Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

15 octobre 2018, 23 h 11 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
15°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Du tricot pour inciter au dépistage pendant « Octobre rose » !

Le gang des tricoteuses a encore frappé !

   Le premier soir d’octobre, certains ont pu voir deux personnages sillonner le village, tels des colleurs d’affiches. Après avoir épaté le public la veille avec un char entièrement tricoté à la main pour le défilé de « Drom en fête », Marlène et Sylvie ont installé des rubans roses dans le cadre d’Octobre rose, campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Composés de roses tricotées et assemblées par leurs soins, ils sont là pour rappeler l’importance du dépistage pour toutes les femmes, mais aussi pour les messieurs qui ont une mère, une compagne, des sœurs, des filles.

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

   Une femme sur huit risque d’être concernée dans sa vie mais, grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu'ils mesurent moins de 2 cm ! Ce niveau de détection permet d'atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement l'agressivité des traitements appliqués.

Comment bénéficier de la mammographie de dépistage ?

   Toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans peuvent (doivent ! ) réaliser tous les 2 ans une mammographie de dépistage organisée par l'ODLC (Office de Lutte contre le Cancer). Contact au 04.74.45.30.30 ou par internet ( la mammographie de dépistage est sans avance de frais : il suffit de se rendre au cabinet de radiologie).

Des "rappels" sont disséminés dans tous le village !

Saint Thyrse 2018 : la ruée sur les tartes !

  L'édition 2018 de "Drom en fête" aura été marquée, le samedi matin, pour une affluence telle sur les tartes qu'on enregistrait plusieurs ruptures de stock dès le samedi matin malgré 625 galettes cuisinées pendant la nuit par l'amicale des Sapeurs Pompiers. Après l'oignon, qui est toujours victime de son succès, fromage, praline et chocolat étaient aussi rayées de la carte.

  Le lendemain, après la messe annuelle, la deuxième journée voyait le retour du repas dominical. L'association Patrimoine avait promis un repas gastronomique, et les gourmands qui ont pu avoir des places n'ont pas été déçus : le Poulet au Clon, concocté par le chef Tissot, de Simandre, a alors fait l'unanimité.

  Une petite pluie s'est alors permis de venir gêner le début du défilé, occasionnant probablement une baisse de fréquentation, mais pas de qualité ni d'enthousiasme dans le corso.

   On notait la visite de Arnaud Thenoz, président délégué de la FNCOF, Fédération Nationale des Comités et Organisateurs de Festivités, qui tient à venir encourager les bénévoles qui animent les villages. Notant qu'il s'agit ici d'une des dernières fêtes estivales, il précisait, impressionné, qu'il "est très exceptionnel de voir un tel défilé de chars dans un si petit village".

  En effet, pas moins de huit équipages, de toutes tailles et de toutes nature, ont alors parcouru les rues, précédés par une formation musicale, les "Sonneurs de Grenoble", et leurs cornemuses écossaises.

 La journée s'est alors poursuivie sur la place, avec le retour du soleil, entre animations et musique celtique, autour d'un verre entre amis ou sur les manèges pour les plus petits.

Retour en images

Dès le jeudi, épluchage des oignons : 150 kilos seront traités dans les pleurs et la bonne humeur !

Le pétrin est sollicité toute la nuit

On ne lésine pas sur la marchandise !

Préchauffage du four

Etape délicate : la cuisson

Et la vente se déroule en un temps record : oignons, fromage, frangipane, chocolat, praline, crème et sucre.

Le dimanche débute par la seule messe de l'année dans l'église St Thyrse

Avec la sympathique participation d'une partie de la chorale de Saint Etienne du Bois.

Puis c'est l'heure du dîner de Clon !

Que des légumes du jardin !

La sauce au Clon n'a laissé personne indifférent

Arrive ensuite le défilé, avec la visite de Arnaud Thenoz, président délégué de la FNCOF

Les Sonneurs de Grenoble ouvrent la marche !

 

Voyage dans la capitale pour les Dromignons

 

Une jolie vache (déguisée en fleur ? )

Georges plus vrai que nature

. . . ou étais-ce une jolie fleur dans une peau d'vache ?

Et, toujours et partout, le soin du détail !

La Gordini à Papy !

11 novembre 1918 : 100 ans déjà !

La moto est d"époque : une véritable Triumph de 1918 !

C'est l'occasion d'aller au Tourlourou, chanter "La Madelon ! "

Cuisine haut de gamme avec les jeunes cheffes . . . une bandes de toquées !

Un char entièrement tricoté à la main . . .

. . . par Léon et Léa.

(le gang des tricoteuses a encore frappé ! )

L'ARCMA ferme la marche : une lieuse donnée par M. Raymond Guillot, de Drom, et restaurée par Thomas.

Et la fête se poursuit autour d'un verre, au son des cornemuses

Les crêpes du Club de l'Age d'Or sont les bienvenues !

Il y a même fête foraine pour les enfants

De la musique écossaise, par des joueurs bretons venus du Dauphiné !

(Merci à Christian Morandat pour la photo 43 )

Bientôt le banquet des classes !

Le banquet dans Astérix et Obelix dans l'exposition à Volklingen (Sarre) en 2011 sur Asterix et les Celtes 

  Le banquet des classes en 8 et en 3 de Drom et Ramasse se déroulera le samedi 28 octobre à la salle des fêtes de Ramasse !

  Il est encore temps de s'inscrire auprès de Isabelle PONCET (04.74.30.69.56, à Drom) ou Katy LE SANT ( 07.88.29.13.76, à Ramasse).

  Au menu :

Dodine de volaille au foie gras, compotée d’oignons,

petite salade de fèves et petits légumes au Xérès

**

Dos de cabillaud aux poireaux, tuile aux parmesan

**

Pause digestive

**

Mijoté de cerf sauce Sologne,

flan de potiron aux noix, risotto aux champignons

**

Plateau de fromages ou fromage blanc à La crème

**

Entremets coconuts, crème anglaise au Malibu

 

Plus la gratinée, le soir

Tarif : 40 € tout compris (midi / soir / vin / café)

15 € pour les enfants

Pauline encore sur le podium … des grands !

Pour l'occasion, Pauline passe devant l'objectif avec sa réalisation !

  Pour sa deuxième participation au concours du  Club Photo de Tossiat  , Pauline Aviet a confirmé sa place au même niveau que les grands avec un nouveau quatrième prix.

  Quelques semaines après sa réussite au concours 2017, Pauline s'était vu offrir un appareil photo pour son dixième anniversaire . . . alors elle s'est encore plus adonnée à sa passion ! L'été 2018 a alors été consacré à quelques recherches et essais pour ce concours dont le thème était "Aux jardins", d'abord avec des groseilles, puis des tomates dans différentes mises en scène, avec la participation (des mains) de sa soeur Margot et de Evelyne et René, ses grand-parents. Une douzaine d'essais ont ainsi été nécessaires pour qu'elle arrive au résultat recherché.

  La suite a prouvé que l'artiste en herbe avait eu une judicieuse inspiration, un bon coup d'oeil et la maîtrise de la technique !

  Et le jury nous a confirmé que ni l'identité, ni l'âge des candidats n'étaient connus lors des délibérations.

A la proclamation des lauréats, Pauline peine à tirer la moyenne d'âge vers le bas !

(Merci à Tatou et à Bruno AVIET pour les photos)

 

Rallye du Suran : belle prestation de Fumex, Paubel et Terraillon

   Jérôme Terraillon et Jean Baptiste Fumex, les locaux de l’étape (Clio Williams N° 55), étaient confiants pour ce 24ème Rallye du Suran, et bien leur en a pris : engagés « pour se faire plaisir », ils terminent 2ème de leur catégorie et 34ème au classement général malgré une avarie mécanique vite solutionnée par Nicolas Paubel.

   . . . mais écoutons plutôt Jérôme, le copilote,  nous raconter "sa" course :

 " Quel rallye !
   Un super week-end haut en émotions et surtout en sensations.
   Un premier tour sous la pluie, tranquille, le vendredi soir, le temps de se mettre en route.
  Le premier tour du samedi matin avec le retour du soleil et du grand JB d'entrée dans la spéciale de Chavannes :  la confiance est là et la Williams est en forme.
  Deuxième tour l'après-midi moins drôle avec une très bonne épreuve à Chavannes,  mais nos vieux démons nous rattrapent dans celle des Conches : Titine ne veut plus avancer, on fait la moitié de la spéciale au ralenti et on rentre pessimistes au parc.

  Nicolas Paubel règle le problème et on repart pour finir en ménageant notre monture.

   Bilan : on termine 2ème de la classe A7 et 34 ème au général, un résultat que l'on obtient pour la première fois !

  Comme dit JB :" on a buté le "chat noir" qui nous collait depuis quelques temps "

  Un grand merci à nos familles et amis qui nous ont suivis tout le week-end, à Nicolas Paubel pour l'assistance et le reste, et à nos sponsors ( MCA, Job Concept, Gil levage, Transport Fumex, MGP, Dgp, Alb'enseigne)

PS: la "zen attitude",  ça marche ! "

Au départ de la première épreuve spéciale des Conches

 

Au fil des jours . . .