Une Dromnière candidate à l’élection de Miss Bresse

  • Commentaires de la publication :0 commentaire
Anaïs Perely avait déjà été candidate en 2022 (Photo Christian Juillard)

  Fille de Karine et Serge, Anaïs Perely a grandi tout au bout du port Caillat. Sa scolarité a donc débuté dans la classe unique ; aujourd’hui, la blondinette a 23 ans, mesure 1,70 mètre, est titulaire d’un bac pro commerce, passe actuellement un BTS communication et souhaiterait devenir agent d’escale en aéroport.

   L’année passée, une connaissance, ancienne directrice d’agence de mannequins, lui suggère de se présenter à l’élection de Miss Bresse. Alors la Revermontoise se lance dans le défi, constate que les clichés sont dépassés, apprend à danser, à parler en public et noue plein de contacts.

Pour dépasser sa timidité

   Un peu déçue par le résultat (« j’étais trop timide« ), elle retente alors l’expérience :  » je sais où je mets les pieds : ça permet d’avoir plus de recul, de maturité. Je veux dépasser ma timidité, prendre beaucoup plus confiance en moi, car j’ai du mal à aller vers les autres« . La préparation a débuté en mars, avec treize autres candidates : la danse, la marche avec des talons, l’expression orale.  Il faut se présenter en tenue classique, en maillot de bain et en robe de soirée. Si Karine se dit « aux antipodes« , Serge est plus ouvert : « c’est son projet ! « , même si la jeune femme avoue que le BTS et le concours de Miss en même temps, « ça fait beaucoup« .

« Pas trop déçue »

   L’élection s’est déroulée ce samedi 3 juin à 20h30 à Ainterexpo. Le jury et le public ont désigné une Miss et trois dauphines ; un prix Magville a aussi été décerné. Si Anaïs n’a pas été lauréate, elle se déclare toutefois « pas trop déçue »  et a « plein d’autres projets » ; « c’était une expérience sympathique ! « 

   De toutes façons, Anaïs se situe dans le Top 14 des plus jolies filles de Bresse et Revermont !

(Merci à Serge PERELY pour la photo ! )