Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

22 avril 2019, 22 h 24 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
17°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Gendarmerie nationale : rencontre annuelle avec les élus

L'officier et les sous officiers intervenants

    C’est à Drom que les gendarmes de la communauté de brigades sont venus rencontrer les élus locaux. La commandante Simon, cheffe d’escadron de la compagnie de Bourg en Bresse, a rapidement présenté sa circonscription, regroupant 163 militaires dans six communautés de brigades, une brigade de recherches et le peloton de surveillance et d’intervention. Si, en matière de délinquance et de sécurité «  l’Ain n’est pas trop mal », l’officier indiquait que « le problème principal est dans les atteintes aux biens et les cambriolages de résidences, principales et secondaires : le département est un carrefour avec beaucoup de délinquance itinérante qui pose des difficultés d’élucidations ». La fin de l’année a ainsi connu une très forte hausse, mais des interpellations ont pu avoir lieu avec un grand nombre d’objets volés retrouvés.

Pour et avec la population

   Le major Joigneaux et l’adjudant-chef Frick, présentaient ensuite « leur » unité, composée des brigades de Ceyzériat et Treffort où œuvrent 17 sous-officiers et un gendarme adjoint. Ils ont en charge la sécurité publique générale, la sécurité routière (prévention, actions de sensibilisation, et contrôle, cette dernière partie représentant 8 % de l’activité totale), les enquêtes judiciaires (46 %) et des missions diverses. En détaillant aux élus les chiffres du secteur, les militaires insistaient sur l’importance des signalements de comportements suspects et les témoignages qui permettent d’éviter ou de résoudre des crimes et délits. Expliquant l’organisation de leur travail, la cheffe d’escadron se disait « preneur de toute remarque ou observation pour améliorer l’organisation ».

Des élus attentifs

 

Première « Nuit des écoles » à DROM

Familles et habitants sont venus en nombre

En Revermont, la grogne monte contre le projet de loi Blanquer, dite « école de la confiance » ;

autour de la classe unique de Drom, la communauté éducative investit l’école de la méfiance.

   Une bonne quarantaine de personnes s’est ainsi retrouvée dans l’école à la tombée du jour, enfants, parents, mais aussi des habitants de tous âges et des élus, autour du maire, tenant à exprimer son soutien à ce mouvement. Si l’ambiance était bon enfant autour d’un casse-croûte partagé, l’inquiétude était bel et bien au rendez-vous.

   Sylvain Turpin, le maître d’école, explique que cette rencontre s’inscrit dans une série d’actions débutées dès la semaine précédente dans le Revermont : regroupement à la sortie de l’école avec banderoles et diffusion d’informations le mardi, réunion publique à Simandre le mercredi, rencontre du ministre le jeudi lors de ses visites à Péronnas et à Bellignat, chaîne humaine autour de l’école de Simandre le vendredi, participation à la manifestation à Lyon le samedi. Par ailleurs, les écoles de Simandre et Villereversure ont connu des jours de grève.

   Parents et enseignants maintiennent leur mobilisation et lancent les « nuits des écoles », action tournante invitant successivement chaque village à investir son école dès le soir pour signifier son attachement au fonctionnement actuel d’une institution qui fait ses preuves en milieu rural. Pour la première, les fenêtres de l’école de Drom sont ainsi restées éclairées très tard . . .

Des usines éducatives en lieu et place des petites structures de terrain

   En effet, il est envisagé la création « d’établissements publics des savoirs fondamentaux » regroupant des écoles autour de leur collège de référence sous la direction d’un seul directeur, éloigné du terrain et des familles et dont l’étendue des pouvoirs est encore indéterminée, de même que les moyens dont il disposera ou les regroupements qu’il aura à organiser.

   Pour cette nouvelle entité, la création d’un conseil administratif composé uniquement d’enseignants marquera la fin du conseil d’école, qui réunit toute la communauté éducative, en incluant les parents et les collectivités, financeurs de l’école primaire.

   De fortes inquiétudes sont aussi induites par la scolarisation à 3 ans, obligeant les collectivités à financer des structures privées, ou sur la baisse du niveau de formation requis pour enseigner dans le primaire.

  « C’est le sabordage de l’institution » résume un habitant venu soutenir le mouvement.

  Le jeudi jeudi 4 avril, les écoles de Drom et Villereversure étaient en grève. Une assemblée générale intersyndicale était programmée l’après-midi à Bourg, suivi d’une manifestation.

L'école est restée éclairé très tard ... très très tard.

Tous solidaires de la classe unique

Le maître présente les grandes lignes du projet

Des infos peu rassurantes

L'inquiétude est au rendez-vous

A Simandre,une chaîne humaine a entouré l'école pour la protéger (photo Damien BERTHIER)

Un futur Dromignon qui veut apprendre dans la même école que son papa, sa mamie, son arrière grand père, et les générations d'avant !

INCIDENT AU CINEMA RURAL

  

  Lundi soir, après les bandes annonces des prochains films et le tirage au sort de l'affiche et de la place gratuite, juste au moment où allait commencer la projection du flm "L'Incroyable Histoire du facteur Cheval", les bénévoles de l'association ont fait irruption en gilets jaunes devant l'écran, annonçant une grève sans préavis.

   Conscients de la gêne occasionnée pour les spectateurs, ils ont proposé la projection d'un autre film. Celui-là étant classé dans une catégorie interdite aux moins de 18 ans, ils ont appris que, en ce premier jour d'avril, leurs revendications avaient obtenu satisfaction et la soirée a pu reprendre son cours normal . . . sous les applaudissements du public !

Le film proposé en remplacement n'a pas été retenu . . . et a dû être à l'origine de la fin immédiate de la grève !

Loi Blanquer : Drom en colère !

Vive inquiétude pour les parents, les habitants et les élus

 Face au projet de bouleversement de l'organisation scolaire au détriment des structures de proximité et de la qualité de l'enseignement, les parents réagissent.

     Le "Projet de loi pour une école de la confiance", adopté à l'Assemblée Nationale, prévoit la possibilité de créer des "Etablissements publics des savoirs fondamentaux" qui auraient vocation à regrouper des classes d'un collège et d'une ou plusieurs écoles situées dans "son secteur de recrutement".

Des trop grosses structures

  Un amendement adopté en Commission des Affaires Culturelles et de l'Education s'est alors imposé sans aucune concertation préalable, aucun avis du Conseil d'Etat, ni d'aucune étude d'impact. Chez les maires ruraux de France, cette absence de concertation est ainsi ressentie comme un acte de provocation.

Mobilisation des parents

  En Revermont, c'est du côté des parents d'élèves qu'un mouvement de révolte mobilise déjà plusieurs villages. Depuis le mardi 26 mars, une banderole expose la colère des parents des Dromignons sur l'entrée de leur école ; un panneau clame leur inquiétude de la voir disparaitre au profit de méga structures sous le couvert d'économies incertaines, alors qu'elle a déjà maintes fois prouvé sa pertinence et sa légitimité. A la fin des cours, les parents étaient rejoints par le maire et l'enseignant pour diffuser des informations sur ce projet et démontrer leur opposition.

Des actions de sensibilisation

  Le lendemain, une réunion publique était organisée à Simandre : un collectif en présentait les caractéristiques et diverses actions étaient alors programmées. Parti de Simandre, le mouvement est relayé à Drom par Fanette Dromard : " nous prévoyons une ronde de "Nuits des écoles" commençant à DROM le mercredi 3 avril, pour se poursuivre dans les écoles environnantes, consistant à investir l'école à partir de 19 h jusqu'au lendemain ".

   Quant aux enseignants, un appel à la grève leur est lancé pour le jeudi 4.

 

Nettoyage de printemps : aux abords du tunnel de Drom

Trophées en tous genres pour des bénévoles motivés

   A l’initiative du syndicat SR3A (Syndicat de Rivière Ain Aval et ses Affluents), une matinée de nettoyage de la vallée et de ses affluents était proposée le samedi matin. L’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques) s’est alors chargée du secteur du tunnel de Drom, avec l’appui de la commune.

   Une douzaine de volontaires se sont ainsi retrouvés, de l’association, mais aussi de Ramasse, Montmerle et Drom, dûment bottés et gantés pour une collecte digne d’un inventaire à la Prévert : de la caisse à outils garnie au vélo, en passant par le matériel de chantier, la vaisselle, le petit électroménager, les chaussures, sans oublier le malheureusement trop classique assortiment de canettes et bouteilles.

Une opération commando

   Philippe Vermeil, président, se dit ainsi « étonné : des choses très anciennes et des plus récentes ; c'est pas gagné !», mais il conclue sur une note conviviale : « bien du boulot, mais c'était sympa ! »,

   Au total, ce sont ainsi plus de 300 kilos de déchets divers et variés qui ont été emmenés à la déchetterie. Par ailleurs,  l'association a aussi profité de cette opération pour élaguer le canal.

Un conteneur pour les "petits" déchets

Le butin : plus d'une remorque de trouvailles inattendues

Le canal a eu droit à une bonne coupe

(Merci à Michel GEOFFRAY pour les photos)

Au fil des jours . . .

  • Histoire, patrimoine, découverte : visite guidée du village

    Un site incontournable : le lavoir !

      Présidée par Marc Rochet, l’association « la Vallée de l’Ain » oriente ses actions dans les domaines de la culture et du patrimoine. Elle a ainsi à son actif la restauration de petits éléments … Lire la suite

  • Cinéma : le programme jusqu’à l’été

     

       Le 22 avril, à 20h15 : « Mia et le lion blanc » (film français allemand, sud-africain de Gilles de Maistre, avec Daniah De Villiers, Mélanie Laurent, Langley Kirkwood ); sorti le 26 décembre 2018 ; durée 1h37.… Lire la suite

  • Avis d’enquête publique

      En vue de compléter la demande de permis de construire d'un parc photovoltaïque sur le territoire des communes de DROM et RAMASSE, une enquête publique se déroulera du 7 mai au 7 juin 2019.

       Le projet étant majoritairement … Lire la suite

  • Les Dromignons excellent sur la scène et sur la toile

    Le salut final des artistes

       Les amateurs d’art en ont pris plein les yeux : la troupe théâtrale des Dromignons proposait son spectacle annuel ! Restant sur le principe du « Kamishibai », théâtre d’images qui défilent, les acteurs ont présenté plusieurs … Lire la suite