Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 août 2019, 2 h 34 min
Clair
Clair
11°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Jasseron

Les années en 9 : il y a 20 ans

Continuons notre balade dans les fins de décennies ; deuxième épisode : 1999.

   Début d’année gourmand avec la fondue du Sou des Ecoles, suivie du boudin de Patrimoine où 130 kilos (plus 30 de civier) sont vendus en deux heures. En mars débute le 33ème recensement de la population. Les jeux sont enlevés aux Conches (toboggan, cage à écureuil, tourniquet, balançoires) : après 25 ans de bons et loyaux services, ils ne sont pas aux normes. En avril commencent les travaux d’agrandissement de la fromagerie : la production est momentanément délocalisée, mais la vente est maintenue. Avec le soleil et sous le thème des années 50, la sixième édition de l’exposition-bourse d’échanges des mécaniques anciennes bat ses records de fréquentation. En juin, les écoliers participent au premier concert intercommunal où ils se distinguent avec leur show effroi : « Le cimetière du château d’os ». Deux premiers casques F1 arrivent chez les pompiers : ils remplaceront progressivement les précédents, acquis en 1966.

   Le 14 juillet, lors des intervillages à Jasseron, les athlètes de Drom confirment une fois de plus leur écrasante suprématie au lancer de l’œuf, loin devant leurs concurrents. On apprend que le contrat de rivière du Suran est agréé, sa signature prochaine permettra de lancer le chantier d’assainissement avec des aides supplémentaires ; ; le terrain pour la future station d’épuration est débroussaillé. Le conseil municipal vote un programme d’aides dans le cadre de l’opération façades. En août, les sociétaires de la gymnastique volontaire entrainent 25 randonneurs dans la visite du tunnel et la fromagerie reprend son activité complète dans des locaux agrandis et restructurés.

164 Dromniers

   En septembre, c’est la 160ème rentrée scolaire dans des locaux communaux avec neuf écoliers (la première école a été mise en service en 1840 dans l’actuelle salle des fêtes) ; la population officielle de la commune est de 164 habitants. Le dernier samedi du mois, 80 concurrents se mesurent dans les épreuves spéciales chronométrées du rallye du Suran ; la pluie occasionne des sorties de route et le directeur de course se montre très discret sur le déroulement de l’épreuve. En même temps, on fête St Thyrse sous les chapiteaux. Mais le lendemain est plus sec et n’altère en rien l’affluence habituelle de la fête où l’on assiste, après deux ans d’absence, au retour du « jeu culturel », pris en charge par les jeunes. En octobre, le projet d’assainissement entre dans sa phase de réalisation avec le lancement des appels d’offres. Rachetée lors des travaux de la fromagerie, une cuve à Comté est installée au « jardin britannique » par le comité de fleurissement. En novembre, pendant les vacances, l’école est équipée d’un ordinateur et d’un accès à internet ; les élus auront même droit à une formation. Ces derniers procèdent eux-mêmes à l’installation de guirlandes lumineuses pour les fêtes de fin d’année : elles complèteront désormais le sapin et l’éclairage du vitrail. De son côté, l’école organise sa première vente de décorations de Noël.

Le bon boudin de Patrimoine

Première manoeuvre pour Bibi & Fox

La sécurité et les secours enseignés aux écoliers

Suppression des jeux aux Conches

Les travaux vont débuter à la fromagerie

Les sociétaires commencent le chantier eux-mêmes

Le chadron part vers une nouvelle vie . . .

Fermeture du passage vers le "Cabasson"

Les classes en 9 . . . et en 4 !

Drom est présent dans la caravane du 4ème Grand Prix de la Route Fleurie du Revermont

La 6ème exposition / bourse d'échange des mécaniques anciennes.

Rencontre sur le terrain pour les maires de Drom et Meillonnas

Karine Merle, aide éducatrice à l'école

Grande manoeuvre pour le Comité de Fleurissement

Remise de diplômes et de galons chez les pompiers

Escapade en Pays Basque pour les pompiers

"Le cimetière du château d'os", show effroi des écoliers

Les premiers casques F1 arrivent au C.P.I.

Voyage d'études pour les écoliers : de Lyon à Vienne en bateau

Journée d'études sportive sur le terrain . . .

. . . du sud au nord de la vallée.

Cérémonie en plein air pour le départ en 6ème

Fromagerie : ça avance ...

Intervillages : les Dromnières en action

Fin de chantier ...

... remise en route de la production par Jean-Claude Folliat, le fromager.

C'est la rentrée pour les 9 écoliers de Drom

Depuis une dizaine d'années, Paul Bonnet collectionne les vieux tracteurs

 
 

Pour la St Thyrse, les pompiers mettent en service leur nouveau véhicule d'intervention rapide

 

Dépillage de maïs pour l'Age d'Or

 

De la potion magique plein le chaudron

 

Pour l'éclipse, Jean-Claude voit tout noir ...

 

Les Daltons se sont évadés

 

L'aquarium de Patrimoine

 

Les démons de la nuit sont de retour

 

Retour au bercail pour les Dalton

 

En octobre, le projet de l'assainissement collectif est prêt !

La commission bâtiment étudie un projet d'agrandissement de la mairie à l'étage

Après le Comté, puis la potion magique, une nouvelle vie commence pour le chaudron, racheté par le comité de fleurissement

L'informatique et internet arrivent @ l'école

Les écoliers participent à la commémoration du 11 novembre

Emilit Roserat, ambassadrice du tri, explique aux élus la mise en place prochaine de la collecte sélective des déchets.

Concours de belote avec l'Age d'Or

(les juges ! )

Les mains pleines d'ampoules, les élus enguirlandent le village pour le passage à l'an 2000

 
 
 

Avec le CCAS, un bon repas pour les anciens

 
 
 

. . . puis la Sainte Barbe, pour les pompiers

 

Premier marché de Noël avec l'école

 

Internet : les "NTIC" expliquées aux élus (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication)

 

Encore une belle prestation du Père Noël à l'école

Drom en fleurs, pendant toute la belle saison

 
 

 

Années en 8 : il y a 20 ans

Continuant notre saga sur les années en 8, après 1988, intéressons-nous à 1998 !

   Les associations régalent le début de l’année avec, successivement, la fondue du sou des écoles en janvier, le boudin de Patrimoine en février et les tartes de la gymnastique volontaire en mars. Pour la dernière fois, une benne à encombrants est mise à disposition de la population début avril ; en effet, deux déchetteries seront prochainement ouvertes sur la communauté de communes. Faute de trouver un nouveau président pour succéder à Monique Bonnet, le Comité de Fleurissement se mets en sommeil. Du côté des pompiers, c’est à Drom qu’est organisé le parcours sportif.  Le même jour, le village est traversé par les VTT de la Cavaie, puis par la dernière étape du Grand Prix Cycliste de la Route Fleurie du Revermont ; une voiture aux couleurs de Drom est présente dans la caravane. Aménagé depuis un an et demi, le passage au nord de l’église est doté d’un point d’éclairage public. Mai débute avec la cinquième exposition / bourse d’échanges de mécaniques anciennes sur le thème des véhicules à trois roues. Le Sou des Ecoles termine juin avec un concert à l’église suivi d’un repas champêtre.

L’assainissement collectif en projet

Juillet sera marqué par les intervillages du Revermont, à Jasseron, le jour de la finale du mondial de foot, transmise sur deux écrans géants, elle sacre la France championne du monde devant plus de 500 spectateurs qui fêtent l’événement jusqu’aux premières lueurs du jour. Les sections de gymnastique volontaire de Simandre et de Drom se retrouvent pour une randonnée commune passant par le tunnel. En août, l’association Patrimoine fête son dixième anniversaire en conviant la population à un pique-nique au lavoir. En septembre, 14 enfants reprennent le chemin de l’école ; le monument aux morts est nettoyé, ses fissures sont réparées et ses inscriptions repeintes. A la fin du mois, les épreuves spéciales du 4ème rallye du Suran se déroulent le même jour que la fête patronale. Octobre se termine par une envolée de ballons dans le cadre des deuxièmes Montgolfiades du Revermont : le village est envahi d’aérostiers venus des quatre coins de l’Europe et le coup d’envoi est donné par une montgolfière aux couleurs du Comté, la filière étant partenaire de la manifestation. En novembre, le conseil municipal valide l’emplacement de la future station d’épuration, qui vient de recevoir un avis favorable de l’hydrogéologue mandaté par le préfet. Pour ce projet étudié depuis trois ans, on envisage alors un début de chantier en fin d’année 1999 (en réalité, il faudra attendre février 2000). En décembre, Sainte Barbe met à l’honneur le Lieutenant Daniel Carrier qui se voit remettre la médaille de vermeil pour 35 années de service ; deux sapeurs sont aussi cités, qui viennent de terminer leur formation initiale, et un troisième qui vient de réussir l’examen de caporal. Le numéro 2810 de l'hebdomadaire local, dernier de l’année, rend hommage à Léon Lordet, dit « P’tit Léon », le plus ancien et le plus assidu lecteur de la vallée, qui totalise 50 années consécutives d’abonnement. Agé de 87 ans, il reçoit Voix de l’Ain depuis le numéro 214.

Depuis le 10 décembre, Margaret Steel participe au 3ème "Circuit des artistes en Revermont", qui allie arts plastiques, gastronomie et musique. Jusqu'à fin mars, elle expose ses oeuvres au restaurant "Le pot de grès", à Montagnat, où une soirée dîner concert est organisé fin janvier.

Après la fondue du Sou des Ecoles, le boudin de Patrimoine : la présidente et les clients sont satisfaits !

Dernière projection diapos pour Monique Bonnet, présidente du Comité de Fleurissement.

Quelques fournées de tartes en mars ?

C'est la GV ! (section de Gymnastique Volontaire ! )

Ouvert à la circulation (piétonne ! ) depuis la fin de l'été 1996, le contournement Nord de l'église (passage de l'Alambic) est doté d'un point d'éclairage public.

Parcours sportif des sapeurs pompiers : annonce des résultats avec les "officiels".

 

Entre les deux Carrier (Jean, le Maire, et Daniel, le chef de corps), Martine Vicard sauve l'honneur de Drom en rapportant la seul coupe du CPI (meilleure féminine).

Dom est présent dans la caravane du Grand Prix Cycliste de la Route Fleurie du Revermont.

Dernière étape pour le Dromadaire . . .

 

. . . et pour tous les concurrents aussi !

Plus de 1 500 visiteurs pour la 5ème exposition/bourse d'échanges de mécaniques anciennes.

Attendus depuis longtemps, les travaux de réfection des aqueducs sont réalisés sous la RD 81 (Rue du Port Fleury)

Imaginés par l'adjoint au maire, des charriots sont conçus et réalisés par un artisan local pour les chaises de la salle des fêtes.

 

A l'école . . . c'est les vacances !

Traversée du tunnel pour les GV de Drom et Simandre sur Suran.

 

Après le succès des jeux intervillages, les organisateurs de Jasseron et de Drom se retrouvent pour un journée bilan . . . et détente !

 

Rentrée 1998/99 : 14 écoliers !

 

Gros nettoyage pour le monument aux morts.

 

La pluie s'est arrêtée le dimanche, pour la St Thyrse ! Les Drom'Apaches ouvrent le défilé en pirogue.

Premières habitantes de la vallée : les femmes de Drom'Agnon.

Les quatre saisons de Patrimoine

On moissonne à la Kiva . . .

. . . puis on travaille le grain devant l'église, au fléau et au van.

Compétition de lancer de pantoufle.

La GV reprend ses séances avec une vingtaine de licenciés.

2èmes Montgolfiades du Revermont : le village est envahi de ballons !

Plusieurs pompiers en formation : Martine et Arnaud (formation initiale), à Coligny et St Amour ; Daniel (caporal), à Treffort.

Le lieutenant participe aussi, mais en tant qu'instructeur.

Réunion sur le terrain avec l'association Patrimoine, en prévision de l'installation des panneaux du Sentier Karstique "Les chemins de l'Eau".

Un projet réalisé par l'Association Touristique du Revermont, avec l'Université de Lyon, le Comité Départemental de spéléologie de l'Ain , la commune de Drom et l'association Patrimoine.

Imaginé avant 1996, cet équipement sera installé en 2000, dans le cadre de la charte d'Ecologie Rurale.

 

Traditionnelle opération feuilles mortes pour les pompiers ! Le matin du 11 novembre, la place Dr Gaillard est nettoyée par les bénévoles avant la cérémonie.

 

Avec Anne, l'école bénéficie d'une aide éducatrice deux demi-journées par semaine, dans le cadre des emplois jeunes.

 

Sainte Barbe : médaille de vermeil pour le Lieutenant Carrier, chef de corps.

 

Accident d'atterrissage pour le Père Noël : les écoliers l'ont retrouvés coincé dans les poutres du préau ! Mais ça ne l'a pas empêché d'effectuer une bonne distribution de cadeaux !

 

Qui se souvient de "P'tit Léon" ?

.

 

Rosette Dérudet nous a quitté : une page d’histoire de la fromagerie

Rosette présentait les comptes en assemblée générale

Rosette présentait les comptes en assemblée générale

   Issue d’une famille jasseronnaise, Rose Marie Dérudet, née Bénézeth, était arrivée à Drom au tout début des années 60, avec Charles, son mari, salarié de la coopérative locale. Pendant plus de 28 ans, ils ont fait tourner la fromagerie sept jours sur sept, Charles assurant la collecte du lait (1 400 000 litres par an à leur départ en 1990) puis la fabrication du Comté, de la cuve à la cave, alors que Rosette s'occupait de la comptabilité, de la vente, mais aussi de la fabrication de 100 kilos de beurre tous les deux jours, à mettre en livres, et en demi-livres : sa compétence n’avait d’égale que la qualité de son accueil.

  Dans des conditions de confort modestes, six enfants sont venus agrandir leur foyer ; Madame Dérudet trouvant encore le temps de s’investir dans la paroisse en assurant le catéchisme. C’est dans son village natal que Rosette a passé une heureuse retraite auprès de Charles, avant que sa santé ne décline. L’église de Jasseron était alors bien pleine pour lui présenter un dernier hommage avec beaucoup de sympathie pour son mari, ses enfants et petits-enfants.

 

Un site fédérateur

NDC Pentecôte 2017 (4)

Des bénévoles passionnés par le patrimoine de leurs villages

   Au carrefour de trois communes (Ramasse, où est érigée la chapelle, Drom, pour la partie Nord, et Jasseron, de l’autre côté de la ligne de crête), le site des Conches a toujours eu une vocation à rassembler. Ainsi, depuis 16 siècles, Notre Dame, la « Reine de la montagne », « de tous les pays de l’Ain, de la ville et de la montagne, voit accourir le pèlerin », lors des traditionnels pèlerinages des lundis de Pâques et de Pentecôte.

   En 1096, c’est ici que 39 seigneurs, chevaliers ou gentilhommes, bressans, bugistes et comtois, se ralliaient à Bérard de Chatillon, évêque de Macon, pour partir avec lui à la 1ère croisade en Terre Sainte au côté de Godefroid de Bouillon. Oubliant leurs différends, ils allaient unir leurs efforts pour une cause commune.

   Plus tard, dans les années 70, une entente était conclue entre les communes de Ramasse, Drom, Jasseron, Ceyzériat et Bourg en Bresse pour créer la « route des crêtes », route touristique reliant la chapelle au relais de télévision (sur Ramasse). Avant la création de la grande agglomération, la chapelle était encore située en limite de trois intercommunalités (La Vallière, Treffort en Revermont et Bourg en Bresse Agglomération).

   Ce lundi de Pentecôte n’a encore pas dénoté : plus d’une centaine de pèlerins de tout le secteur avait fait le déplacement, dont des ressortissants de la Loire et du Rhône, membres de l’association LCE, « Lourde Cancer Espérance », associée au pèlerinage de ce jour.

Rencontre au sommet

   Après l’office, c’était au tour de trois bénévoles de se rencontrer, un peu par hasard : Philippe Dosnes président des Amis de Notre Dame des Conches et du patrimoine de Ramasse, a ainsi fait la connaissance de Paul Monnet, président de « l’ASESME » (Association pour la Sauvegarde de l’Eglise de Saint-Maurice d’Échazeaux, à Corveissiat) et de Nadine Molliard, secrétaire de « ACTEURS » (Association pour la Culture, les Témoignages, l’Environnement, l’Urbanisme, la Restauration et Sauvegarde des hameaux et villages de Bohas-Meyriat-Rignat). Nul doute que ces passionnés de chapelles ou d’églises ont dû avoir des échanges enrichissants !

Chapelle ND Conches (1)

  ( Pour découvrir la "Sainte Colline",

télécharger ici le guide Balade & Patrimoine ! )

 

Pèlerinage Notre Dame des Conches Pentecôte 2017 1

Le pèlerinage de Pentecôte à Notre Dame des Conches

Pèlerinage Notre Dame des Conches Pentecôte 2017 2

 

 

Les années en 6 : il y a 20 ans

Une contre proposition pour le tracé du TGV Bourg Genève

Une contre proposition retenue pour le tracé du TGV Bourg Genève

 2015 vit ses dernière heures, 2016 pointe son nez. Avant d’entamer une nouvelle « année en 6 », petit coup d’œil dans le rétroviseur. Premier épisode : 1996, avec un bref regard sur chaque mois.

  En janvier, à l’école, l'institutrice Catherine Mercier, enceinte, doit s’absenter jusqu’à la fin de l’année scolaire ; elle est remplacée par quelqu’un encore peu connu dans la vallée, Philippe Vermeil, futur président de l’AGEK, (Association de Gestion des Espaces Karstiques) qui organisera plus tard les visites guidées du tunnel. En février, lors de la réunion mensuelle de l’ATR (Association Touristique du Revermont), le premier projet de ligne TGV Paris Genève est présenté. Alors présidée par René Amsellem, l’association a mandaté AIMVER (Association d’Ingénieurs pour la Mise en Valeur de l’Espace Rural) pour étudier ce projet dont le tracé n’apparait pas pertinent (il coupe d’ailleurs le val de Drom). Une contre-proposition est émise, qui sera retenue plus tard par les autorités compétentes.

Natura 2000 arrive dans l’Ain

  En mars, les écoliers découvrent l’industrie de la pierre de taille, lors d’une visite guidée de la carrière Guinet Derriaz, encore en activité. En avril, Christine Brochier, artisan à Drom, décroche une médaille d’or au concours international des métiers de la fourrure à Francfort ; c’est la première fois qu’un non-Allemand est primé à ce concours. Le même mois, une bibliothèque est créée à Drom. Sous administration communale, elle est gérée par des bénévoles avec le soutien de la bibliothèque départementale. En mai, le débat sur le nouveau service national draine un dixième de la population. En juin, c’est à Drom qu’est organisée la première réunion d’information et de présentation de la démarche Natura 2000, sous la présidence du sous-préfet. D’autres suivront dans les autres secteurs concernés du département.

  En juillet, lors de la troisième édition des intervillages revermontois organisés à Jasseron, les athlètes de Drom manquent la première place d’un point . . .  mais affirment une large supériorité dans le lancer de l’œuf !

Environnement et esprit communautaire

  En août, les élus étudient les modalités d’une OPAH sur le Revermont (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat). En septembre, le contournement nord de l’église est ouvert à la circulation . . . des piétons, avec un passage aménagé comprenant un escalier.

  En octobre, la salle des fêtes est dotée d’un lave-vaisselle. C’est à Drom que le comité local de la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants d’Afrique) organise son assemblée générale en novembre. Un sujet important est à l’ordre du jour : le projet d’un mémorial pour le département ; il est aussi émis le vœu de voir, à Drom, une place ou une voie rappelant la date du 19 mars 1962.

  En décembre, le conseil municipal décide la fermeture de la décharge « Vers Fay » : elle ne sera désormais accessible qu’aux habitants pour les déchets inertes. La salle des fêtes est une des premières à jouer l’intercommunalité dans ses tarifs : sont bénéficiaires du tarif associations toutes celles de la communauté de communes.

Un instit' remplaçant qu'on verra souvent dans la vallée !

Un instit' remplaçant qu'on reverra souvent dans la vallée ! (à cette époque, c'est par cette petit porte qu'on entre dans la cour de l'école ! )

Séance sécurité avec les pompiers à l'école

Séance sécurité avec les pompiers à l'école

Réunion ATFR : à gauche, un jeune collaborateur qu'on reverra dans le département ! (Laurent Guigou, directeur de la Fédération de chasse)

Réunion ATR : à gauche, un jeune collaborateur qu'on reverra dans le département ! (Laurent Gigout, directeur de la Fédération de chasse)

L'association Patrimoine prépare sa journée Boudin

L'association Patrimoine prépare sa journée Boudin

Les écoliers de Drom visitent la carrière

Les écoliers de Drom visitent la carrière, encore en exploitation . . .

. . . cours de géologie grandeur nature, avec M. Hanotel, responsable du site.

. . . cours de géologie grandeur nature, avec M. Hanotel, responsable du site.

06 Médaille Or

Une artiste locale première française distinguée en Allemagne

07 Natura 2000 à DROM en1996

La première réunion Natura 2000 dans l’Ain

Intervillages : les supporters de DROM

Intervillages : les supporters de DROM

09 Conteneur OM à DROM

Des conteneurs sont installés pour les ordures ménagères résiduelles (détournés de leur usage, générant parfois des nuisances, ils seront supprimés 15 ans plus tard)

Réfection de la zinguerie à la salle des fêtes

Réfection de la zinguerie de la salle des fêtes . . .

. . . et du parquet de l'école

. . . et du parquet de l'école

Fête de quartier à l'Enclos, comme tous les ans

Fête de quartier à l'Enclos, comme tous les ans

L'école se lance dans le cirque

L'école se lance dans le cirque

Avec son exposition "Un autre regard", Margaret STEEL excelle dans un autre style, en passant du pointillisme au crayon

Avec son exposition "Un autre regard", Margaret STEEL excelle dans un autre style, en passant du pointillisme au crayon

Les doyennes ne manquent pas le repas des anciens !

Les doyennes ne manquent pas le repas des anciens !

A Simandre, le "Savoyard" est tombé. Il aurait été planté en 1601, lors du rattachement  de la Bress -savoyarde- à la France.

A Simandre, le "Savoyard" est tombé. Il aurait été planté en 1601, lors du rattachement de la Bresse -savoyarde- à la France.

Un professionnel de Drom est chargé de la dégager. Il estime son poids à 20 tonnes ; à 1,30 mètre, sa circonférence est de 4,53 mètres, et sa hauteur totale d'environ 20 mètres.

Un professionnel de Drom est chargé de la dégager. Il estime son poids à 20 tonnes ; à 1,30 mètre, sa circonférence est de 4,53 mètres, et sa hauteur totale d'environ 20 mètres.

Le sapeur René Caillat reçoit la médaille de vermeil pour 25 années d'engagement dans les sapeurs pompiers.

Le sapeur René Caillat reçoit la médaille de vermeil pour 25 années d'engagement dans les sapeurs pompiers.

Présidée par Marcel Morel, la Fédération Départemental e des Aînés Ruraux vient à la rencontre du club de l'Age d'Or.

Présidée par Marcel Morel, la Fédération Départemental e des Aînés Ruraux vient à la rencontre du club de l'Age d'Or.

.

 

Au fil des jours . . .