Marion travaille toujours avec Jego, son inséparable Kelpie australien . . . et modèle !

Installée à  Drom  depuis  tout juste un an,   Marion dessine discrètement  au fond  d’une  ancienne grange transformée

. . . et ses dessins s’arrachent sur internet !

   Cette Burgienne de 27 ans avoue qu’elle dessine depuis qu’elle sait tenir un crayon, avant même de savoir écrire : les marge de ses cahiers grouillent de petits chiens pendant sa scolarité. En effet, les animaux, particulièrement les chiens, constituent son autre passion. Mais il lui faut attendre d’avoir 15 ans pour avoir Astro, son premier chien, ses parents ayant cédé quand, même les plafonds ne suffisant plus, les dessins ont commencé à coloniser leur propre chambre. Elle commence alors la pratique de l’agility, parcours d’obstacles pour le chien, sous la conduite de son maître . . . activité sportive pour les deux !

   Les études la conduisent vers un BTS en informatique de gestion, puis une licence en création de sites internet. Dans le même temps, son trait se perfectionne, entraînée dans une sorte de concurrence ou, plutôt, d’émulation, par une copine qui dessine aussi. La première expérience professionnelle n’est pas concluante et elle doit goûter au chômage. Le dessin est toujours là, uniquement pour le plaisir : elle a même peur de dessiner les chiens des autres !

Du petit croquis vers le gros succès

   Mais une amie insiste et lui propose même 10 € pour qu’elle réalise un dessin de son chien, ce qui lui prend trois semaines. Diffusée sur les réseaux sociaux, l’image lui vaut alors de multiples demandes et, tout juste quatre mois plus tard, Marion crée son entreprise, « Ion-ion Créations », pour répondre à une demande toujours croissante : des dessins de chiens, et encore d’autres animaux. Denis, son mari, mais aussi son premier fan et plus fidèle supporter, l’encourage et la soutient dans la démarche. Le zoo d’Amnéville, en Lorraine, la sollicite pour des fresques d’otaries, de girafes, qui orneront son parc. « Je n’ai jamais fait de pub », précise-t-elle, « tout s’est fait par le bouche à oreille ! » . . . décuplé par le potentiel d’internet.

Des cartoons qui cartonnent !

   Si elle pratique, avec autant de bonheur, le crayon que la gouache, l’aquarelle que le fusain, l’artiste aime aussi bien le numérique que le papier et s’est dotée d’un logiciel, d’une tablette graphique et d’un stylet. Une journée peut désormais suffire pour un dessin et elle réalise aussi bien des dessins personnels, des logos livrés prêts à imprimer, qu’une collection de sujets à reproduire, grâce à un partenaire technique, sur des objets de sa boutique en ligne : tasses, vêtements, sacs, coussins, etc. de telles personnalisations sont livrées sous 5 à 10 jours. A partir d’une photo de son compagnon à quatre pattes, on peut choisir entre deux styles : réaliste ou « cartoon » (son préféré). Les premiers prix commencent à 40 € mais, pour ces créations personnelles, il vous faudra désormais compter quatre à cinq mois d’attente : le carnet de commandes déborde !

Le tout premier dessin publié

Son premier compagnon, Astro, le Beagle, a inspiré le logo de l'entreprise.

Au zoo d'Amnéville

 

Portraits cartoons d'après photos

Une activité soutenue

   Après trois ans et demi, plus de 600 dessins et un nécessaire ajustement progressif de ses tarifs, Marion doit parfois prévenir les 3 500 fans de sa page Facebook que les commandes sont stoppées quelques temps.

Astro, dans tous les styles : d'après photo, réaliste . . . .

. . . à la gouache . . .

. . . au fusain . . .

. . . cartoon !

Jégo est aussi à l'honneur !

. . . Astro et Jego suivent l'actualité !

Epreuves d'agility pour Jego