Le centre ville a retrouvé son animation estivale du vendredi soir,
quoique bien perturbée par la crise sanitaire.

  "Une reprise un peu timide" indique Jean-Louis qui, ayant augmenté la surface cultivée du "Jardin de Jean-Louis", propose plus de produits et en plus grandes quantités. A côté de ses légumes frais, on trouve aussi maintenant des bocaux de légumes stérilisés, de soupe (tomate, courge), du vinaigre de framboise, des farines (blé, sarrasin, pois chiches). Plus tard arriveront aussi des patates douces, des poires de terre, des asperges et du raisin de table.

Ruée sur les pizzas

  Du côté des Cup'Ain, les réservations sont arrivées depuis le mardi et "le téléphone a sonné toutes les cinq minutes depuis 10h00 ce matin" précisent Manon, Patrice et Thomas, alors qu'ils ont repris leur circuit depuis lundi ; "un très bon départ : tout le monde était content ; ça a été une belle semaine". Avec un petit bémol à Drom où, pour ce début, il ne s'agit que de vente à emporter : "plein de monde a été déçu de ne pouvoir manger sur place et attendait un petit moment de convivialité".

  Une évolution de cette disposition est espérée . . . 

Les Cup'Ain aux pizzas . . .

. . . et Jean-Louis au jardin !

 

.