Tristesse et solidarité

  • Commentaires de la publication :0 commentaire
Rassemblement DROM 01
Les mots ne suffisent plus pour exprimer indignation et tristesse

  Pour la deuxième fois en tout juste sept mois, le Maire a appelé la population à un rassemblement de recueillement, suite à une nouvelle attaque frappant le pays. Une trentaine de personne de tous âges s’est alors réunie, sur fond de drapeaux en berne, ceux du monument aux morts et celui de la compagnie de pompiers, représentée par plusieurs volontaires.

   Il évoquait alors le nouvel attentat, perpétré à Nice, rappelant que des innocents, venus passer un bon moment lors de la fête nationale, ont connu une fin tragique, enfants comme adultes. Avant un moment de silence, il proposait à chacun de s’exprimer, mais aucune parole supplémentaire ne pouvait sortir : il ne suffisait, pour compléter ce message, que le dessin préparé par quelques écoliers : le drapeau français, complété du nom de la ville de Nice, pleurant des larmes aux trois couleurs nationales.

Les enfants sont solidaires
Les enfants sont solidaires

(Merci à Marie-Thérèse pour les photos)