Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

23 septembre 2018, 8 h 54 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
16°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Sylvain Turpin

Mardi gras . . . le jeudi !

093b

   Mardi gras tombe pendant les vacances ?

  Il en faut plus que ça pour décourager les Dromignons qui se sont rattrapés . . . le jeudi !

( merci à Sylvain Turpin, le Maître d'école, pour la photo ! )

Fondue 2017 : petite année, mais bon millésime !

DROM Fondue 2017 1

   Si la traditionnelle soirée fondue du Sou des Ecoles a encore ravi les gourmands de la vallée, ces derniers n'étaient pas trop nombreux cette année pour venir se régaler du bon Comté de Drom.

  Qu'à cela ne tienne : tous les présents ont passé une bonne soirée au bénéfice des Dromignons !

  De plus, avec une tombola super bien dotée, il était difficile de ne pas repartir avec un lot.

DROM Fondue 2017 2

Les mamans aux cuisines . . .

DROM Fondue 2017 3

. . . et les papas à la buvette !

DROM Fondue 2017 4

(mais aussi à l'animation : le tirage de la tombola)

DROM Fondue 2017 1

A la croisée de deux des principales institution de Drom : la coopérative de fromagerie (avec son président) et l'école (avec le maître) !

logoComte Sou des Ecoles de DROM

Un budget contraint par l’Etat contraint le budget, mais des projets qui avancent

DROM Voeux 2017 (3)

  Chargé d’ouvrir la cérémonie des vœux de la municipalité en présence d’une soixantaine d’habitants et de la moitié de leurs élus municipaux, la première adjointe commençait son propos avec des commentaires sur l’économie nationale et locale, pour rappeler la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités et la nécessité de composer avec un budget de plus en plus contraint.

  Evoquant, à son tour, certains événements de 2016 (attentats, grippe aviaire, pollution de l’air), le maire rendait ensuite compte des réalisations locales de l’année, se félicitant que « des projets avancent ». Il rappelait ainsi les travaux de réfection et d’étanchéité de la toiture de l’église, l’acquisition de la grange Grandpierre (grâce au portage de l’opération par l’établissement public foncier de l’Ain) et les travaux, en cours, pour la mise aux normes d’accessibilité des toilettes publiques, ainsi que ceux de la réfection de la conduite d’eau alimentant le village. Sollicité depuis des années auprès du syndicat des eaux Ain Suran Revermont, ce chantier connait quelques retards et cause certains désagréments pour la circulation, mais il mettra fin aux fuites importantes constatées sur ce tronçon, et améliorera la sécurité incendie du village.

Bientôt la fibre optique ?

  La troisième et dernière tranche de travaux pour la mise aux normes d’accessibilité des bâtiments publics était programmée pour 2017 (mairie/école). Mais le financement du terrain multisports (80 300 € HT) bénéficie de 63 % d’aides et il conviendrait que ce projet puisse se boucler dans ces bonnes conditions. Des choix pourraient alors être à faire en matière de programmation et de priorité. La remise en état des chemins ruraux est aussi en projet ; un kilomètre et demi seront concernés cette année.

  Un dossier important et très attendu est en train d’avancer : la fibre optique ; « elle arrive . . . mais à quelle vitesse ? », précisait le maire. En effet, le territoire communal est traversé par plusieurs « autoroutes » (destinée à apporter la fibre dans les villages) et le centre du village est équipé, depuis plusieurs années, en fourreaux et chambres de raccordement. Un avant-projet est en cours d’étude pour sa distribution dans le village : l’armoire de raccordement sera installée au printemps derrière l’abribus, des conventions sont en cours de signatures pour les parties aériennes, mais il n’y a pas de calendrier établi pour la suite.

Le village derrière sa championne

  Souhaitant "terminer sur une note gaie", le maire invitait Eva Hertrich à se présenter : la jeune gymnaste de 13 ans est qualifiée première de la zone sud est et participera au championnat de France le 21 janvier prochain. Elle est désormais assurée de pouvoir compter sur le soutien de tout son village !

  Appelée à intervenir, Monique Wiel, présidente de l’ex Communauté de Communes de Treffort en Revermont (CCTER), se voulait rassurante sur la fusion de cette structure dans la toute nouvelle communauté d’agglomération du bassin de Bourg en Bresse qui comprend maintenant 75 communes. En effet, si le nouveau conseil communautaire se compose de 119 élus, plus de 70 seront délégués des communes rurales.

  Invité à conclure, Alain Chapuis, conseiller départemental, profitait de la présence de l’adjudant Cyril Mottet, nouveau chef du Centre de Secours du Suran, pour annoncer une avancée dans le projet de construction de caserne de pompiers, attendue depuis six ans : la cession du terrain est effective depuis la veille !

DROM Voeux 2017 (1)

DROM Voeux 2017 (2)

Loïc Presti représentait le C.P.I. de Drom ; le Sergent Aviet étant excusé.

DROM Voeux 2017 (4)

Sylvain Turpain, le Maître d'Ecole

DROM Voeux 2017 (5)

Eva Hertrich, gymnaste à l'honneur.

DROM Voeux 2017 (6)

Monique Wiel, dernière présidente de la C.C.T.E.R.

DROM Voeux 2017 (7)

Alain Chapuis, conseiller départemental, apporte un scoop pour les pompiers

DROM Voeux 2017 (8)

DROM Voeux 2017 (9)

L'adjudant Cyril Mottet ne regrette pas le déplacement : il repart avec une bonne nouvelle !

   Cette année, pas d'allusion à la presse locale, comme en 2016 . . .

   Petit bilan de l'année écoulée :

  Pour les 52 semaines de 2016, (toujours sans compter toutes les annonces et informations pratiques), la chronique de Drom a connu 82 articles agrémentés de 91 photos dans l'hebdomadaire, et encore 33 articles avec 34 photos dans le quotidien, soit un total de 115 articles et 125 photos (ou une moyenne de 10 articles et 10 photos par mois  . . . ).

 

 

 

Décorations de Noël : suite !

drom-couronnes-noel-2016-1

Les créateurs derrière leur étal (Attention : en rose, au milieu, il s'agit de Pascale et, le grand à droite, ce n'est pas un redoublant, c'est Sylvain !

  Après la pose des illuminations du village par les élus et le sapin municipal à décorer par les habitants, les particuliers ont maintenant pu décorer les portes de leurs maisons. En effet, les Dromignons ont préparé des couronnes de Noël, mais aussi d’autres décorations, et chacun a pu venir s’approvisionner à l’école, les premières heures des vacances scolaires. Le produit de la vente de ces ornements, réalisés avec Pascale pendant les temps d’activités périscolaires, alimentera leur cagnotte, qu’ils gèrent comme une véritable coopérative (avec l’aide bienveillante de Sylvain, le maître d'école).

  Au Sou des Ecoles, les parents ont profité de l’afflux de clients pour proposer du vin chaud et des tartines de fromage fort, permettant, en plus, de passer un bon moment de convivialité dans la cour de l’école au bénéfice des activités périscolaires de la classe unique.

drom-couronnes-noel-2016-2
drom-couronnes-noel-2016-3
drom-couronnes-noel-2016-4

.

Le Dromignonisme s’exporte en Corée

ana-a-drom-5

Ana et Sylvain : une passion et des valeurs partagées par-delà les continents

   On l’appelle Ana, mais elle se nomme, en réalité, Shin Eun Sook. « Elle », c’est une institutrice coréenne adepte de l’Esperanto. A ce titre, c’est une correspondante régulière du groupe espérantiste de Bourg en Bresse avec qui elle partage les mêmes valeurs, estimant, par exemple, que « il est très important que les petites écoles soient grandes ouvertes sur le monde, et l’Esperanto aide en cela ». Ana est ainsi enseignante dans une école similaire à celle de Drom, où 11 élèves font aussi du jardin, et même de l’élevage et des travaux des champs ; où elle privilégie une école ouverte, soucieuse des droits de l’homme, du respect de la planète et de la paix dans le monde. Ayant été informée de ce qui se passait dans la classe unique de Sylvain Turpin, où les Dromignons bénéficient de cours d’Esperanto grâce à l’association burgienne, elle a tenu à venir en Revermont pour comparer et partager les expériences. Pendant trois semaines, Ana intervient alors quotidiennement à Drom en Esperanto, aidée par Michel Fontaine, le président de Espéranto Bourg en Bresse, qui s’émerveille : « dans aucune école du monde, il ne se passe ce qui se passe ici, à Drom : une relation internationale dans une langue de paix, avec une intervenante étrangère qui a franchi 12 000 kilomètres uniquement pour cela ».

  Et, en Corée, les écoliers de Ana peuvent suivre son travail à Drom sur son blog, images à l'appui !

ana-a-drom-1

ana-a-drom-2

Immersion chez les Dromignons pour l’institutrice coréenne

ana-a-drom-3
ana-a-drom-4

.

 

 

 

Au fil des jours . . .