drom-eva-hertrich-1

Souplesse, rythme, grâce . . . et des heures de travail !

  On a pu suivre, ces dernières années, dans nos colonnes la progression de Eva Hertrich, nouvelle brillante gymnaste de Drom (après ses ainées Laëtitia Poncet, puis Betty Carrier). En équipe, avec ses partenaires de la J.L de Bourg, la demoiselle est ainsi montée en championnat de zone, se qualifiant pour le championnat de France (3ème en 2016). Mais, depuis trois ans, la jeune athlète revermontoise pratique aussi la gymnastique rythmique en individuel (« ce que je préfère », nous dit-elle ! ) : d’abord avec des cordes, puis un ballon et, maintenant, un cerceau. C’est dans cette discipline que, depuis le début de cette saison, elle s’est régulièrement qualifiée au niveau départemental en octobre, puis régional en novembre. En décembre, le championnat de zone se déroulait à Vitrolles (précisons que la France comprend sept zones, plus les Départements et Régions d’Outre-Mer . . . les « DROM » !).

Sur la première marche du podium

   Alors que son accompagnatrice de maman n’avait jamais été aussi stressée, Eva avoue avoir eu le tract deux heures avant, mais s’être super motivée au moment de l’épreuve. Effectivement, en un passage d’une minute et demie devant une dizaine de jurés, elle s’est qualifiée première sur 26.

  Très satisfaites, Nathalie Germain et Isabelle Bret, ses entraineuses, confirment qu’elle avait pris beaucoup d’assurance. De plus, elles indiquent qu’en zone, les prestations sont déjà du niveau national. Mais Eva « espère faire encore mieux au championnat de France ». Cette finale se déroulera le 21 janvier prochain à Chambéry : la championne de zone sera donc sur ses terres. D’ici là, les entraînements continuent, à raison de 8 h 30 par semaine, onze mois par an . . . en plus de l’école : Eva est en classe de 4ème dans un collège burgien.

drom-eva-hertrich-2
drom-eva-hertrich-3
drom-eva-hertrich-4
drom-eva-hertrich-5
drom-eva-hertrich-6
(Merci à Marilyne HERTRICH pour les photos ! )
 

. . . avec les honneurs de la presse !

. . . avec les honneurs de la presse !

.