Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

9 juillet 2020, 13 h 55 min
Ensoleillé
Ensoleillé
26°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Age d’Or

Les années en zéro : 2000, suite et fin

Une femme de lettres !

Le millénaire se termine avec encore des chantiers d'infrastructures :
station d'épuration, enfouissements des lignes électriques ;
et l'arrivée des nouvelles animations amenées à se  pérenniser :
un concert pour la fête et un marché de Noël.

   Après six mois de travaux pour installer les panneaux du sentier karstique, l'association Patrimoine poursuit en " rafraîchissant " l'entrée du tunnel : pendant les samedis de juillet, perchée sur une échelle et emprisonnée dans un baudrier, Marie Thérèse Genin repeint un à un les 244 caractères de l'inscription gravée dans le roc.

   C'est la fin de l'école à Drom pour Laurianne et Rémi : pour leur prochain départ en 6ème, ce sont des dictionnaires de collection qu'ils reçoivent : ceux de la génération de leurs parents.

   Les bennes du point d'apport volontaires semblent victimes de leur succès et restent souvent trop pleines (de vide !) ; il est donc rappelé qu'il convient d'écraser bouteilles et cartons pour diminuer le volume.

   En août, la première tranche du réseau de collecte des eaux usées est vérifiée avant sa mise en service : tests d'étanchéité et contrôle par caméra des 1 500 mètres déjà réalisés.

   Les derniers panneaux du sentier karstique sont installés aux Conches.

La fête bousculée

   Début septembre, le village est traversé par le cortège du 3ème concours d'élégance automobile en Revermont, organisé par le Tacot Club de l'Ain et l'Association Touristique du Revermont : 34 véhicules d'époque paradent dans les rues. Puis c'est la rentrée pour six écoliers.

   Le président de la République n'ayant pas pensé à la fête de Drom en choisissant le 24 septembre pour organiser un référendum, Drom accepte d'avancer la Saint Thyrse d'une semaine. Après le repas, puis le défilé avec sept équipages, la fête se poursuit entre courses de Dromocyclettes et une nouvelle animation : un concert où Titou, homme-orchestre, sera le premier d'une longue série.

   En octobre, Christine Brochier est informée qu'elle est sacrée "Meilleur Ouvrier de France " dans la catégorie fourrure et pelleterie ; première femme dans cette discipline qui compte 24 lauréats en 75 ans.

   Tous les élus des douze communes de la communauté de communes de Treffort en Revermont (CCTER) se réunissent pour étudier des transferts de taxes pour le passage à une taxe professionnelle unique.

Deux gros chantiers

  Sur les Mollards, les journées d'automne sont agrémentées du chant du brise roche qui débute le chantier de la station d'épuration. La cérémonie du 11 novembre est orchestrée par les écoliers qui lisent une ode qu'ils ont écrite pour l'occasion. Dans le local de l'alambic, la dernière saison du millénaire distille ses effluves traditionnels. Quarante doublettes s'affrontent à la belote de l'âge d'or avant de réconcilier devant une bonne choucroute. Lors de la Sainte Barbe, Christian Bonnet et Bernard Larruat sont nommés caporaux, alors que Xavier Poncet, Michel Guillot et Eric Bonnet sont distingués première classe. Au centre du village commence le chantier d'enfouissement des réseaux aériens.

   Le sou des écoles organise son premier marché de Noël, où l'on trouve des bougies et des cartes, confectionnées par les enfants, et des couronnes fabriquées par les parents.

   A l'école, Laurel et Hardy s'invitent pour une séance de cinéma avec le Club de l'Age d'Or, où les uns découvrent les gags burlesques qui ont déjà fait rire les autres … bien longtemps avant !

   Les " Tambours du Dromx " sont sélectionnés pour réaliser une œuvre commune avec les percussions de Treffort, ils donnent même une aubade spéciale lors de la venue du père Noël.

Illisible depuis des décennies, l'inscription était destinée à honorer le courage et l'audace des instigateurs de cette incroyable réalisation.

L'institutrice (ré)écrit une page de l'Histoire de Drom

"HV 140" est le premier rat d'égout : une caméra sur 6 roues qui inspecte tout le réseau à raison de 10 mètres par minute.

Dans la camionnette, le Maire et les techniciens suivent sont évolution sur écran : il inspecte chaque raccord, chaque branchement.

Aux Conches, Patrimoine installe les derniers panneaux du sentier karstique "Les Chemins de l'Eau"

Le Comité de Fleurissement n'a pas à rougir de ses réalisations !

Concours d'élégance avec le Tacot Club de l'Ain et l'Association Touristique du Revermont

C'est la rentrée pour la classe unique !

Journée détente à Simandre pour les pompiers de Drom, Chavannes et Simandre

L'ARCMA ouvre le corso de la Saint Thyrse

A la chasse aux papillons, avec Jean-Claude

Voyage en Egypte pour l'Age d'Or

Blanche Neige et les sept nains de Patrimoine

Les vertus de la GV : un rajeunissement (très) poussé.

Incontournables à Drom en 2000 : les Tambours du Dromx

Distribution de matefaims avec les Pompiers

Première animation musicale : Titou, l'homme orchestre

Course de Dromocyclettes sur circuit fermé, organisée par les jeunes anciens élèves de l'école de Drom

A Treffort, tous les élus de la communauté de communes sont conviés à étudier le passage à la "TPU" : taxe professionnelle unique.

 

Sur les Mollards, on prépare le bassin d'infiltration de la future station d'épuration

Le brise roche creuse le fond des deux décanteurs

 

 

Le décanteur primaire commence à monter

Le cône renversé du décanteur primaire

Le bassin d'infiltration est prêt

 

25 novembre : des Catherinettes ?

 

Non : il s'agit du repas du CCAS !

 

Sainte Barbe

 

Des grades et des distinctions

 

Un nouveau chantier débute ...

... l'enfouissement des réseaux aériens (électricité, téléphone, éclairage public).

.

 

Pas de nouvel ancien pour l’Age d’Or

Saint Thyrse 2018 : la ruée sur les tartes !

  L'édition 2018 de "Drom en fête" aura été marquée, le samedi matin, pour une affluence telle sur les tartes qu'on enregistrait plusieurs ruptures de stock dès le samedi matin malgré 625 galettes cuisinées pendant la nuit par l'amicale des Sapeurs Pompiers. Après l'oignon, qui est toujours victime de son succès, fromage, praline et chocolat étaient aussi rayées de la carte.

  Le lendemain, après la messe annuelle, la deuxième journée voyait le retour du repas dominical. L'association Patrimoine avait promis un repas gastronomique, et les gourmands qui ont pu avoir des places n'ont pas été déçus : le Poulet au Clon, concocté par le chef Tissot, de Simandre, a alors fait l'unanimité.

  Une petite pluie s'est alors permis de venir gêner le début du défilé, occasionnant probablement une baisse de fréquentation, mais pas de qualité ni d'enthousiasme dans le corso.

   On notait la visite de Arnaud Thenoz, président délégué de la FNCOF, Fédération Nationale des Comités et Organisateurs de Festivités, qui tient à venir encourager les bénévoles qui animent les villages. Notant qu'il s'agit ici d'une des dernières fêtes estivales, il précisait, impressionné, qu'il "est très exceptionnel de voir un tel défilé de chars dans un si petit village".

  En effet, pas moins de huit équipages, de toutes tailles et de toutes nature, ont alors parcouru les rues, précédés par une formation musicale, les "Sonneurs de Grenoble", et leurs cornemuses écossaises.

 La journée s'est alors poursuivie sur la place, avec le retour du soleil, entre animations et musique celtique, autour d'un verre entre amis ou sur les manèges pour les plus petits.

Retour en images

Dès le jeudi, épluchage des oignons : 150 kilos seront traités dans les pleurs et la bonne humeur !

Le pétrin est sollicité toute la nuit

On ne lésine pas sur la marchandise !

Préchauffage du four

Etape délicate : la cuisson

Et la vente se déroule en un temps record : oignons, fromage, frangipane, chocolat, praline, crème et sucre.

Le dimanche débute par la seule messe de l'année dans l'église St Thyrse

Avec la sympathique participation d'une partie de la chorale de Saint Etienne du Bois.

Puis c'est l'heure du dîner de Clon !

Que des légumes du jardin !

La sauce au Clon n'a laissé personne indifférent

Arrive ensuite le défilé, avec la visite de Arnaud Thenoz, président délégué de la FNCOF

Les Sonneurs de Grenoble ouvrent la marche !

 

Voyage dans la capitale pour les Dromignons

 

Une jolie vache (déguisée en fleur ? )

Georges plus vrai que nature

. . . ou étais-ce une jolie fleur dans une peau d'vache ?

Et, toujours et partout, le soin du détail !

La Gordini à Papy !

11 novembre 1918 : 100 ans déjà !

La moto est d"époque : une véritable Triumph de 1918 !

C'est l'occasion d'aller au Tourlourou, chanter "La Madelon ! "

Cuisine haut de gamme avec les jeunes cheffes . . . une bandes de toquées !

Un char entièrement tricoté à la main . . .

. . . par Léon et Léa.

(le gang des tricoteuses a encore frappé ! )

L'ARCMA ferme la marche : une lieuse donnée par M. Raymond Guillot, de Drom, et restaurée par Thomas.

Et la fête se poursuit autour d'un verre, au son des cornemuses

Les crêpes du Club de l'Age d'Or sont les bienvenues !

Il y a même fête foraine pour les enfants

De la musique écossaise, par des joueurs bretons venus du Dauphiné !

(Merci à Christian Morandat pour la photo 43 )

Une quarantaine d’aînés au cœur du Dauphiné

Dans les entrailles du Vercors

  Avec leurs amis des clubs de Simandre sur Suran et de Nivigne et Suran, les aînés de l’Age d’Or de Drom sont partis une journée pour des visites entre Chambaran et Royan. Au programme : des jardins ; d’abord celui des fontaines pétrifiantes, joyau de fleurs et d’eau, puis le jardin ferroviaire de Chatte ; de quoi retomber en enfance devant toutes ces petits trains.

  Entretemps, ces ressortissants d'un milieu karstique sont descendus au sous-sol, dans la fraicheur de la grotte de Thaïs.

  Et, bien sûr, le tout était entrecoupé d'une pause gourmande sur l'Isère, à bord du bateau à roue, dans le style Mississipi !

Des tartes et des cartes

   Journée champêtre pour les sociétaires de l’Age d’Or : 17 d’entre eux ont partagé un repas sympathique dans la grange de Flora avec les tartes sorties du four de Marcel avant de continuer par des parties de cartes.

( Merci à Alain FELIX pour les photos ! )

Au fil des jours . . .