Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

13 juillet 2020, 13 h 16 min
Ensoleillé
Ensoleillé
24°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Sainte Barbe

Les années en zéro : 2000, suite et fin

Une femme de lettres !

Le millénaire se termine avec encore des chantiers d'infrastructures :
station d'épuration, enfouissements des lignes électriques ;
et l'arrivée des nouvelles animations amenées à se  pérenniser :
un concert pour la fête et un marché de Noël.

   Après six mois de travaux pour installer les panneaux du sentier karstique, l'association Patrimoine poursuit en " rafraîchissant " l'entrée du tunnel : pendant les samedis de juillet, perchée sur une échelle et emprisonnée dans un baudrier, Marie Thérèse Genin repeint un à un les 244 caractères de l'inscription gravée dans le roc.

   C'est la fin de l'école à Drom pour Laurianne et Rémi : pour leur prochain départ en 6ème, ce sont des dictionnaires de collection qu'ils reçoivent : ceux de la génération de leurs parents.

   Les bennes du point d'apport volontaires semblent victimes de leur succès et restent souvent trop pleines (de vide !) ; il est donc rappelé qu'il convient d'écraser bouteilles et cartons pour diminuer le volume.

   En août, la première tranche du réseau de collecte des eaux usées est vérifiée avant sa mise en service : tests d'étanchéité et contrôle par caméra des 1 500 mètres déjà réalisés.

   Les derniers panneaux du sentier karstique sont installés aux Conches.

La fête bousculée

   Début septembre, le village est traversé par le cortège du 3ème concours d'élégance automobile en Revermont, organisé par le Tacot Club de l'Ain et l'Association Touristique du Revermont : 34 véhicules d'époque paradent dans les rues. Puis c'est la rentrée pour six écoliers.

   Le président de la République n'ayant pas pensé à la fête de Drom en choisissant le 24 septembre pour organiser un référendum, Drom accepte d'avancer la Saint Thyrse d'une semaine. Après le repas, puis le défilé avec sept équipages, la fête se poursuit entre courses de Dromocyclettes et une nouvelle animation : un concert où Titou, homme-orchestre, sera le premier d'une longue série.

   En octobre, Christine Brochier est informée qu'elle est sacrée "Meilleur Ouvrier de France " dans la catégorie fourrure et pelleterie ; première femme dans cette discipline qui compte 24 lauréats en 75 ans.

   Tous les élus des douze communes de la communauté de communes de Treffort en Revermont (CCTER) se réunissent pour étudier des transferts de taxes pour le passage à une taxe professionnelle unique.

Deux gros chantiers

  Sur les Mollards, les journées d'automne sont agrémentées du chant du brise roche qui débute le chantier de la station d'épuration. La cérémonie du 11 novembre est orchestrée par les écoliers qui lisent une ode qu'ils ont écrite pour l'occasion. Dans le local de l'alambic, la dernière saison du millénaire distille ses effluves traditionnels. Quarante doublettes s'affrontent à la belote de l'âge d'or avant de réconcilier devant une bonne choucroute. Lors de la Sainte Barbe, Christian Bonnet et Bernard Larruat sont nommés caporaux, alors que Xavier Poncet, Michel Guillot et Eric Bonnet sont distingués première classe. Au centre du village commence le chantier d'enfouissement des réseaux aériens.

   Le sou des écoles organise son premier marché de Noël, où l'on trouve des bougies et des cartes, confectionnées par les enfants, et des couronnes fabriquées par les parents.

   A l'école, Laurel et Hardy s'invitent pour une séance de cinéma avec le Club de l'Age d'Or, où les uns découvrent les gags burlesques qui ont déjà fait rire les autres … bien longtemps avant !

   Les " Tambours du Dromx " sont sélectionnés pour réaliser une œuvre commune avec les percussions de Treffort, ils donnent même une aubade spéciale lors de la venue du père Noël.

Illisible depuis des décennies, l'inscription était destinée à honorer le courage et l'audace des instigateurs de cette incroyable réalisation.

L'institutrice (ré)écrit une page de l'Histoire de Drom

"HV 140" est le premier rat d'égout : une caméra sur 6 roues qui inspecte tout le réseau à raison de 10 mètres par minute.

Dans la camionnette, le Maire et les techniciens suivent sont évolution sur écran : il inspecte chaque raccord, chaque branchement.

Aux Conches, Patrimoine installe les derniers panneaux du sentier karstique "Les Chemins de l'Eau"

Le Comité de Fleurissement n'a pas à rougir de ses réalisations !

Concours d'élégance avec le Tacot Club de l'Ain et l'Association Touristique du Revermont

C'est la rentrée pour la classe unique !

Journée détente à Simandre pour les pompiers de Drom, Chavannes et Simandre

L'ARCMA ouvre le corso de la Saint Thyrse

A la chasse aux papillons, avec Jean-Claude

Voyage en Egypte pour l'Age d'Or

Blanche Neige et les sept nains de Patrimoine

Les vertus de la GV : un rajeunissement (très) poussé.

Incontournables à Drom en 2000 : les Tambours du Dromx

Distribution de matefaims avec les Pompiers

Première animation musicale : Titou, l'homme orchestre

Course de Dromocyclettes sur circuit fermé, organisée par les jeunes anciens élèves de l'école de Drom

A Treffort, tous les élus de la communauté de communes sont conviés à étudier le passage à la "TPU" : taxe professionnelle unique.

 

Sur les Mollards, on prépare le bassin d'infiltration de la future station d'épuration

Le brise roche creuse le fond des deux décanteurs

 

 

Le décanteur primaire commence à monter

Le cône renversé du décanteur primaire

Le bassin d'infiltration est prêt

 

25 novembre : des Catherinettes ?

 

Non : il s'agit du repas du CCAS !

 

Sainte Barbe

 

Des grades et des distinctions

 

Un nouveau chantier débute ...

... l'enfouissement des réseaux aériens (électricité, téléphone, éclairage public).

.

 

Il y a 30 ans : le premier Dromadaire

En première page d'une nouvelle publication locale

 

Rétrospective Drom 1990 : 2ème partie !

   Mai se termine avec la distribution du tout premier numéro du bulletin municipal : Le Dromadaire !

   En juin, 32 doublettes s’affrontent aux "internationaux de Drom": le concours de boules du Sou des Ecoles qui se termine à une heure avancée de la nuit. A la frontière de Drom et Meillonnas, le col de France est réaménagé et devient plus fonctionnel. Le conseil municipal vote, en juillet, le financement des travaux d’électricité de l’église : l’éclairage du chœur et de la nef sont réalisés en août. A la rentrée, 12 écoliers investissent la classe de Madame Perrin. Pour la Saint Thyrse, 800 tartes sortent du four des pompiers, et plus de huit équipages animent le corso. En octobre, les élus décident d’équiper la salle des fêtes de stores.

  En novembre revient le concours de belote du  Sou des Ecoles, avec 34 doublettes qui terminent la soirée autour d’un bon plat de tripes. On enregistre 16 inscriptions d’affouagistes et une assistante maternelle est agréée sur la commune. Pour la Sainte Barbe, Claude Tarare et René Caillat se voient remettre la médaille d’argent des sapeurs-pompiers après 20 années de service ; puis Claude goûtera ensuite à la retraite. Puis le dernier conseil d’administration de la Caisse Locale de Crédit Agricole se déroule dans le village, au bar la Remise … suivie d’une bonne choucroute !

 

La première page du premier bulletin municipal

Concours de boules du Sou des Ecoles : on joue dans la cour, sur la place, dans la cour du voisin . . .

. . . et, bien sur, il y a une buvette . . .

. . . et de quoi grignoter ! 

 

Le lavoir était plus . . . "végétalisé" !

 

Le carrefour du Col de France est redessiné

 

Manoeuvre pompier : repérage du plus court tracé en cas d'incendie dans une nouvelle construction

 
 

Puis il faut ré-enrouler les tuyaux !

Le Lieutenant contrôle les jeunes . . . 

. . . et le Sergent fait le bilan avec les anciens !

Les dames du Comité de Fleurissement s'impliquent dans l'entretien des espaces verts.

Rentrée scolaire : les grands . . .

. . . et les petits !

St Thyrse : on prépare encore les tartes dans "le four à Paul"

Défilé de chars : le puits du Comité de Fleurissement

L'ancienne pompe à bras des pompiers

Sortie scolaire sur Mars pour le Sou des Ecoles

 

La Hifi de papy (Fernand)

 

Les produits du jardin de Jeannine

 

Les vendanges de Patrimoine . . . avec dégustation gratuite !

 

Des équipages cyclo-bizaroïdes

 

A l'animation : Bernard, fondateur de Radio-Drom (100 aucun Mégahertz) qui émets pour la deuxième année depuis son studio mobile

 

Derrière l'église : le jeu de quilles

 

Dans l'automne : rétrospective de la fête en images pour les participants, organisateurs et bénévoles

Concours de belote, puis tripes avec le Sou des Ecoles

Repas des anciens . . . à Simandre !

Incontournable : l'accordéon à Fernand !

Sainte Barbe

L'allocution du chef de corps

Le maire et les médaillés

Caisse Locale de Crédit Agricole : un conseil d'administration convivial à "La Remise"

Un peu de neige pour finir l'année . . .

Sapeurs-pompiers : des médailles et des diplômes

   Fête traditionnelle des pompiers, la Sainte Barbe a été l'occasion de distinguer plusieurs volontaires du corps de première intervention. Le sergent Anthony Poncet, chef de corps, a ainsi appelé le caporal chef Michel Guillot, puis son propre père, le caporal Xavier Poncet, pour leur remettre la médaille d'or, honorant trente années d'engagement au sein de la compagnie.

Des formations validées

   Il a ensuite expliqué que les sapeurs Baptiste De Almeida et Charles Donin, intégrés depuis l'été à la compagnie, venaient de finaliser leur formation et de devenir complètement opérationnels. En effet, âgés de 16 ans, les deux jeunes hommes sont issus de la section de jeunes sapeurs-pompiers de La Vallière où ils ont acquis les connaissances théoriques et pratiques nécessaires pendant leurs quatre dernières années d'études au collège. Ils se sont alors vu remettre le diplôme validant leur statut de sapeur pompier.

   Enfin, il citait encore le sapeur Loïc Presti qui a terminé le parcours de formation au grade de caporal dont il vient de réussir l'examen. Il recevra prochainement ses nouveaux galons.

Le chef de corps entre les médaillés et ses nouveaux diplômés

Famille Carrier/Poncet : pompiers générations 5, 6 ... et 7 !

.

Archives 1989 : la première manoeuvre pour Xavier Poncet (à gauche) et Michel Guillot à droite) avec Eric Bonnet (au centre).

.

 

Les années en 9 : il y a 10 ans (suite)

La gymnastique : une section dynamique !

Dernier épisode de notre feuilleton annuel : 2009, suite … et fin !

  Nouvelle vague féminine à l'automne avec Charline Chanal, à l'école, qui remplace Jérôme Billet et accueille douze élèves pour la rentrée scolaire. A l'Enclos, la SARL MGP (mécanique générale) fête ses 10 ans en organisant une journée portes ouvertes. Fin septembre, pour la première " Sortie des Radieuses ", 17 cyclomoteurs âgés de 40 à 70 ans s'élancent sur les routes du Revermont et le maire de Drom est élu président de la CCTER : Communauté de Communes de Treffort en Revermont.

La gymnastique sur tous les fronts

  Pour la Saint Thyrse, le défilé est ouvert par les danseuses de Drom'ba, de l'école de danse brésilienne de la gymnastique volontaire. Sousanna (la Moscovite) prend la présidence du comité (international ? ) de fleurissement à la suite de Margaret (la Britannique), laquelle est lauréate, quelques semaines plus tard (et avec Tony, son ébéniste de mari ! ) du premier prix départemental des métiers d'art (le deuxième à Drom en douze ans). En voyage d'étude dans la région, une délégation de paysans palestiniens visite la fromagerie. A la section de gymnastique volontaire, on affiche 25 licenciés et une délocalisation : un cours sur quatre est organisé à Ramasse.

Un nouveau trophée pour la commune

  Une informatisation du contrôle laitier est en cours d'expérimentation : une exploitation du village a été choisie comme pilote pour tester et mettre au point ce nouveau système avant sa généralisation. La commune reçoit un trophée pour sa communication environnementale, aux côtés de la ville de Rennes, du bassin d'Arcachon et de l'université d'Orléans.

Première animation culturelle à la bibliothèque

  La bibliothèque municipale est réaménagée et organise, pour son inauguration, une des toutes premières manifestations de la nouvelle opération " Premières pages ", expérimentée dans trois départements ; Christophe Fléchon, auteur régional, est invité d'honneur.

  Au cours de l'année, les pompiers de Ramasse et Drom organisent des manœuvres communes; en décembre, ils fêtent ensemble la sainte Barbe à Drom. Pour terminer l'année avec du suspense et du rire, les écoliers jouent, non pas une, mais trois pièces de théâtre (dont "la belle au bois ronflant") avant qu'un vieux barbu, tout de rouge vêtu, ne vienne leur distribuer des cadeaux.

Changement d'instit' : Charline remplace Jérôme

Trois garçons pour chaque fille cette année !

Première "Sortie des Radieuses" : le Revermont à 40km/h.

Portes ouvertes pour les 10 ans de la SARL MGP

Et un deuxième concert au lavoir !

Une belle prestation d'un artiste de Drom ...

L'école de Drom'ba

Frère Xavier ?

Victoire du numéro Get 27, talonné par le 1664 suivi de 51 !

Changement de présidente aussi au comité international de fleurissement

Les paysans palestiniens découvrent le modèle coopératif de Drom . . . et la fabrication du Comté !

And the winner is . . . Margaret &Tony : encore un premier prix départemental des métiers d'art à Drom !

Une exploitation pilote pour expérimenter l'informatisation du contrôle laitier.

Manoeuvre commune pour les pompiers de Drom et Ramasse, avec le Centre de Secours du Suran.

Encore un bon moment de concivialité pour les anciens avec le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale).

Saucisson à l'ancienne avec Patrimoine

Trois ans après "Les rubans du Développement Durable", encore un trophée national pour la commune : le maire l'a reçu lors d'une cérémonie organisée à Toulouse.

La bibliothèque . . . avant les travaux  . . .

. . . pendant les travaux . . .

. . . et inaugurée avec une des toutes premières manifestations de "Premières Pages". A gauche, Christophe Fléchon dédicace !

Sainte Barbe commune pour Ramasse et Drom ... avec des médailles et des promotions.

Le Père Noël n'oublie jamais les écoliers de Drom !

 

Les années en 8 : il y a 30 ans

 

Une nouvelle année en « 8 » va commencer ; jetons un coup d’œil dans les archives : que s’est-il passé en 1988 ?

  En janvier, classe de neige pour les écoliers . . . mais la neige n’est pas au rendez-vous, alors ils partent à la découverte de la montagne ! En février, 36 Dromnières se retrouvent pour fêter Sainte Agathe (le correspondant local de presse ne se risque pas à s’introduire dans ce gynécée : il confie l’appareil photo à son épouse). Lors de l’assemblée générale des pompiers, en mars, on note, entre autres, la participation à deux enterrements (l’amicale se chargeait alors du creusement de la fosse et du service pour la cérémonie). En avril, le village est traversé par les 75 concurrents du 56ème rallye motocycliste de l’Ain, qui effectuent, là, quatre épreuves spéciales chronométrées (meilleur temps : 2mn12’1’’ du village à la chapelle) ; ce même mois disparait une figure du village : Marcel Grandpierre, le maréchal ferrant. En mai, opérationnelle après plusieurs mois de travaux d’agrandissement, la salle des fêtes ne désemplit plus : élections, assemblée générale de la fromagerie, projection diapos du comité de fleurissement, repas du sou des écoles. La décharge municipale est dotée d’un portail et Paul Bonnet et Claude Tarare reviennent champions du parcours sportif des sapeurs-pompiers, en catégorie super vétérans. En juin, ce sont 40 cyclistes de cinq caisses régionales du crédit agricole qui s’affrontent sur une petite boucle dans la vallée.

Travaux, sorties et animations

   En juillet, le chœur de l’église est débarrassé de ses boiseries du début du siècle, suite aux conseils de la commission d’art sacré : derrière les lames de sapin réapparaissent les ouvrages en pierre. Le comité de fleurissement emmène 40 Dromniers de 2 à 91 ans pour une sortie en bateau sur le Rhône. En août, un reportage présente la fabrication du Comté par Charles Dérudet qui travaille encore à la toile. 90 personnes participent au repas d’été du comité de fleurissement. En septembre, à cause des élections, la fête patronale est avancée d’une semaine ; elle est dotée d’un logo réalisé par des lycéens et on peut y admirer des sculpteurs à la tronçonneuses. En octobre est organisée une soirée rétrospective sur la fête, avec remise de lots aux équipes ayant confectionné un char. En novembre, on réalise un mur de soutènement pour le terrain à l’arrière de la salle des fêtes ; le caporal Paul Bonnet effectue sa dernière manoeuvre de sapeur-pompier volontaire après 34 années de service. En décembre, 40 personnes investissent la salle des fêtes : les conseillers municipaux, leurs conjoints et les employés de la commune se sont joints au repas des anciens pour la dernière année du mandat.

Retour en (quelques) images

Les écoliers partent à la montagne.

Les Dromnières fêtent Sainte Agathe

A la fromagerie, Charles Dérudet pratique encore la "pêche" à la toile . . .

. . . pendant que Rosette s'occupe de la vente.

Du monde pour organiser le repas du Comité de Fleurissement !

Un logo pour la fête de Drom.

De l'animation et du monde pour la Saint Thyrse !

Concours de sculpture à la tronçonneuse : un Schtroumpf.

Aménagé derrière l'église, le jeu de quilles attire du monde.

Premiers aménagements derrière la salle des fêtes : terrassement et soutènement.

 

Pompiers : la dernière manoeuvre de Paul Bonnet

Le repas de la commune pour les anciens . . .

. . . et celui des pompiers pour la Sainte Barbe,

toujours avec Fernand à l'accordéon !

 .

Au fil des jours . . .