Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 octobre 2019, 6 h 50 min
Nuageux
Nuageux
14°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Tartes

St Thyrse 2019 : tartes, musique, soleil . . . et hommage !

 

Après les tartes de pompiers le samedi, le défilé du dimanche fêtait, en musique, le travail des maquisards et l'arrivée des Américains à Drom, le 3 septembre 1944.

Retour en images sur DROM en FETE 2019

Tartes. Au milieu de la nuit, les premières des presque 700 tartes commencent à remplir les rayonnages, pour partir encore plus rapidement dès l'aube.

*     *     *     *     *
Après l'office dominical dédié à St Thyrse (le seul de l'année ici ! ) célébré par le Père Arnaud avec la participation de la chorale paroissiale de St Etienne du Bois, on continue par l'apéro avec le Sou des Ecoles : quoi de mieux qu'une tarte, une bouteille, des amis et quelques verres ?
Défilé. Puis c'est au tour des musiciens d'ouvrir le défilé, sur un parcours revisité, avec les écoles de musique de St Denis les Bourg et St Triviers de Courte.
Fleurissement. Grâce au soleil, mais aussi au comité de fleurissement, l'été a été chaud à Drom ... place du chaudrom !
Libération. Il y a 75 ans, le 3 septembre 1944, les Américains passaient par Drom, marquant par là même la fin de l'occupation, après un important travail de terrain réalisé par les Maquisards de la vallée.

Une jeune fille de la vallée sert d'agent de liaison pour la diffusion des renseignements. Pour des raisons évidentes de sécurité, son visage est caché.

Les Maquisards bénéficient de parachutages d'armes

Les parachutages sont réalisés vers le viaduc de Ramasse

Des codes couleurs indiquent la nature des "marchandises" parachutées

Les conteneurs sont vidés et les armes réparties dans le maquis.

 
 

Les Forces Françaises de l'Intérieur peuvent désormais s'afficher publiquement !

 

L'ARCMA (Association Revermontoise pour la Conservation des Mécaniques Anciennes) participe au défilé avec plusieurs véhicules.

 
 
 

On fête l'arrivée des Améric'AINs

 

Ils apportent avec eux le Rock N' Roll . . .

. . . le chewing gum . . .

. . . et le Coca Cola !

L'ARCMA na manque aucun défilé de Drom !

L'ancienne Estafette de la commune de Meillonnas, restaurée par l'ARCMA et décorée de photos de Jean Luc Maréchal, trop tôt disparu. Elle a été "prétexte" à collecter des fonds pour la lutte contre le cancer.

Dromignons. Les écoliers de Drom ont choisi le thème de la bande dessinée,
Animation. Retour sur la place Docteur Gaillard pour la suite des festivités.

Avec Maurice, un des ténors de la vallée : "Si les Ricains n'étaient pas là . . . "

 

"Liberté, j'écris ont nom" : une interprétation émouvant du texte de Paul Eluard, suivie de la Marseillaise.

 

Les Dromignons prennent le relais avec plusieurs chants dans divers styles.

 

Place au concert, alternant musiques de l'Est . . .

 

. . . et musiques Latino.

 

Avec même une fête foraine pour les enfants !

 
 

Pour changer des tartes des pompiers : les crêpes du Club de l'Age D'Or

La fête pour DROM libérée . . . !

(Merci à Chantal PELERIN pour sa contribution photographique ! )

Nuit debout, rue du Port Fleury

Une joyeuse bande de jeunes pâtissiers

Une joyeuse bande de jeunes pâtissiers

   Bien avant le lever du jour, plusieurs voitures ont envahi la cour de Flora Raffin. Puis une étrange et secrète activité a régné dans la grange avant que l’on voie de la fumée (blanche ? ) s’échapper de la cheminée du four à pain. Renseignements pris, il s’agissait des membres du Club de l’Age d’Or qui venaient préparer des tartes, destinées à la vente au cours de la matinée, en face de la fromagerie.

  Dirigés par Alain Félix, ces aînés ruraux ont encore eu une pensée pour Marcel, leur ancien président décédé, dont le four rend encore d’appréciables services. A l’aube, les premières galettes croustillantes étaient ainsi prêtes pour leur commercialisation au centre-ville.

Tartes Age d'Or DROM 02
 Tartes Age d'Or DROM 03
 Tartes Age d'Or DROM 04
 Tartes Age d'Or DROM 05

 

Les anciens mettent la main à la pâte

On défourne et on renfourne

On défourne et on renfourne

   Journée tartes pour le club de l’Age d’Or : aux oignons ou à la crème, plus de 150 sont passées au four chez Marcel Raffin, comme un hommage à l’ancien président de l’association, décédé en début d’année. Pour la commercialisation, l’équipe de Alain Félix a mis toutes les chances de son côté en organisant un point de vente au centre commercial, face à la fromagerie.

Côté cuisine

Côté cuisine

Bien sûr, on termine par un casse croûte amical !

Bien sûr, on termine par un casse croûte amical !

Ca ne rigole pas avec le chef . . . !

 

 

Amicale des pompiers : 43 ans cette semaine !

1986 : les pompiers marchent à côté de leur pompe . . . !

1986 : les pompiers marchent à côté de leur pompe . . . !

   A Drom, en 1971, le corps de sapeurs-pompiers a un peu plus de cent ans. Suite aux élections municipales, un nouveau chef de corps est nommé, le sous-lieutenant Daniel Carrier, en remplacement du sous-lieutenant Marcel Raffin, élu maire.

   Dans la foulée, une amicale est créée, lors d’une assemblée générale constitutive, le 22 avril 1972 ; la présidence en est confiée à Maurice Bonnet. Elle se donne pour buts « de subvenir aux frais des concours et fêtes ayant pour but le perfectionnement et l’instruction technique et sportive du Corps, ainsi qu’aux frais qui peuvent résulter de toute organisation susceptible de resserrer les liens de camaraderie entre les membres du Corps », mais encore de « venir en aide aux Membres du Corps blessés ou malades ».

   Autour de ces nouveaux dirigeants, l’équipe va donner un nouvel entrain à la fête de Drom, en se lançant dans la confection de tartes. Ils utilisent pour cela le « four à Paul », récemment restauré, et s’adjoignent les services et les conseils d’un professionnel, Léon Ecuer, de Simandre. Entre 100 et 150 tartes sont ainsi préparées et commercialisées ; ce nombre augmentera ensuite jusqu’à plus de 800 en 1989.

   En quatre décennies, cette organisation a ainsi contribué à l’animation du village et sa notoriété autour de la fête annuelle, mais aussi à l’amélioration de l’équipement et de la formation du CPI (Corps de Première Intervention), en apportant un précieux complément aux actions municipales pour les premiers secours dans la commune.

   Mais actuellement, cette fringante quadragénaire prépare un anniversaire bien plus important : les 150 ans de la compagnie, qui seront fêtés les 26 et 27 septembre prochain !

Remise de médailles en 1981

Remise de médailles en 1981

En 1986, pour la photo, on ressort la pompe de 1865

En 1986, pour la photo, on ressort la pompe de 1865

1993 ; réunion dans le nouveau local, avant son aménagement.

 

Les années en 5 : il y a 20 ans

Hollydrom on ice (1)

2015 : une nouvelle année en 5 débute. Jetons un petit coup d’œil dans les archives : il y a 20 ans, en 1995.

   L’année débute avec la fonte des neige, puis le gel et de nouvelles chutes : la vallée prends alors un aspect scandinave et les enfants de « Hollydrom on ice » font du patinage dans les dolines. Puis, lors d’une opération de rangement à l’école, ils constituent un stock d’anciens manuels qui sera envoyé dans une école du Bénin.

Hollydrom on ice (1) Hollydrom on ice (2)
 Hollydrom on ice (3)  Hollydrom on ice (4)

   Le boudin de l'association Patrimoine connait un franc succès et la gent féminine ne manque pas de fêter Sainte Agathe.

Boudin de Patrimoine en 1995 à Drom

Boudin de Patrimoine en 1995 à Drom

Ste Agathe 1995 à DROM

Ste Agathe 1995 à DROM

   Emmenés par Catherine Mercier, les écoliers vont passer une journée au ski ; la section de gymnastique volontaire procède à une opération "tartes".

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

Les tartes de la gymnastique volontaire de Drom, en 1995

Les tartes de la gymnastique volontaire de Drom, en 1995

   Le dossier du canal est à l’étude : initié par la commune, le chantier sera confié au syndicat du Suran, et la télévision s’intéresse à Drom en relatant une opération de nettoyage de printemps de la grotte de Luy.

Nettoyage Grotte Luy à DROM 1995

Nettoyage de printemps en 1995 : la Grotte de Luy à DROM

   Le premier avril, on découvre à l’Enclos un arbre à cochonnets, suite à la germination spontanée d’un de ces accessoires perdu là lors d’une fête l’été précédent ! Aux Conches, il est procédé à la réfection du toit du presbytère.

   En mai, une délégation de la région Rhône Alpes visite le Revermont, premier site à avoir été reconnu d’intérêt régional : techniciens et élus font un arrêt à Drom pour s’en faire expliquer les particularités karstiques.

    Dans le domaine économique, artisans et commerçants du Revermont se réunissent pour poursuivre la dynamique impulsée par l’ORAC du Revermont, qui se termine (opération de restructuration artisanale et commerciale), première du département.

Un arbre à cochonnets . . . le 1er avril 1995 à Drom

Un arbre à cochonnets . . . le 1er avril 1995 à Drom

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995)

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995

Toit NDC (2)

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

Visite Région (2)

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en visite à DROM

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (3)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (4)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (5)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en visite à DROM

Première convention scolaire et premier rallye

  Pour les élections municipales, en juin, une liste ouverte propose 25 candidats, un autre se présente seul (pour 125 électeurs) ; la participation sera de 96,8 % au premier tour et de 94,4 % au second (contre 98,1% en 1989). Jean Carrier sera élu maire, succédant à Noël Larruat.

Jean Carrier, maire de Drom de 1995 à 2001

Jean Carrier, maire de Drom de 1995 à 2001

  Le club de l'Age d'Or termine sa saison autour d'un bon casse-croûte !

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

GV

1995 : l'assemblée générale de la section de gymnastique volontaire de Drom

  Juin se termine avec un concert à l’église St Thyrse, où la chorale Nantua-Oyonnax fait vibrer l’édifice avec des mélodies classiques, des airs folkloriques et des morceaux plus contemporains. Pour les 2ème jeux du 14 juillet en Revermont, à Jasseron, les équipes de Drom se classent première et deuxième (sur quatre engagées ! ).

Concert église

Concert à l'église de Drom

14 juillet en Revermont

Les équipes de Drom au départ pour les intervilles du Revermont, à Jasseron

    Les pompiers font une escapade normande en août, et les modalités de la première convention avec Jasseron sont discutées en septembre, pour l’accueil des élèves de maternelle. A Drom, les quinze écoliers disposent désormais d’un WC intérieur et d’un coin lecture.

1995 : les pompiers de Drom en Normandie

1995 : les pompiers de Drom en Normandie

WC école

1995 : l'emplacement du futur WC de l'école de Drom

Rentrée (2b)

Rentrée scolaire 1995 à Drom

   Le premier rallye du Suran voit passer 46 équipages à l’assaut de la montée des Conches (ils ne seront plus que 35 au départ du quatrième passage).

Assainissement, pylônes et sécurité routières

   Récemment restaurée grâce à la charte d’écologie rurale du Revermont, l’entrée du tunnel est équipée d’une rambarde au bas des escaliers.

   Le 29 septembre, le conseil municipal décide de faire établir un avant-projet d’assainissement pour la commune ; les élus évoquent aussi l’idée de créer un poste d’agent technique.

   En octobre, Sylvie et Jean-Claude Folliat, fromagers, succèdent à Liliane et Gille Cantin ; au col de France, les pylônes de l’ancienne ligne électrique sont enlevés.

Pylône Col de France (2)

Fin des pylônes au col de France (Drom)

Pylône Col de France (5)

Fin des pylônes au col de France (Drom)

    En décembre, Maurice Bonnet quitte la compagnie de sapeurs-pompiers et se voit remettre la médaille d’or après 33 années d’engagement. Le vitrail de l’église est désormais illuminé pour les fêtes de fin d’année et la départementale 98 (du Col de France à Simandre) est dotée du marquage axial, attendu depuis des années.

Médaille d'or Maurice  Bonnet

Médaille d'or Maurice
Bonnet

Médaille SP Maurice (1)

Médaille d'or Maurice Bonnet

Au fil des jours . . .