas échappé à ce phénomène et, dans la vallée de Drom, on a vu remonter les eaux dans les dolines et réapparaitre des "tromphiots" : ces geysers qui donnent naissance à un cours d'eau ou un lac éphémère. 

  Il y a plusieurs siècles, avant le creusement du lavoir de Drom, ils atteignaient "jusqu'à six pieds de haut" (environ 1,80 mètre). (Archives : quelques vues du lavoir ici).

  Merci à Céline Terraillon pour les images qu'elles nous a confiées :

   Quant à Danièle et Christian Darmet, ils ont survolé la zone et nous font aussi profiter du spectacle des Chemins de l'Eau, même si la "rivière intermittente de Drom" n'est pas encore formée en surface : nous ne constatons que des dolines ou combets remplis.

 
 
 
 
 
    Par contre, le tunnel rempli son office : il évacue le trop plein d'eaux souterraines vers leur exutoire naturel : "Les sources intermittentes de Rochefort".
 

La sortie du tunnel en dessous du hameau de Rochefort (Villereversure)

 

En Glenant, puis Corneloup : les eaux retournent au Suran.

 

Au premier plan : Corneloup et la rivière du Suran ; à droite, son affluent naturel, la rivière intermittente de Drom ; en dessus, le hameau de Rochefort ; en haut à droite, Drom, dans la "vallée annexe" du Suran.

.

Pompiers : toujours des bénévoles qui s’impliquent

   La Sainte Barbe 2018 a été l'occasion, pour le Corps de Première Intervention de Drom (" CPI "), de mettre à l'honneur les bénévoles qui s'engagent gratuitement au service de la population. Tout d'abord, le sapeur Loïc Presti s'est vu remettre le galon de première classe, après la fin de sa formation qui le rend totalement opérationnel sur le CPI de Drom. Engagé, par ailleurs, au Centre de Secours du Suran (" CS "), il se forme encore pour utiliser les matériels spécifiques à cette unité (secours en équipe, appareil respiratoire isolé).

Des Ch'tis au service du Revermont

  Puis trois nouvelles recrues étaient présentées. Arrivant de la région de Dunkerque, mais habitant la vallée depuis déjà sept ans, Guillaume Leduc, 39 ans, est mécanicien auto à Bourg. Avec ses deux filles, il partage des convictions sur l'engagement citoyen en milieu rural : " il faut maintenir et faire perdurer ce type de structure dans un petit village ", et tous trois veulent s'investir dans l'aide et le secours aux personnes. Julie, 19 ans, est opératrice plastique à Villereversure, et Camille, 21 ans, travaille en laboratoire à Ceyzériat, dans les analyses du lait. Cette dernière avait d'ailleurs été jeune sapeur-pompier volontaire (" JSP ") dans le Nord pendant un an et demi, mais n'avait pu continuer cette formation à son arrivée dans l'Ain, la section de JSP de la Vallière n'existant pas encore.

  Félicitant l'implication des volontaires, Alain Chapuis, conseiller départemental, insistait sur la complémentarité entre les centres de secours et les corps communaux, rappelant l'intérêt de ces derniers, proches du terrain, et la chance du département de l'Ain qui en compte encore 171.

En présence de l'Adjudant-Chef Cyril Mottet, commandant le CS du Suran, et son adjoint, l'Adjudant Dominique Perrin.

Le sapeur Loïc Presti a reçu son galon de 1ère classe.

Le sergent Anthony Poncet, chef de corps, présente les nouvelles recrues.

Au menu, on n'oublie pas les cinq fruits et légumes !

Les plus anciens sont toujours présents.

. . . et, toujours, les trois grâces au service !

 
 (Incontournable : l'incendie à Rio, avec Maurice ! )

.

 

Pompiers : une fructueuse collaboration

Manoeuvre SP Drom 10 2017 24

  En sortant de son atelier, à l’Enclos, Anthony remarquait une fumée s’échappant de la maison voisine, inhabitée, et une voiture inconnue. Quelques minutes plus tard, les pompiers de Drom commençaient une reconnaissance des lieux et établissaient une lance de protection pour sécuriser l’atelier, sous la direction du sapeur Loïc Presti. L’intervention dans les locaux nécessitait l’aide du Centre de Secours, équipé en « ARI » (Appareils Respiratoires Isolants). Ce dernier envoyait alors deux équipes avec un Camion-Citerne Rural (« CCR ») et un Véhicule d’Assistance aux Accidentés et aux Victimes (« VSAV » : une « ambulance rouge ») ; en effet, il était craint la présence d’un ou plusieurs squatters dans le bâtiment. L’adjudant Armand Corretel prenait alors la direction des opérations. Une deuxième lance était alors établie pour aller explorer le bâtiment complètement enfumé : il convenait de vérifier la présence de victimes, de couper l’électricité, de localiser le foyer d’incendie et d’arrêter le feu. Une exploration minutieuse du local permettait de dégager un homme inanimé, aussitôt pris en charge et de maîtriser l’incendie après coupure de l’électricité.

Un exercice dans des conditions optimisées

  Il s’agissait, bien sûr, d’un exercice destiné à l’entrainement des pompiers, imaginé et préparé par le Sergent Anthony Poncet et l’adjudant-Chef Dominique Perrin, et supervisé par ce dernier avec le Sergent Fabien Messon. A l’issue de la manœuvre, son déroulement était décortiqué par les formateurs pour en détailler les points à améliorer et apporter des conseils et informations supplémentaires. On notait aussi la présence de l’adjudant-chef Cyril Mottet, chef du Centre de Secours du Suran. Malgré le (ou grâce au !) pointage de quelques défauts, ils qualifiaient cette opération de « manœuvre constructive, riche en enseignements ». De plus, les conditions étaient optimisées grâce à l’utilisation d’une vraie habitation, mais inoccupée ; ses propriétaires en étaient alors vivement remerciés : Xavier et Isabelle Poncet (elle-même fille de Daniel Carrier, ancien chef du corps de première intervention de Drom, et maman de Anthony, chef actuel).

De la fumée s'échappe de toutes parts du bâtiment

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 02

Le C.P.I. de Drom est sur les lieux en quelques minutes

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 03

Loïc Presti dirige la manoeuvre

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 04

Après reconnaissance des lieux, une alimentation en eau est installée

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 05

Branchement sur le poteau d'incendie

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 06

Vérification de la lance en protection du bâtiment voisin

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 07

Tentative d'entrée dans le local, mais il est complètement enfumé ; appel des occupants éventuels

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 08

Surveillance dans l'attente du Centre de Secours (le formateur observe !)

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 09

Arrivée du Centre de Secours

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 10

L'adjudant Armand Corretel prend la direction des opérations ("chef d'agrès")

Manoeuvre SP Drom 10 2017 11

Il est informé du diagnostic réalisé et des premières mesures prises

Manoeuvre SP Drom 10 2017 12

Une deuxième alimentation est installée

Manoeuvre SP Drom 10 2017 13

Vérification de la chaleur de la porte

Manoeuvre SP Drom 10 2017 14
Manoeuvre SP Drom 10 2017 14

Manoeuvre SP Drom 10 2017 15

Un premier binôme entre en reconnaissance

Manoeuvre SP Drom 10 2017 16

Une progression difficile en milieu enfumé

Manoeuvre SP Drom 10 2017 17

Compte rendu au chef d'agrès

Manoeuvre SP Drom 10 2017 18

Une seule victime est trouvée, aussitôt prise en charge

Manoeuvre SP Drom 10 2017 19

Un deuxième binôme entre en action

Manoeuvre SP Drom 10 2017 20

Manoeuvre SP Drom 10 2017 21

Le disjoncteur a été trouvé et l'électricité coupée

 

Manoeuvre SP Drom 10 2017 21b

Manoeuvre SP Drom 10 2017 22

Le foyer est localisé et aussitôt éteint

Manoeuvre SP Drom 10 2017 23

Réunion de bilan de la manœuvre

Manoeuvre SP Drom 10 2017 25

Une bonne complémentarité entre les bénévoles de la commune . . .

Manoeuvre SP Drom 10 2017 26

. . . et les volontaires du département !

.

 

Pompiers : Bruno Aviet passe les rênes à Anthony Poncet

CPI DROM 08 05 2017 17

L'ancien et le nouveau chef de corps

  La commémoration du 8 mai a connu, cette année, une dimension particulière. Après l’hommage rendu à tous ceux qui ont payé de leur vie le prix de la paix et de la liberté, c’est le corps de sapeurs-pompiers qui était mis à l’honneur. Tout d’abord, le caporal Anthony Poncet se voyait élevé au grade de sergent et recevait ses galons du député Xavier Breton. Puis le chef du Centre de Secours du Suran, l’adjudant Cyril Mottet, prenait la direction des opérations pour un changement de chef de corps. En effet, le commandement du Corps de Première Intervention de Drom (CPI) était rendu par le sergent Bruno Aviet pour être confié au sergent Anthony Poncet. Enfin, c’était au tour du sergent Bruno Aviet de recevoir la médaille d’argent de chef de corps.

  Incorporé en 2001, ce dernier avait pris le commandement du CPI en 2008, après la démission de son prédécesseur. Il a fortement contribué à en améliorer l’équipement et le niveau de compétences des bénévoles. On lui doit ainsi l’acquisition et l’aménagement du véhicule actuel, opérationnel pour toutes les interventions locales, l’intégration de nouveaux volontaires, l’organisation et le suivi de leur formation, le rajeunissement des effectifs et leur remotivation. Il laisse à son successeur un outil performant au service de la population et, si le Sergent Bruno Aviet n’en assure plus le commandement, il reste toutefois dans la compagnie où il sera un des éléments clés pour le nouveau chef.

De père en fils (ou gendre) depuis plus de 150 ans

  Quant au sergent Anthony Poncet, il a rejoint la compagnie l’année de ses 16 ans et s’est immédiatement investi dans toutes les formations nécessaires pour rapidement être un sapeur opérationnel. Par ailleurs, il fait aussi partie des effectifs du corps départemental (le « SDIS » : Service Départemental d’Incendie et de Secours) dans le cadre d’un « double engagement » au Centre de Secours du Suran. A 29 ans, Anthony prend ainsi la responsabilité des pompiers de son village natal au même âge que le Lieutenant Daniel Carrier, son grand-père, qui avait, avant lui, passé plus de 40 ans dans cette unité dont 32 en tant que chef de corps. Encore plus loin, on peut rappeler que le premier chef de corps de cette unité, lors de sa création en 1865, était le sous-lieutenant Hyppolite Carrier ! Dans la famille Carrier/Poncet, le nouveau sergent représente donc la sixième génération consécutive de volontaires au service des premiers secours à la population.


Passation de commandement par 01250DROM

CPI DROM 08 05 2017 01

Le premier et le dernier véhicule du C.P.I.

CPI DROM 08 05 2017 03

La population est présente pour honorer ses pompiers

 CPI DROM 08 05 2017 04
 CPI DROM 08 05 2017 05
 CPI DROM 08 05 2017 06
 

CPI DROM 08 05 2017 07

Le Caporal Anthony Poncet reçoit ses galons de Sergent

 CPI DROM 08 05 2017 08
 CPI DROM 08 05 2017 09
 CPI DROM 08 05 2017 10

CPI DROM 08 05 2017 11

Remise de médaille par l'adudant Cyril Mottet, chef du Centre de Secours du Suran, avec le Capitaine Michel Puitin, Chef du Centre de Secours de Treffort.

CPI DROM 08 05 2017 12

CPI DROM 08 05 2017 13

Le dernier discours du sergent Aviet, chef de corps

CPI DROM 08 05 2017 14

Le député Xavier Breton félicite l'unité.

CPI DROM 08 05 2017 15
 CPI DROM 08 05 2017 02

 .

 

Au fil des jours . . .