Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

17 novembre 2018, 14 h 50 min
Nuageux
Nuageux
10°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Eric Dubiel

Fête de la science : Drom, capitale du karst

Combinant les "Rencontres d'octobre" et la fête de la science, la vallée de Montmerle Drom Ramasse a rassemblé spéléologues, scientifiques et grand public sur le thème des poljés*.

   Jacques Choppy (1926-2004) était un éminent spéléologue et karstologue, reconnu comme un des plus grands experts du monde souterrain. A son initiative, depuis 1980, le Spéléo-club de Paris organise une rencontre annuelle consacrée à l’actualité relative à l’exploration et à la recherche en spéléologie physique et karstologie. La vallée de Drom a été choisie pour l’édition 2018 où une cinquantaine de spéléologues et de scientifiques de toute la France et même de Suisse, se sont rassemblés pour travailler sur ce thème, échanger leurs expériences, leurs travaux et rendre compte de leurs explorations.

   Sur place, la logistique de ce congrès a été organisée par l’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques), en collaboration avec les communes de Drom et Ramasse, mais aussi de Corveissiat, du Département, de la CA3B (Communauté d’agglomération) et de ALTEC, le « CCSTI » de l’Ain (Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle).

Des animations grand public

   En effet, en parallèle de ces rencontres, le grand public était invité à des animations à son intention. Le jeudi, à Corveissiat, plus de 120 spectateurs se sont régalé des images de Daniel Chailloux avec un diaporama en 3D, sur les plus belles grottes du monde. Deux dimanches consécutifs, c’est lors de randonnées accompagnées que les visiteurs ont pu découvrir la grotte de Corveissiat ou le tunnel de Drom. Le vendredi soir, quelques Revermontois se sont joint aux congressistes pour une conférence sur la vallée sèche de Drom Ramasse et ses particularités hydrogéologiques : « Le détestable inconvénient d’autrefois est devenu une curiosité attrayante », remarquait le maire en introduction. 

    Une première partie était alors consacrée à la géologie de la vallée par Philippe Vermeil (président de l’AGEK), qui s’aidait d’une présentation de Patrice Landry (découvreur des traces de dinosaures de Plagne). Michel Geoffray (AGEK) enchainait avec l’hydrogéologie et les phénomènes karstiques de la vallée, détaillant aussi bien les plans réalisés lors des explorations des cavités de la vallée, que les relations constatées entre les épisodes pluvieux et le niveau des eaux souterraines (et des résurgences) mesurés à l’aide de capteurs répartis dans le sous-sol.

Histoire et préhistoire

   Local de l’étape, Daniel Brochier racontait ensuite la genèse et les péripéties du tunnel de Drom, depuis l’idée émise en 1852 pour évacuer plus rapidement les eaux d’inondations de la vallée vers leur exutoire naturel des « sources intermittentes de Rochefort », dans la vallée voisine du Suran, jusqu’à la réalisation d’un canal en amont, annulé par la guerre de 1870 et finalisé en 1997, alors que le prolongement du canal aval (antérieur au tunnel) n’avait pu être accompli en 1902, puis avait été abandonné en 1997.

   Enfin, Marc Cartonnet, de l’association « Archélogie préhistorique entre Saône et Rhône », s’attachait à détailler les découvertes faites à la grotte de la Tessonière, à Ramasse. Précurseur de la préhistoire de l’Ain, l’abbé Tournier avait effectué, là, des premières fouilles en 1902, reprises à partir de 1978 par René Desbrosse. Une première série d’éléments (silex) atteste d’abord une occupation par l’homme de Néanderthal, il y a 100 000 à 300 000 ans (les premiers silex « moustériens » découverts dans une grotte), puis d’une autre occupation vieille de 10 000 à 35 000 ans. Puis une autre se rapporte à la fin de l’âge du bronze (céramique de 800 ans avant notre ère), et à l’âge du fer (jattes entre 700 et 750 ans avant Jésus Christ). Enfin, quelques restes osseux humains n’ont pu être datés, alors que des restes animaux rappellent la présence de bisons, mammouths, hyènes, rhinocéros et ours.

Le Revermont 2018 : un bon cru !

   Du côté des congressistes, Jacques Chabert, responsable de ces rencontres pour le spéléo-club de Paris, nous confie que cette 28ème édition est « un des meilleurs crus, avec un accueil super sympa, une organisation remarquable, et une considération par les élus »Un clin d'oeil à Christophe Lagarde, maître d'œuvre de cette réussite  

 * Définition

   Un « poljé » est une dépression fermée d'origine karstique, de grandes dimensions, à fond plat et à bordures escarpées, tel le val de Montmerle Drom Ramasse.

 

Dès le jeudi soir, à Corveissiat, plus de 120 personnes ont pu faire un tour du monde des grottes et des cristaux avec les vues en trois dimensions de Daniel Chailloux

Un écran spécial et deux projecteurs avec des filtres sont nécessaires

Le vendredi soir, à Drom, était consacré au poljé de Montmerle Drom Ramasse

Géologie et phénomènes karstiques de la vallée ont été expliqués en détail . . .

. . . très en détail !

Des tests par coloration et des et mesures précises permettent de mieux connaître le sous sol

 

(le résumé de l'historique du tunnel fait l'objet d'un article séparé : voir ici )

 

   Pour l'occasion, Philippe Vermeil, président de l'AGEK, s'est vu offrir un tronçon de rail ayant servi aux travaux du tunnel !

   En effet, après ce chantier, les rails et le wagonnet ont été vendus aux enchères publiques le 10 août 1869, à Rochefort. Hippolyte Gouilloux, le maire, en a donc récupéré un morceau ! La maison de son petit fils a, bien plus tard, été rachetée par le grand-père du maire actuel, qui s'est retrouvé en possession de cet intéressant vestige.

Séquence émotion pour Philippe !

Les représentants des structures partenaires de ces animations

Une visite a aussi été organisée le dimanche pour le grand public : d'abord des explications sur les particularités karstiques de la vallée et ses phénomènes hydrogéologiques . . .

. . . puis la visite du tunnel de Drom !

Jacques Chabert se dit ravi de ces 28èmes rencontres : "Un cru exceptionnel ! "

Christophe Lafarge, le chef d'orchestre de ces journées

. . . démonstration, s'il en était besoin, de la pertinence et de la légitimité du choix de Drom pour accueillir ces 28èmes rencontres d'octobre !

 

 

Arlette Morel, présidente de l’office de tourisme de la nouvelle agglo

Burau OT CA3B 2

Arlette MOREL & Eric DUBIEL

  Lors de sa dernière assemblée générale, le 28 mars dernier, l’Office de Tourisme de Bourg en Bresse Agglomération (« BBA ») est devenu celui de « CA3B » (Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg en Bresse), en fusionnant avec ceux de Treffort en Revermont et de Montrevel en Bresse. Le conseil d’administration, formé à cette occasion, vient de tenir sa première réunion, pour se doter d’un bureau et jeter les bases de cette nouvelle organisation ; en effet, ce nouveau territoire rassemble 75 communes (et 130 000 habitants) de Bresse et de Revermont, autour de la cité burgienne.

  Secrétaire générale de l’office de BBA depuis 2009, Arlette Morel s’est alors vu confier les rênes de cette nouvelle structure. Pour la seconder dans cette tâche, un président délégué a été désigné : le stéphanois Eric Dubiel, anciennement président de l’Office de Tourisme Bresse Revermont (de l'ex Communauté de Communes de Treffort en Revermont, "CCTER").

Déjà des années d’expérience

  Les premiers mots de la nouvelle présidente ont été à l’intention de son prédécesseur, Christophe Feillens, dont elle a loué le travail accompli, en émettant le vœu de « marcher dans ses pas . . . bien que les deux n’aient pas la même pointure ! ». Franc Comtoise arrivée à Bourg en 1974, cette ancienne enseignante est passionnée d’histoire et se dit « branchée patrimoine », elle avoue même mieux connaître Bourg que Besançon, sa ville natale. Ayant choisi de cesser son activité professionnelle en 2004, elle s’est alors impliquée dans l’office de tourisme de Bourg en Bresse, alors présidé par son amie Michèle Lovera. Arlette Morel a alors déjà connu un premier élargissement de territoire quand cette structure est devenue intercommunale, ce qui la rassure un peu devant l’ampleur de cette nouvelle dimension : « il y a beaucoup de monde, de territoires représentés ». Elle souhaite alors privilégier « le travail en collégialité, et soutenir le personnel ; de plus, de nouveaux agents de Bresse et de Revermont vont intégrer l’équipe de Bourg », tenant surtout à souligner : « je ne suis pas de Bourg : j’habite à Viriat ! ».

  Le reste du bureau est composé de Françoise Routhier (Bourg en Bresse), Stéphanie Laurencin (Malafretaz), Delphine Briche (Bourg en Bresse), Liliane Donguy (Viriat) plus deux élus de CA3B : Thierry Moiroux (Bourg en Bresse) et Monique Wiel (Val Revemont), par ailleurs vice-présidente de CA3B en charge du tourisme.

(Voir ici la composition du Conseil d’Administration)

  Cette première réunion a aussi été l’occasion de découvrir le projet de restructuration des locaux, présenté par le directeur, Vivien Cambion. Le bâtiment de l’avenue Alsace Lorraine, qui abrite l’office de tourisme et la bibliothèque, reçoit environ 70 000 personnes par an. Sa restructuration se déroulera concomitamment avec celle de l’avenue pour une livraison fin 2018.

Burau OT CA3B 1

Burau OT CA3B 4

Le bureau avec le directeur

Burau OT CA3B 3

Le directeur présente le projet de restructuration

Burau OT CA3B 5

A peine élus, la présidente et le président délégués calent leurs agendas pour les premières réunions de travail.

.

Office de Tourisme : la dernière assemblée générale

OT Revermont AG 2017 (3)

   Dernier président de l'Office de Tourisme Bresse Revermont, Eric Dubiel a convoqué "ses" sociétaires et administrateurs pour, non pas une, mais deux assemblées générales, accueillies par la commune de Meillonnas.

   Suite à la fusion de la CCTER (Communauté de Communes de Treffort en Revermont) avec six autres communautés pour former la nouvelle communauté d'agglomération "CA3B" (Communauté d'Agglomération du Bassin de Bourg en Bresse), un "nouvel" Office de Tourisme doit être organisé pour prendre en charge ce nouveau territoire rassemblant 130 000 habitants sur 75 communes. En effet, le tourisme est désormais une compétence obligatoire pour les communautés de communes. Ainsi, les trois offices actuels (Bresse RevermontMontrevel en Bresse et Bourg en Bresse Agglomération ) doivent désormais se fondre en un seul.

  Aussi, c'était la dernière assemblée générale ordinaire pour l'Office de l'ex CCTER. Avec Sébastien Calland, salarié responsable de cette structure, le président rappelait brièvement son histoire, depuis la création du syndicat d'initiative de St Etienne du Bois en 1926, devenu office de tourisme en 1998, puis intercommunalisé en 2001.

  Il était aussi évoqué toutes les actions entreprises, avec un compte rendu particulier sur l'année écoulée, la progression des animations et des contacts enregistrés par les supports numériques (site internet, page facebook . . . ), mais aussi la poursuite de ces actions, et des projets en cours.

  Monique Wiel, dernière présidente de la CCTER et désormais vice-présidente de CA3B en charge du tourisme, présentait alors la nouvelle organisation du tourisme, avec un seul office désormais basé à Bourg en Bresse et le maintien de "B.I.T." (bureaux d'information touristique) dans les locaux des offices de Treffort en Revermont (à St Etienne) et Montrevel en Bresse, et la continuation des animations en cours avec les budgets correspondants.

  Puis il était temps de passer à la réunion suivante : l'assemblée générale extraordinaire où trois résolutions étaient votées à l'unanimité : la dissolution de l'Office de Tourisme, la liquidation de ses biens (ces derniers seront cédés à l'office de tourisme en charge de CA3B, mais devront rester en place à la ferme de Condal, St Etienne du Bois, pour continuer à participer au bon fonctionnement de l'animation touristique du secteur Bresse Revermont,  au moins pendant toute l'année 2017 et jusqu'à ce qu'une nouvelle organisation soit mise en place pour assurer la dite animation) et la désignation d'un commissaire en charge du suivi de cette liquidation.


 

OT Revermont AG 2017 (1)
OT Revermont AG 2017 (3)

OT Revermont AG 2017 (2)

Monique Wiel, vice-présidente de CA3B en charge du tourisme

OT Revermont AG 2017 (4)
OT Revermont AG 2017 (5)
OT Revermont AG 2017 (6)

OT Revermont AG 2017 (7)

Agnès Ducaroy (du Conseil Départemental), responsable du musée du Revermont, et Eric Dubiel évoquent déjà de grandes manifestations en 2017 et 2018 pour valoriser Montchatel, un site archéologique local, mais d'intérêt national . . . découvert par Sébastien Calland, responsable de l'Office de Tourisme Bresse Revermont !

 

 

Ciné/débat : . . . « demain » !

Cinéma rural DEMAIN à DROM (1)

Les partenaires de la soirée

   Le Cinéma Rural Itinérant Bresse Revermont a décidé de commencer l’année 2017 en programmant « Demain » du 4 au 24 janvier, dans les 15 villages de son circuit.

   « Demain » est un film documentaire qui s'interroge sur les réactions possibles de la société civile pour répondre à des besoins qui ne trouvent pas satisfaction par les voies habituelles. En montrant comment des gens peuvent s'organiser solidairement et apporter des solutions dans un large assentiment, ce film touche par son caractère pédagogique et sa capacité à ouvrir les esprits.

   En traitant successivement plusieurs aspects (l’alimentation, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation), la caméra part à la rencontre d’expériences originales et reproductibles tout autour de la planète, de l’Europe aux U.S.A., des pays scandinaves à l’Inde en passant par la Réunion, en une vingtaine d’étapes entrecoupées d’entretiens avec des scientifiques, des économistes, des élus, des industriels, des enseignants et des agriculteurs.

   Dans le Revermont, la Caisse Locale de Groupama a souhaité offrir l’entrée à cette séance sur les communes de sa circonscription (Hautecourt, Simandre, Drom et Villereversure). Le président Jean-Paul Chatard est ainsi venu rapidement justifier cette décision en expliquant que les enjeux environnementaux se rapprochaient des valeurs mutualistes de l’assurance.

   ALEC 01 (anciennement Hélianthe), était aussi partenaire de cette diffusion, avec des bénévoles venus expliquer les raisons de l’évolution de l’association. Au croisement de la loi « NOTRe » (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) et de la loi sur la transition énergétique, les collectivités locales ont la possibilité de créer des « Agences Locales de l’Energie et du Climat » (ALEC) ; le travail de Hélianthe, depuis 32 ans, rendait plus pertinent sa transformation en ALEC plutôt que de créer une structure nouvelle, et ses conseillers sont déjà au service de la population, particuliers, collectivités et entreprises.

   Il était aussi présenté un projet de création d’une "monnaie locale complémentaire". Destinée à un usage local, ce type de monnaie vise à favoriser une économie circulaire ; une trentaine sont déjà en cours en France, une quarantaine en préparation et plus de 4 000 dans le monde. Une association de préfiguration* vient d’être créée sur le bassin de vie de Bourg en Bresse.

   Malgré la longueur du film, la majorité des spectateurs (plus d’une trentaine) a alors prolongé la soirée autour de ces échanges.

Cinéma rural DEMAIN à DROM (2)

Jean-Paul Chatard, président de la Caisse Locale de Groupama

Cinéma rural DEMAIN à DROM (4)

Cinéma rural DEMAIN à DROM (5)

Juliette Lochu et Sébastien Hughetti présentent le projet de monnaie locale complémentaire

Cinéma rural DEMAIN à DROM (6)

Eric Dubiel (ALEC 01) évoque les enjeux du dérèglement climatique

Cinéma rural DEMAIN à DROM (7)
Cinéma rural DEMAIN à DROM (8)
Affiche Demain
Logo Groupama
Logo Helianthe 3

 * Page Facebook : Monnaie locale, complémentaire et citoyenne Bresse Revermont  

Le Revermont, un des « Pays de l’Ain »

_dsc0133b

   Pour terminer l'année, et avant la fusion de l'office de tourisme du Revermont avec ceux de Montrevel en Bresse et de Bourg en Bresse Agglomération (le 1er janvier 2017, au sein de la nouvelle communauté d'agglomération "CA3B", le président Eric Dubiel a invité les élus du territoire, les acteurs économiques et culturels pour leur présenter plusieurs vidéos réalisées pendant l'année avec la complicité de Marc Ollivier.

  De très belles images pour promouvoir notre territoire :

   C'était aussi l'occasion d'évoquer rapidement les animations de l'été 2016, lors d'une balade sur une vingtaine d'entre elles . . . sur une ballade de Jo Garlet, le troubadour du Revermont :

Eté 2016 2 par 01250DROM
 

_dsc0129c

Eric DUBIEL

_dsc0151c

Marc OLLIVIER

 

 

 

Au fil des jours . . .