Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

26 août 2019, 11 h 31 min
Ensoleillé
Ensoleillé
23°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: ATR

Route Fleurie du Revermont : partenaire d’Aintourisme

   C’est à Corveissiat, commune gérée par sa vice-présidente, que le président Alain Mathieu a convoqué, pour l’assemblée générale de la Route Fleurie du Revermont, les élus et bénévoles des 17 communes adhérentes. Le point était fait sur l’année écoulée, avec le rappel des villages primés par la commission d’évaluation : Montagnat, pour les communes labellisées, Simandre, pour les non labellisées, Hautecourt, pour la mise en valeur du patrimoine, et Rignat, pour la créativité.

   En place depuis un exercice, le bureau actuel a souhaité proposé un toilettage des statuts, apprécié pour sa prise en considération du patrimoine. Par ailleurs, eu égard aux contraintes budgétaires des collectivités et à la santé financière de l’association une baisse de 40 % des cotisations était acceptée à l’unanimité !

Une reconnaissance départementale

   Eric Dubiel, président délégué de l’office de tourisme Bourg en Bresse destinations, insistait dans son propos sur la mise en valeur du Revermont et de son identité, appréciée et indispensable dans l’offre touristique du département, qui commence à intégrer le Revermont dans ses supports cartographiques. Clothilde Fournier, présidente de Ain Tourisme, indiquait la candidature de l’Ain pour le renouvellement de son label « département fleuri » et suggérait d’intégrer la route fleurie dans ce dossier.

*   *   *   *   *

    Créée en 1959 par l’Association Touristique du Revermont, la Route Fleurie du Revermont a longtemps été la seule en France. A la dissolution de l’ATR, une nouvelle association s’est créée en 2010 : elle devra bientôt fêter son 10ème anniversaire !

Clothilde FOURNIER

Eric DUBIEL

Les années en 9 : Que s’est-il passé il y a 30 ans ?

 

Le nouveau conseil municipal, élu les 12 et 19 mars 1989.

Une nouvelle année en 9 débute : jetons un coup d’œil dans le rétroviseur ! Voyage en 1989 . . .

  Janvier débute avec la création d’une nouvelle association : Patrimoine, dont l’emblème est le campanile. Le mois suivant, devant une centaine de spectateurs, elle présente le film « Si Drom m’était conté », qui relate la vie du village sur une année. En février, lors du repas de chasse des Mousquetaires du Fusil, on apprend que Michèle Blatrix, secrétaire de la mairie et chasseuse depuis deux ans, vient d’abattre un sanglier de 85 kilos qui fonçait sur elle. A la mairie, on refait entièrement la salle de réunion, le perron … et on renouvelle le conseil municipal en mars ! La licence IV ayant été rachetée, le bistrot « La Remise » ouvre en avril, et trois nouveaux pompiers intègrent la compagnie : Eric Bonnet, Michel Guillot et Xavier Poncet. En mai, le soleil n’incite pas à assister à la projection diapos du comité de fleurissement. En juin, des plates-bandes sont aménagées devant la mairie, et on procède à de l’élagage sur le site des Conches en prévision de la fête du Revermont qui marquera, le mois suivant, le 30ème anniversaire de l’Association Touristique du Revermont. Un vol de matériel est constaté à la salle des fêtes, principalement de la vaisselle.

14 juillet républicain

  Le sextidi 26 messidor de l’An CXCVII de la République, on ne manque pas de fêter le bicentenaire du 14 juillet : les citoyennes chargées du service sont habillées en trois couleurs ! En août, le comportement d’un renard en plein village fait penser à la rage : l’animal est abattu par un chasseur sur demande du maire. Le conseil municipal étudie la possibilité de mettre en place un ramassage des ordures ménagères. Fin septembre, plus de 800 tartes sortent du four des pompiers pour la St Thyrse où l’on a ressorti le jeu de quilles ; une dizaine d’équipages défilent pour le corso. Après un été sec, la pluie arrive abondamment début novembre, et le tunnel se met en charge. Décembre permet de terminer l’année avec de bons repas : celui des anciens, puis la Sainte Barbe pour les pompiers.

L’heureux tunnel !

  La montée en charge du tunnel donne l’occasion à Voix de l’Ain de « publier » un poème écrit vers 1900 par Hector Caillat, instituteur et historien local, à la gloire de son instigateur, Hippolyte Gouilloux, maire de Drom :

« Heureux qui peut, au pied de nos montagnes
En suppliant la voute de Sion
Sauver de l’eau nos brillantes campagnes
Et protéger la vallée de Drom.
 
Vous aurez tous, pour un noble mérite
Les sages lois que donnent les beaux jours
Vous devez tous reconnaissance à Hippolyte :
C’est lui, l’ange de nos beaux jours. »

Le bureau de la toute nouvelle association "Patrimoine", devant son emblème.

25 dames réunies pour la sainte Agathe

Première manifestation de "Patrimoine" : un film/documentaire de quatre heures.

Environ une centaine de spectateurs

Rénovation du perron de la mairie

De nouvelles marches . . . en pierre de Drom !

27 février : l'épicéa n'a pas résisté au vent !

Ramasse : une bonne réfection pour le toit du clocher de la Chapelle des Conches !

Premières manoeuvres et formation par les anciens pour les trois nouveaux pompiers.

1er mai : assemblée générale de la coopérative

Le conseil d'administration est renouvelé . . .

. . . et augmenté de trois jeunes nouveaux membres.

En activité depuis déjà plusieurs semaines, le bistrot est inauguré le 27 mai

 

En salle, le bar est fonctionnel . . .

. . . dehors, la terrasse est accueillante . . . 

. . . sous la direction de Mireille.

Des bons moments partagés

De nouveau, Patrimoine, pour une vente de tartes

Séance photo pour les pompiers, en prévision du calendrier

14 juillet : on fête le bicentenaire !

St Thyrse : un corso remarquable

Laurel & Hardi : un duo, un tandem ?

Les repas de décembre : les anciens, avec le CCAS . . .

. . . puis les pompiers, pour la Sainte Barbe.

 

 

Les années en 7 : il y a 20 ans

06 DROM 97 Fromagerie (1) 

  Après 1987, jetons un coup d’œil à 1997 ! Entre fondue du Sou des Ecoles, boudin de Patrimoine, et repas des classes en 7 et en 2, l’année commence avec un changement de président à l’association Patrimoine : Alain Borron succède à Alex Genin. Martine Vicard est la première femme à intégrer le corps des pompiers. Les comités de fleurissement de Jasseron et de Drom organisent leur projection annuelle de diapositives en commun à la salle polyvalente.

  Pendant quelques mois, un sujet délicat fait débat au conseil municipal, mais aussi dans d’autres instances : l’aliénation du chemin du lavoir au bénéfice de la coopérative de fromagerie, pour permettre des travaux d’agrandissement et de mise aux normes. Le toit de l’école est refait, un éclairage public est installé dans le passage au nord de l’église, et des aides sont accordées pour les réfections de façades et de toitures.

  En avril, Drom devient le royaume de la petite reine, en accueillant d’abord le critérium départemental du jeune cyclotouriste, puis le passage du grand prix cycliste de la Route Fleurie du Revermont. Les villages du Revermont sont présents dans la caravane d’animation, et la voiture de Drom, surmontée de sa mascotte, est repérée sur plus de 140 km. Ce même mois, la sécheresse menace les jeunes plantations de la forêt communale (1 080 arbres) : armés d’un tracteur et d’une tonne à lisier, les adjoints au maire sont de corvée d’arrosage . . .  « aux pins secs et à l’eau » !

C’est le cirque à l’école

  La 4ème exposition/bourse d’échanges de mécaniques anciennes est sous le signe du lion : la marque Peugeot est déclinée sur plus d’un siècle. Le conseil municipal se voit proposer un projet d’aménagement de « sentier karstique » par l’Association Touristique du Revermont (ATR). Les écoliers ont placé leur année sous le thème du cirque ; ils réalisent une fresque sous le préau de l’école et présentent un vrai spectacle circassien en fin d’année. Ils trouvent encore le temps de faire une escapade à Paris et de présenter un deuxième spectacle : une pièce de théâtre, en Anglais.

  Pendant quelques semaines, la carrière de la Livette (au Col de France) connait une exploitation intensive, pour le raccordement de la nouvelle autoroute à Tanvol. Celle de Vers Fay est arrivée en fin d’exploitation : elle est remodelée pour être « rendue à la nature ». Une piste forestière est créée à Javernaz.

  Drom participe encore massivement au 4ème  « 14 juillet en Revermont », jeux intervillages organisés à Jasseron.

Finalisation d’un projet de 150 ans

  A la rentrée, on compte 20 licenciés à la section de gymnastique volontaire, et 14 élèves à l’école ; ces derniers vont découvrir une activité locale : la vigne, avec un moment de vendange et la dégustation du vin doux. Au salon du livre de la jeunesse, ils décrochent aussi un premier prix avec leur conte illustré « La sorcière Grenadine ».

  Fourreur à Drom, Christine Brochier fait partie des quatre artisans de l’Ain (sur 96) qui présentent la collection des artisans de la mode au Louvre ; au niveau départemental, elle reçoit aussi le premier prix des métiers d’art, toutes disciplines confondues.

  Un trophée aussi chez les mousquetaires du fusil, où Jean-Paul Perrin abat un sanglier de plus de 205 kilos.

  Le 10 novembre, le canal est inauguré sous une pluie battante. Le projet, reporté par l’Etat en juillet 1870 à cause de la guerre, a été repris et finalisé par la commune et le syndicat du Suran presque 130 ans plus tard.

  Serruriers et métalliers de l’Ain choisissent Drom pour fêter St Eloi, patron de leur corporation.

  Réalisés en vue du projet de réalisation d’assainissement collectif, des essais d’infiltration s’avèrent concluants.

  Alors qu’ils attendaient le père Noël, les écoliers l’ont surpris dans la cour en train de tester le cadeau qu’il apportait : il jouait au ping-pong avec un papa !

01 DROM 97 Age d'Or (1)

Le club de l'Age d'Or fait son repas de Noël . . . mi-janvier

01 DROM 97 Age d'Or (2)
01 DROM 97 Age d'Or (3)

02 DROM 97 AG SP

Des pompiers studieux pour l'assemblée générale

03 DROM 97 Fondue

Fondue à gogo avec le Sou des Ecoles

04 DROM 97 Nouveaux SP

Martine Vicard est la première femme à intégrer le CPI de Drom

05 DROM 97 Boudin (1)

Après la fondue, le boudin, avec Patrimoine

05 DROM 97 Boudin (2)

(on fait appel à de la main d'oeuvre étrangère)

05 DROM 97 Boudin (3)

06 DROM 97 Fromagerie (1)

Le projet de la fromagerie a dû être débattu et précisé

06 DROM 97 Fromagerie (2)
 

07 DROM 97 Fleurissement (2)

Jumelage des comités de fleurissement de Jasseron et Drom, le temps d'une soirée diapo.

 07 DROM 97 Fleurissement (1)
 

08 DROM 97 Tartes GV

Pour se faire du blé, la Section de Gymnastique Volontaire fait des tartes

 

09 DROM 97 VTT (1)

Drom accueille le Critérium Départemental du Jeune Cyclotouriste

 

09 DROM 97 VTT (2)

Un Dromnier parmi les champions du jour : Josselyn Jagu

 

10 DROM 97 Sécheresse

Sécheresse : les adjoints "aux pins secs et à l'eau" !

 

11 DROM 97 Valmont (1)

Les jeunes de l'association Valmont débroussaillent l'Eglise de St julien sur Roche (Ramasse)

 11 DROM 97 Valmont (2)
 11 DROM 97 Valmont (4)
11 DROM 97 Valmont (3)

12 DROM 97 Fresque

Les écoliers réalisent une fresque

13 DROM 97 Cirque (1)

C'est le cirque à l'école !

13 DROM 97 Cirque (2)

La directrice supervise !

13 DROM 97 Cirque (3)
13 DROM 97 Cirque (4)

17 DROM 97 Voyage SP

Les pompiers voyagent de Salzbourg en Bresse

14 DROM 97 Rentrée

C'est la rentrée !

15 DROM 97 St Thyrse (1)

St Thyrse : encore avec les écoliers

15 DROM 97 St Thyrse (2)
15 DROM 97 St Thyrse (3)
15 DROM 97 St Thyrse (4)

15 DROM 97 St Thyrse (5)

Les véhicules d'intervention des pompiers

15 DROM 97 St Thyrse (6)
15 DROM 97 St Thyrse (7)
15 DROM 97 St Thyrse (8)

16 DROM 97 GV

Reprise de la Gymnastique Volontaire

18 DROM 97 Inauguration canal (1)

L'inauguration du canal . . . sous la pluie

18 DROM 97 Inauguration canal (2)

Le projet est livré presque un siècle et demi après son lancement

19 DROM 97 CCAS

Roger et Claudius, au repas des Anciens

20 DROM 97 Trésorier SDE

Claude, le nouveau trésorier du Sou des Ecoles : habitant à Bourg, il n'a pas fini de réaménager sa maison, mais Chloé, puis Thomas, viennent déjà à l'école à Drom.

21 DROM 97 Belote AO

A la belote de l'Age d'Or, Martine et Alain se sont vu remettre les têtes de cochon

22 DROM 97 Métiers d'art

Christine obtient le premier prix des Métiers d'Art

23 DROM 97 Père Noël

Un personnage toujours attendu à l'école, où il ne manque jamais de se faire remarquer !

.

 

Les chemins de l’eau . . . propre

Paré pour la saison estivale !

Paré pour la saison estivale !

   Au fil de seize panneaux répartis du site des Conches jusqu’à l’entrée du tunnel, le sentier karstique « Les Chemins de l’Eau » explique aux visiteurs les particularités hydrogéologiques du secteur. Auparavant régulièrement nettoyés (voire remplacés) par la commune, ces éléments commençaient à devenir moins attrayant depuis deux ans. Deux volontaires du village ont alors nettoyés ceux de la vallée, aussitôt rejoints par le président de l’association Patrimoine. Quelques ronces ont aussi été enlevées, dans l’attente d’une opération de nettoyage plus conséquente.

   En projet depuis 1992, installé en 2000 par l’association Patrimoine, cet équipement était une réalisation de l’A.T.R. (Association Touristique du Revermont) dans le cadre de la charte d’écologie rurale. Sa conception résultait d’une étroite collaboration entre le laboratoire d’écologie souterraine de l’université Lyon II, le club de spéléologie de l’Ain, la commune de Drom et l’association patrimoine.

   Depuis, cet itinéraire est régulièrement parcouru, tant par des groupes organisés, sous la conduite de l’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques) que par des randonneurs curieux. On peut ainsi y croiser des écoliers et des collégiens de tout le département, mais aussi les visites guidées estivales du mercredi avec l’Office de Tourisme.

Sentier Karstique DROM 02
Sentier karstique DROM 03

Le 29 juin 2000 : l'inauguration du sentier karstique

Inauguration sentier karstique DROM 01
Inauguration sentier karstique DROM 02

 Historien local, Hector CAILLAT (1833-1903) a été  instituteur à DROM de 1859 à 1884. Il a été "promu" guide de la vallée tout au long de ce sentier d'interprétation.

Sentier Karstique DROM

 

Le fossile de Montmerle est retrouvé !

"Disparu" depuis 175 ans, le saurien n'était pas encore connu sous le nom de "Machimosaurus" . . . même par la scientifique qui le site sur le panneau !

"Disparu" depuis 175 ans, le saurien n'était pas encore connu sous le nom de "Machimosaurus" . . . même par la scientifique qui le cite sur le panneau !

  En ce début d’année, la presse s’est fait écho de la (re) découverte, dans les réserves du musée de Brou, du plus vieux crocodile du monde, « jamais révélé au public ». Pourtant, le saurien découvert en 1868 à Montmerle (commune de Val-Revermont), n’était pas un inconnu dans sa vallée d’origine. En effet, installé en 2000, le sentier karstique de Drom « Les chemins de l’eau » le cite sur un de ses panneaux. Derrière la chapelle de Notre Dame des Conches (à Ramasse), le tableau présentant la « vallée sans rivière » (le bassin de Montmerle-Drom-Ramasse) évoque le « fossile célèbre du village de Montmerle ». Et, lors des visites organisées depuis plusieurs années sur ce sentier d’interprétation, les guides de l’AGEK (association de gestion des espaces karstiques) ne manquent pas de le rappeler.

  Suite aux annonces sur la réapparition de ce fossile (que les concepteurs du sentier karstique pensaient enfoui dans les réserves du museum d’histoire naturelle de Lyon), la maire de Val Revermont, le président de l’AGEK et l’office de tourisme de Bresse Revermont ont alors fait connaitre leur souhait de voir cet élément de patrimoine rester dans son département d’origine, au plus près du lieu de sa découverte !

Crocodile Montmerle 08

Le fossile veille sur sa vallée

Crocodile Montmerle 01
Crocodile Montmerle 02
Crocodile Montmerle 03
Crocodile Montmerle 04
Crocodile Montmerle 05

Inauguration du sentier karstique de la vallée de Drom, le 29 juin 2000

Inauguration du sentier karstique de la vallée de Drom, le 29 juin 2000

.

Au fil des jours . . .