Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

24 septembre 2021, 8 h 52 min
Parfois ensoleillé
Parfois ensoleillé
10°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: cantine

Un air de Noël malgré la crise

Le village est illuminé différemment, les fêtes et animations sont toutes annulées,
mais les plus jeunes -et les moins jeunes- ne sont pas oubliés !

Repas de fête. Encore un atout de la classe unique : les Dromignons ont tous pu profiter d'un menu spécial à la salle polyvalente, tout en respectant les règles de distance entre chaque convive, avec Sylvain, le maître, et Pascale, la cantinière qui n'avait pas oublié les papillotes après les boules de Noël au chocolat !

Flamboyante. Auparavant soulignée d'un liseré tricolore bien terni par les années, la mairie s'est dotée d'un nouvel habillage étincelant.

Cadeaux. Précaution oblige, pas de repas des anciens cette année, mais une distribution de colis par les bénévoles du centre communal d'action sociale.

Sapin de Noël. La commune installe et illumine le sapin et chacun est invité à participer à sa décoration : guirlandes, boules, cadeaux ...

Feuilleton des années en zéro : dernier épisode

Un service de cantine est créé dans l'ancienne école, construite 170 ans plus tôt

2010 connait une vie culturelle intense, et plusieurs mariages sont célébrés.
Avec la création de la cantine et d’une garderie, les effectifs scolaires explosent.

   L’été se déroule sous le signe de l’animation culturelle. Tout d’abord avec « Faust, go to hell », version contemporaine du classique de Goethe, joué en plein air avec l’active participation des éléments naturels, comme les éclairs lors de l’arrivée de Méphistophélès. Puis avec le premier « Jeudi du Revermont » de la saison, avec Duo des prés, où Hélène et Samuel, Acadiens, ont entraîné leur public à la découverte de l’histoire et de la culture francophone d’outre Atlantique. Mais aussi le dernier « Rendez-vous surprise » de l’office de tourisme, avec une petite balade jusqu’au puits de Fay avec un conte philosophique et musical sur les légendes orientales. Le «Festival itinérant » (Toones Prod), quant à lui, proposait une promenade guidée dans le village, à la rencontre d’artistes dans des lieux divers, pour se terminer un concert déchaîné sur la place avec pas moins de trois groupes et un diaporama sur la façade de l’église. Le même été, Cupidon tire en rafales puisqu’on enregistre pas moins de cinq mariages, dont deux le même jour.

Une cantine et une garderie

   Explosion des effectifs à la rentrée avec 20 Dromignons et un nouveau service à leur disposition : un accueil périscolaire et une cantine : faudra-t-il envisager de réouvrir la deuxième classe, fermée depuis 1922 ?

  La deuxième « Sortie des radieuses » s’élance depuis la mairie pour un périple de 105 kilomètres à une moyenne de 30 km/h : la vingtaine de vieux cyclos est encadrée par une assistance composée de véhicules des années 30 à 60. Le conseil municipal étudie les principes de l’accessibilité des espaces publics à tous les usagers et planche sur la deuxième tranche d’aménagement du cœur de village.

   Pour la Saint Thyrse, plus d’une dizaine d’équipages composent le défilé, avant « La grande marinade », concentré de chansons de la mer par «Le P’tit bonheur ».

   Rue du Port Fleury, on peut voir un arbre à courges : les cucurbitacées ont colonisé un cognassier !

Fête de la science

  Espaces karstiques, pelouses sèches et agriculture durable sont au programme de la fête de la science, à Drom, avec une balade commentée depuis les Conches jusque dans les entrailles de la fromagerie. Une nouvelle animatrice est chargée de l’espace jeunes de la communauté de communes : Gaëlle Minisini. La section de gymnastique volontaire applique une augmentation à ses tarifs : la première depuis 2005.

   Plus de 170 arbres sont supprimés sur la départementale 936, entre Jasseron et le Col de France ; ce dernier est équipé d’une glissière dans le virage.

   A l’automne, un chercheur brésilien et d’étudiants lyonnais se spécialisant dans le domaine du patrimoine et de la valorisation culturelle en milieu rural effectuent un voyage d’étude sur le bassin de Bourg en Bresse : ils consacrent une matinée à Drom où les animations estivales ont drainé un millier de personnes. Lors du repas des anciens, Simone, l’alerte doyenne (90 ans) refuse de s’asseoir pour la photo de groupe : « ça fait mémé ! ».

Des visites sur le terrain ... et sur internet !

   Les pompiers de Ramasse et de Drom se regroupent pour fêter ensemble la Sainte Barbe, avec des cérémonies dans les deux villages.

  Avec l’espace jeunes de la communauté de commune, les ados concluent l’année avec une matinée cuisine … suivie d’un repas de Noël !

  Pour sa première année entière, le site internet de la commune a enregistré plus de 7 350 visites, soit une moyenne d’une vingtaine par jour.

Les Dromignons visitent la station d'épuration

"Faust, go to hell" bénéficie d'effets spéciaux locaux et naturels en phase avec le scénario et la mise en scène.

Même si l'enfer est sur la place de l'église, c'est le clocher qui donne la première et la dernière réplique

Puis le ciel lui-même est devenu rouge au dessus des arbres derrière la scène

L'arrivée de Méphisto est salué par une petite brise fraîche. . .

. . . mais aussi quelques éclairs lors de son apparition !

La compagnie Elvis Undead Club

Dernière assemblée générale de l'ATR (Association Touristique du Revermont) après sa dissolution actée l'année précédente. : il convient de décider de la dévolution de l'actif de l'association quinquagénaire . Un chèque de 2 687 € est remis à la toute nouvelle association "La Route Fleurie du Revermont".

Premier "Jeudi du Revermont", saison 2 : concert inrteractif avec "Duo des prés"

Brahma s'invite en Revermont pour le dernier "Rendez-vous surprise" de la saison 2

Conte philosophique et musical accompagné de piano à pouces, clochettes, balais de percussions, contrebasse . . .

. . . et sitar indien, avec Thierry Küttel.

Travaux d'aménagement en bas de la Rue du Café : une majorité d'élus est favorable à la suppression d'une bande enherbée, côté nord.

Promenade insolite dans le village pour le 3ème "Festival itinérant" de Toones Prod : musique, dans chant et audiovisuel

Trois groupes en concert, le soir, Place Docteur Gaillard

Alex De (chansons, yin yang), puis Asta Célosy (groove rock) et Diploé (pop)

Mouvement de personnel à l'école : Sophie sera chargée de l'accueil périscolaire ; Emmanuel, nouveau maître, remplace Charlène.

20 Dromignons !

 

Un service indispensable : une cantine !

Départ de la deuxième "Sortie des Radieuses"

Les élus étudient les principes d'accessibilité pour tous publics avant de lancer la deuxième tranche de travaux d'aménagement du coeur de village.

St Thyrse 2010 : Les Massard's Brothers : la flûte apprivoise le serpent

L'ARCMA est toujours présente

Les Dromignons voient la vie en couleurs

Les épouvantails de Patrimoine

Les "JWGV" (Jazz Women de la Gymnastique Volontaire)

Strass, paillettes et disco pour les ados

"Drom Dress Age" : l'élevage de marmots de Papy René

Première présentation du nouveau camion des pompiers (qui plait aux vaches ! )

"Grande marinade", les chansons de la mer, avec "Le P'tit Bonheur"

Dans tous les styles , Patricia au clavier

Des courges dans tous les coings

Assemblée Générale pour la Gymnastique Volontaire

Depuis plusieurs années, on enregistre des accidents (sans gravité) dans la descente de la Livette : les services du départements sont alertés.

Fête de la science : visite de la fromagerie

Une glissière est installée au Col de France

Visite d'universitaires sur le thème de la culture en milieu rural

Repas des anciens : Simone veut rester debout pour la photo !

Pour la deuxième année consécutive, Sainte Barbe intercommunale pour les pompiers de Ramasse et de Drom

Pas de rennes, mais plusieurs traîneaux pour le Père Noël

Avec l'Espace Jeunes, matinée cuisine . . . puis repas pour les ados !

www.drom.fr enregistre 411 heures de consultation ; on y trouve les archives du Dromadaire, les menus de la cantine (et les bulletins d'inscription), les formulaires d'inscription pour la bourse d'échange de mécaniques anciennes, les pré-réservations pour la salle polyvalente, l'agenda des manifestations, un site de covoiturage, etc.

.

On préfère manger à la cantine . . .

eco-cantine-drom-1

On apprend tout à l'école de DROM !

   Séance cuisine pour les Dromignons, qui mettent constamment en application leur engagement d’écocitoyen dans le cadre de leur label Eco-école. Dans la catégorie « alimentation », ils ont donc concocté leur repas du jour en privilégiant les circuits courts et les produits respectueux de l’environnement. Au menu : que des produits de leurs jardins, de la fromagerie de Drom et du magasin coopératif de producteurs locaux d’un village voisin.Ce jour-là, les parents aussi ont pu manger à la cantine !

eco-cantine-drom-2

Séance épluchage

eco-cantine-drom-3

Les parents ont l'air d'apprécier . . .

( Merci à Bruno AVIET et Sylvain TURPIN pour les photos)

Les Dromignons confirment et démontrent leur caractère écocitoyen

Un label mérité et fièrement arboré !

Un label mérité et fièrement arboré !

   Pour la quatrième année consécutive, la classe unique de Drom vient de voir reconduit son label Eco-école. Les Dromignons en ont alors profité pour présenter leur travail de l’année. Sélectionnés lors de l’appel à projet « éko-acteur » lancé par la région, ils ont pu bénéficier d’un financement pour un travail, tout au long de l’année, sur le thème de l’alimentation avec un partenaire, l’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques). Ils ont ainsi étudié les filières longues et courtes, l’impact de l’agriculture sur l’environnement, particulièrement en milieu karstique et sur les pelouses sèches. Continuant à cultiver leur jardin, ils sont allés rendre visite à un producteur en agriculture biologique et ont organisé la mise en place, à la cantine, de plusieurs repas annuels élaborés uniquement avec des produits locaux.

Preuves à l’appui

   Le dernier vendredi matin de l’année scolaire était alors consacré à l’élaboration de l’un de ces repas, avec l’aide de parents ; on ne pouvait même plus parler de « circuit court », mais de « circuit très court » avec des ingrédients ayant parcouru entre 50 mètres et 6 kilomètres.

   Apres les cours, il était l’heure de hisser le nouveau drapeau Eco-école au-dessus de l’école ; pour les visiteurs, les élèves avaient préparé quelques panneaux présentant leur travail et invité Emmanuel, animateur de l’AGEK, pour expliquer les particularités du relief karstique à l’aide d’une maquette. La journée se terminait avec la projection d’un reportage, « Bye bye pesticides », évoquant l’abandon obligatoire des pesticides par les collectivités, pour un objectif « zéro phyto » au 1er janvier 2017. Plusieurs pratiques peuvent être adoptées pour ce changement, générant d’autres contraintes, mais le changement principal sera celui du comportement et du regard porté sur la réappropriation des espaces urbains par la biodiversité.

DROM Eco école 2016 (4)

Petits et grands découvrent les mystères du karst

DROM Eco école 2016 (3)
DROM Eco école 2016 (5)
DROM Eco école 2016 (6)
DROM Eco école 2016 (2)
Eco école de DROM

Remaniement ministériel au Sou des Ecoles

Deux blondes et deux brunes pour un quatuor de choc

Deux blondes et deux brunes pour un quatuor de choc

   Le président du sou des écoles ayant souhaité mettre un terme à sa mission, l’association a procédé au renouvellement de son bureau. Cécile Page a alors été désignée pour lui succéder. Elle sera entourée de trois autres dames, reconduites dans leurs fonctions : Céline Terraillon, secrétaire, Betty Paré, trésorière de la partie accueil périscolaire (cantine et garderie) et Sandrine Guerry, trésorière pour la partie animations (fêtes, manifestations et activités des écoliers).

   Lors de sa première réunion, l’équipe a dévoilé les prochaines dates à retenir : le 5 décembre, avec les illuminations et mini marché de noël avec des créateurs. En 2015, le 31 janvier, pour la soirée fondue ; le 10 avril avec une soirée théâtre et le 05 juin pour le concert de fin d’année. Comme les années précédentes, un achat groupé de chocolats de Noël est aussi en cours d’organisation auprès d’un producteur local.

Sou des Ecoles de DROM

Sou des Ecoles de DROM