Les Dromignons toujours heureux de leur sort

   Il y a encore 180 ans, la commune ne disposait d'aucun bâtiment public (hormis les édifices religieux) : l'instruction était dispensée chez l'instituteur. Il fut donc construit une maison commune, qui faisait office d'école et de mairie (l'actuelle salle polyvalente), pour la rentrée 1840.

   Les effectifs arrivèrent à monter jusqu'à 70 inscrits ; l'épouse du maître d'école, institutrice, elle aussi, se chargeait des filles, à son domicile. On construisit un deuxième local (où sont, depuis, la mairie et l'école) ; il y eut donc deux classes, à partir de 1886 : les filles et les garçons ; devenues classes mixtes des petits et des grands (une dans chaque bâtiment). En 1925, on les "fusionna" en une seule "école à classe unique".

   Aujourd'hui, Sylvain Turpin la dirige de main ... de maître ! Pour sa 10ème rentrée ici, il a alors accueilli 16 Dromignons pour cette nouvelle année qui connaît un changement majeur : le retour à la semaine de quatre jours.

Tous les services annexes

  En 2010 furent créées la garderie et la cantine, gérées par le sou des écoles. Depuis 10 années, les familles peuvent alors confier leurs étudiants pour la journée. Pascale Borget assure ce service utilisé à la demande : "aujourd'hui, ils sont cinq ; jeudi, j'en aurai onze ! ".

   Une telle longévité, doublée de l'épanouissement des Dromignons, d'une notoriété, d'un label et de la satisfaction des familles, est bien le signe de sa pertinence et de sa légitimité !

Le label "Eco-école"

   Labellisée pour la 8ème année consécutive, l'école cumule ce record de longévité avec celui du plus petit établissement.

La cantine est organisée ... dans la première école !

A l'école de Drom, apprend (entre autres ! ) l'autonomie . . .

. . . mais le maître est toujours là !

.