Bientôt à Bercy !

  Lorsque la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de musique) a lancé son appel à projets " La fabrique à musiques ou à chansons " devant faire intervenir un artiste avec des écoliers, Julie Rudelin a tout de suite présenté un dossier en pensant à Drom. En effet, la jeune femme est coordinatrice de projets à la Tannerie (Scène Conventionnée de Musiques Actuelles) dont une des missions est d'initier et sensibiliser les " publics éloignés " (dont les territoires ruraux) aux musiques actuelles. C'est ainsi que, depuis l'automne, Marie Rubens, musicienne vocaliste professionnelle, est venue travailler une fois par mois avec les Dromignons et a été époustouflée par leur cohésion et leur créativité: " c'est génial : ils ont écrit les textes à partir de rien. Ce sont eux qui apportent la matière, puis on crée : ils savent où ils vont ". Marie a ainsi créé la musique en fonction de leurs propositions, en travaillant encore à distance entre les séances avec Sylvain Turpin, le maître d'école.

Engagés pour l'environnement

  Le cahier des charges prévoyait la conception et l'enregistrement d'un clip musical, mais aussi la restitution de ce projet par les enfants, suivi d'un concert de l'artiste. Très sensibles aux enjeux environnementaux, les Dromignons sont donc restés dans leur domaine de prédilection en créant une ode qui se veut un cri d'alerte : " Le drame de la terre ".

  Ils ont alors été accueillis dans les locaux de La Tannerie, d'abord pour une visite qui n'a pas manqué de susciter une foule de questions, puis pour le concert qui n'a nécessité qu'une seule répétition générale, les écoliers de Drom ayant efficacement préparé leur prestation bien en amont, pour le plus grand plaisir d'un public connaisseur !

Marie, Julie et sa stagiaire : les 3 muses des Dromignons

Visite et découverte des lieux

1ère partie : les Dromignons

2ème partie : Marie Rubens

Merci à Cécile PAUBEL pour la vidéo du spectacle en intégralité :