Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

31 octobre 2020, 19 h 42 min
Surtout clair
Surtout clair
14°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Sapeurs-pompiers : amicale et corps de première intervention intimement liés

Des bénévoles fiers de leur unité, créée il y a 155 ans.

Covid oblige, l'assemblée générale a été décalée,
mais permet un regard sur 2020 . . . et 2021 !

   A travers les rapports du sergent Anthony Poncet, chef de corps, et des dirigeants de l'amicale (Nicolas Paubel, président, Michel Guillot, trésorier et Daniel Brochier, secrétaire) on notait que les activités 2019 ont permis d'assurer le roulement de la compagnie et de compléter son équipement (remorque avec dévidoirs, signalisation lumineuse). Avec deux nouvelles recrues, l'effectif s'est chiffré à 12 volontaires opérationnels.

  On notait huit interventions sur l'exercice, répartis en égales proportions entre accidents sur la voie publique, secours à personne, feux et opérations diverses.

Crise sanitaire et sécheresse

  Si les activités 2019 de l'amicale ont connu un déroulement habituel et satisfaisant, celles de 2020 ont toutes dû être annulées. L'équilibre financier sera alors compromis, même avec des investissements moindres.

  Par contre, on enregistre déjà quinze interventions sur les trois premiers trimestres 2020, avec des fortes augmentations de feux et d'opérations diverses, dues à la sécheresse et aux guêpes et frelons.

   La nouvelle moto pompe intégrée au camion pendant la période de confinement a d'ailleurs déjà démontré son efficacité.

Signe distinctif

  La rencontre donnait aussi l'occasion de présenter l'écusson du C.P.I. Signe distinctif, représentatif de la compagnie, il complète désormais les tenues de tous les bénévoles.

 Il convenait aussi d'évoquer la distribution prochaine des calendriers, seule ressource pour cette année ; pour se faire, les pompiers ne rentreront pas dans les maisons et limiteront les contacts. Mais, même sur le pas de la porte, ils comptent toujours sur un accueil amical !

  2021 connaitra l'amélioration du réseau département d'alerte ("R.D.A."), pour une meilleure rationalisation des interventions.

Recrutement

   L'année en cours a vu partir les deux éléments féminins du corps, Julie et Camille (qui a, d'ailleurs, intégré le CPI de Tossiat) ; la compagnie rappelle alors qu'elle est toujours en recherche de nouveaux volontaires.

   Le sergent Poncet peut apporter tout renseignement à ce sujet : 06.12.26.16.25

La mascotte du village est présente sur l'écusson des pompiers !

Petit retour sur 2019 . . . 

Les pompiers complètent leur équipement et se forment
Nicolas Paubel prend la présidence de l'amicale, après Jérôme Terraillon
Parcours sportif : des coupes pour le CPI 
Décès de Martine VICARD, ancienne présidente et première femme pompier à Drom
Journée détente, dans l'été
Deux nouvelles recrues !
Secours à personne
Les nids de guêpes et frelons toujours dans les missions
Et toujours des tartes pour la St Thyrse !
Manoeuvre commune avec le Centre de Secours
Ste Barbe : des médailles et des diplomes

.

De Gaulle passe à Drom !

  Film historique ce lundi 19 octobre à Drom  . . . mais  trois autres suivront, jusqu'à Noël, dans des genres différents !

  Toutes les dispositions sont prises pour respecter les consignes sanitaires, mais il convient de venir avec son masque (obligatoire) et, autant que possible, de prévoir l'appoint pour le règlement.

       Le 19 octobre, à 20h15 : "De Gaulle " (film français de Gabriel Le Bomin, avec Lambert Wilson, Isabelle Carré, Olivier Gourmet), sorti le 4 mars 2020 ; durée 1h48.

   Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

* * * 

   Le 9 novembre, à 20h15 : "L'appel de la forêt " (film américain de Chris Sanders, avec Harisson Ford, Omar Sy, Dan Stevens), sorti le 19 février 2020 ; durée 1h40.

   La paisible vie domestique de Buck, un chien au grand cœur, bascule lorsqu’il est brusquement arraché à sa maison en Californie et se retrouve enrôlé comme chien de traîneau dans les étendues sauvages du Yukon canadien pendant la ruée vers l’or des années 1890. Buck va devoir s’adapter et lutter pour survivre, jusqu’à finalement trouver sa véritable place dans le monde en devenant son propre maître…

  * * * 

   Le 30 novembre, à 20h15 : "Antoinette dans les Cévennes" (film français de Caroline Vignal, avec Laure Calamy, Bejamin Lavernhe, Olivia Côte), sorti le 16 septembre 2020 ; durée 1h35.

   Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir - seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l'accompagner dans son singulier périple…

 
 * * * 

   Le 21 décembre, à 20h15 : "Poly" (film français de Nicolas Vanier, avec François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert), sorti le 1er octobre 2020.

   Cécile, 10 ans, déménage dans le sud de la France avec sa mère, Louise. L’intégration avec les autres enfants du village n’est pas facile. Lorsqu’un cirque de passage s’installe à côté, Cécile découvre que Poly, le poney vedette, est maltraité. Elle décide de le protéger et d’organiser son évasion ! Poursuivis par Brancalou, l’inquiétant directeur du cirque, et le mystérieux Victor, Cécile et Poly s’embarquent dans une cavale pleine de rebondissements, un véritable voyage initiatique et une incroyable histoire d’amitié… 

 

Prochain film : le 25 janvier !

 Logo cinéma DROM

Les pizzas des Cup’Ain : fin de la septième saison

A l'année prochaine !

   "On a fait une belle saison", indiquait Patrice Chambard devant son four. Avec Manon et Thomas, c'est, en effet, à Drom que le trio des Cup'Ain achevait sa saison 2020 ; "mais, après un si bel été, c'est dommage de terminer sous la pluie" regrettaient-ils, tout comme leurs clients : beaucoup avaient tenu à venir pour la dernière.

Une année particulière

   Passant la saison d'hiver en station, Manon et les garçons ont connu une fin de saison écourtée dans la précipitation, lors du confinement. Après quelques interrogations locales sur leur retour à Drom, ils ont bénéficié d'un changement d'organisation avec le transfert de l'activité sur la place Docteur Gaillard, plus conviviale, mais aussi plus apte à des retrouvailles dans le respect des distanciations physiques.

   Quand on le questionne sur les incidences du contexte sanitaire, Patrice précise "les gens sont moins partis en vacances, et on a fait plus de pizzas".

   C'est désormais l'heure du grand nettoyage, camion et cuisine, puis quelques semaines de vacances bien méritées. Manon et Patrice reprendront leurs places dans la restauration aux Deux Alpes, mais Thomas se consacrera à ses clients : en effet, il a pris quelque retard dans sa deuxième activité, la maçonnerie.

Du nouveau en 2021

   D'ailleurs, pour cela, il va devoir quitter les Cup'Ain : un nouveau compère devra alors être embauché pour la saison prochaine "mais je passerai vous dire bonjour . . . de l'autre côté du bar".
   Un autre projet va aussi se concrétiser en 2021 : un nouveau camion, avec un plus grand four !

Les Cup'Ain, c'est Patrice, Manon . . .

. . . et Thomas ! ("Bill")

Non loin, (le vendredi à Drom), on trouve toujours Jean-Louis ! 

Pour les "Vendredis du Revermont" , installation spéciale derrière l'église

Dernière saison pour Bill . . .

.

Bientôt un(e) nouveau (velle) maire . . .

Le Progrès - 04 octobre 2020

   Nouvellement élue Maire de Drom, alors qu'elle avait déjà tenté d'obtenir cette fonction par des tractations après les deux tours des élections municipales de 2014 (pour finalement "laisser la place" à son oncle), Madame le Maire vient d'être désignée Sénatrice de l'Ain par 17,4 % des grands électeurs du département.

  Si on ne peut que la féliciter d'une telle nomination, rappelons les règles de non-cumul des mandats  : il semblerait que des membres du conseil municipal n'en aient même pas été informés ( . . . ni de la candidature de leur maire à cette fonction).

  Est incompatible avec l'exercice d'un mandat parlementaire l'exercice de plus d'un des mandats énumérés ci-après : conseiller régional, conseiller à l'assemblée de Corse, conseiller départemental, conseiller de Paris, conseiller à l'assemblée de Guyane, conseiller à l'assemblée de Martinique, conseiller municipal d'une commune de 1000 habitants et plus, conseiller général (article L.O. 141 du code électoral).

   La loi renforce le régime des incompatibilités entre mandats parlementaires et fonctions électives locales. Ainsi, les dispositions du code électoral interdisent à tout parlementaire d'exercer une fonction exécutive locale comme, par exemple, celle de maire, maire d'arrondissement, adjoint au maire, président et vice-président d'un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), président et vice-président d'un conseil départemental, président et vice-président d’un syndicat mixte, etc.

  Le parlementaire en situation d’incompatibilité « est tenu de faire cesser cette incompatibilité en démissionnant du mandat ou de la fonction qu'il détenait antérieurement, au plus tard, le trentième jour qui suit la promulgation des résultats de l'élection (le 27 septembre). A défaut le mandat ou la fonction acquis à la date la plus ancienne prend fin de plein droit ».

   . . . le conseil municipal de Drom devra donc désigner un nouveau maire parmi ses membres !

La Voix de l'Ain - 02 octobre 2020

 

 

Cinéma rural itinérant : une reprise attendue

Un protocole sanitaire strict : masque plus visière à la caisse

   Après l'arrêt prématuré du printemps, puis la pause estivale, l'incertitude a encore régné sur l'organisation d'animations culturelles. En Bresse Revermont, le cinéma rural itinérant a quand même pu démarrer une nouvelle saison et le public était au rendez-vous.

Une programmation éclectique

   Adhérente à l'association nationale des cinémas itinérants, l'association applique le protocole de la fédération des cinémas français quant aux mesures sanitaires, dont la distanciation des spectateurs. Elle a fait le choix de reprendre sa programmation en cours et constaté une fréquentation à peu près équivalente à "avant". Si le public Dromnien était timide, les cinéphiles de Jasseron sont venus profiter de la première séance de Drom et découvrir le programme jusqu'à Noël : histoire, aventure, dépaysement, comédie, famille : il y en aura pour tous !

Masque pour tous, y compris à la projection

Au fil des jours . . .