Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

25 février 2020, 14 h 24 min
Nuageux
Nuageux
9°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: CS

Pompiers : manoeuvre commune avec le centre de secours

Corps de Première Intervention et Centre de secours : des unités complémentaires

   Les pompiers de Drom sont intervenus à l'école, complètement enfumée ; l'occasion pour les écoliers d'utiliser la nouvelle sortie de secours. Si un écolier en difficulté respiratoire était vite pris en charge sous les instructions de Loïc Presti, un autre était rapidement retrouvé et secouru par une équipe du centre de secours du Suran, arrivée en renfort et dirigée par Dominique Perrin Une manoeuvre imaginée par le Sergent Poncet, du corps de première intervention de Drom, pour renforcer la cohésion entre les deux unités (avec la participation des Dromignons ! ).

   L'adjudant chef Perrin appréciait "le travail avec le CPI, permettant de connaître les bâtiments communaux", et pointait "les axes d'amélioration en matière de communication, de gestion des énergies et de prise en charge des personnes extérieures" ; il soulignait aussi l'importance de la caméra thermique pour la recherche de victime en milieu hostile et la bonne participation des deux structures.

Objectifs atteints

   Présent sur place en qualité d'observateur, le lieutenant Cyril Mottet, chef du centre de secours, ne constatait "pas de faute majeure et des objectifs atteints : la prise en charge des victimes et l'extinction du feu".

Après la manoeuvre, le bilan (ici, côté Centre de Secours)

L'adjudant-chef Dominique Perrin décortique toute l'opération pour en tirer les enseignements

 

Un scénario imaginé par le Sergent Poncet

.

Pompiers : deux nouveaux volontaires, déjà opérationnels

Charles et Baptiste sont déjà motivés à fond !

   Baptiste De Ameida, de Drom, et Charles Donin, de Ramasse, viennent d’intégrer le corps de première intervention de Drom (CPI). Agés de 16 ans, ils sont déjà (presque) opérationnels ! En effet, ils sont tous les deux issus de la section de jeunes sapeurs-pompiers de La Vallière et viennent d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pendant leurs quatre dernières années d’études : il ne leur reste qu’un complément de formation d’une semaine pour compléter leur brevet national et être aptes à partir en intervention.

Des études adaptées

   Sur les 32 sections de jeunes sapeurs-pompiers de l’Ain, 6 fonctionnent en partenariat avec un collège, comme celle de La Vallière, sous la responsabilité de l’adjudant-chef Perrin, où Baptiste et Charles ont commencé une formation sur quatre années à partir de leur rentrée en 5ème au collège Lucie Aubrac, de Ceyzériat. Là, en plus de leur cursus scolaire, ils ont suivi des cours théoriques (pompier et sport) dispensé par des professeurs de l’éducation nationale. Parallèlement, ils ont suivi des cours pratiques dans les casernes du Suran et de Corveissiat, avec les huit formateurs de ces deux centres de secours (CS). Depuis 2012, ce sont ainsi une cinquantaine de jeunes qui ont validé cette formation, dont 60 % s’engagent ensuite dans une unité de secours.

   Ainsi, Charles a signé pour un double engagement au CPI de Drom et au CS du Suran. Baptiste, lui, envisage d’intégrer le CS un peu plus tard, mais son projet est de devenir professionnel dans la brigade des Pompiers de Paris.

 

Pompiers : équipement et formation

De quoi assurer les secours !

   Toujours attentifs à pouvoir assurer les missions de sécurité et de secours dont ils ont la charge, les sapeurs-pompiers volontaires du corps de première intervention de Drom (« CPI ») veillent à disposer de l’équipement et du matériel correspondant aux normes du service départemental, mais aussi en adéquation avec leur territoire. Suite au regroupement des corps de St Denis les Bourg et de Péronnas pour créer le nouveau centre de secours Seillon, les bénévoles de Drom ont pu récupérer une remorque équipée de deux dévidoirs comportant 480 mètres de tuyaux. Ce qui a donné l’occasion aux hommes du Sergent Poncet de réorganiser le rangement du hangar communal, à côté de leur local, qui abrite déjà leur camion.

Théorie et pratique

  Par ailleurs, on a aussi pu les voir profiter du soleil presque printanier de février pour installer leur formation théorique en plein air. La dernière session consistait, plus particulièrement pour les nouvelles recrues, à bien appréhender la rédaction de la fiche bilan lors d’un secours à personne (pour transmission aux services médicaux). Avec, dans le rôle des formateurs, le sergent Poncet et le caporal Presti, par ailleurs engagés aussi au centre de secours du Suran, assistés du sapeur Pobel ; cours suivi d’une mise en situation.

Le sergent Poncet expose l'importance du sujet de la formation du jour.

Explications détaillées

Des formateurs précis . . .

. . . et des élèves studieux.

(on prend des notes )

Pompiers : manoeuvre commune avec le Centre de Secours

Photo de famille en fin de manoeuvre ! 

  Exercice de mise en situation pour le Corps de Première Intervention de Drom sur le thème du feu en milieu clos avec recherche et prise en charge de victime, pendant que le Centre de Secours du Suran s’attaquait à l’incendie. L’occasion d’utiliser une caméra thermique pour localiser la victime.

Le Centre de Secours s'attaque à l'incendie

Le Corps de Première Intervention prends en charge la victime qu'il a sorti du sinistre

(Merci à Anthony PONCET   et au  Centre de Secours pour les photos)

Pompiers : toujours des bénévoles qui s’impliquent

   La Sainte Barbe 2018 a été l'occasion, pour le Corps de Première Intervention de Drom (" CPI "), de mettre à l'honneur les bénévoles qui s'engagent gratuitement au service de la population. Tout d'abord, le sapeur Loïc Presti s'est vu remettre le galon de première classe, après la fin de sa formation qui le rend totalement opérationnel sur le CPI de Drom. Engagé, par ailleurs, au Centre de Secours du Suran (" CS "), il se forme encore pour utiliser les matériels spécifiques à cette unité (secours en équipe, appareil respiratoire isolé).

Des Ch'tis au service du Revermont

  Puis trois nouvelles recrues étaient présentées. Arrivant de la région de Dunkerque, mais habitant la vallée depuis déjà sept ans, Guillaume Leduc, 39 ans, est mécanicien auto à Bourg. Avec ses deux filles, il partage des convictions sur l'engagement citoyen en milieu rural : " il faut maintenir et faire perdurer ce type de structure dans un petit village ", et tous trois veulent s'investir dans l'aide et le secours aux personnes. Julie, 19 ans, est opératrice plastique à Villereversure, et Camille, 21 ans, travaille en laboratoire à Ceyzériat, dans les analyses du lait. Cette dernière avait d'ailleurs été jeune sapeur-pompier volontaire (" JSP ") dans le Nord pendant un an et demi, mais n'avait pu continuer cette formation à son arrivée dans l'Ain, la section de JSP de la Vallière n'existant pas encore.

  Félicitant l'implication des volontaires, Alain Chapuis, conseiller départemental, insistait sur la complémentarité entre les centres de secours et les corps communaux, rappelant l'intérêt de ces derniers, proches du terrain, et la chance du département de l'Ain qui en compte encore 171.

En présence de l'Adjudant-Chef Cyril Mottet, commandant le CS du Suran, et son adjoint, l'Adjudant Dominique Perrin.

Le sapeur Loïc Presti a reçu son galon de 1ère classe.

Le sergent Anthony Poncet, chef de corps, présente les nouvelles recrues.

Au menu, on n'oublie pas les cinq fruits et légumes !

Les plus anciens sont toujours présents.

. . . et, toujours, les trois grâces au service !

 
 (Incontournable : l'incendie à Rio, avec Maurice ! )

.

 

Au fil des jours . . .

  • La dernière année en zéro : 2010 (1ère partie)

    Serge et Tony, deux élus investis quotidiennement dans le suivi de la station d'épuration

    Le " Dromadaire " fête ses 20 ans ; performante, la station d'épuration se visite ; le Clon retourne à Lyon ;
    on découvre toutes les Lire la suite

  • Association Patrimoine : des projets pour 2020

    Les panneaux du sentier karstique prêts à être installés ... en l'an 2000 !

      « L’activité 2019 a plutôt été en sommeil », déclarait Alain Borron, président de l’association Patrimoine lors de l’assemblée générale, « suite à des problèmes Lire la suite

  • Ciné : le programme jusqu’à l’été

     

        Le 17 février, à 20 h 15 : "Joyeuse retraite " (film  français  de Fabrice Bracq avec  Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni ), sorti le 20 novembre 2019 ; durée 1h37.

       L’heure de la retraite est enfin arrivée

    Lire la suite
  • Les années en zéro : 2000, suite et fin

    Une femme de lettres !

    Le millénaire se termine avec encore des chantiers d'infrastructures :
    station d'épuration, enfouissements des lignes électriques ;
    et l'arrivée des nouvelles animations amenées à se  pérenniser :
    un concert pour la fête et un marché
    Lire la suite