Voeux Drom 2015 01

   C’est une adjointe au maire très émue qui ouvrait la rencontre des vœux de la municipalité devant une quarantaine de personnes. En effet, Florence Blatrix axait son propos sur les événements de la semaine, rappelant les tueries effectuées, véritable attaque contre « trois symboles de notre république : la liberté de la presse, la force publique et notre capacité à vivre ensemble », rappelant que « la commune, comme chaque parcelle du territoire, est la république ». Une minute de silence était alors demandée pour rendre hommage aux victimes, avant de passer la parole à son oncle.

   Yves Guillemot, maire, commençait alors son propos par un autre hommage, pour Marcel Raffin, ancien maire, décédé l’avant-veille. Il rappelait son engagement au service de sa commune, et sa présence dans les animations locales jusque dans ses dernières semaines.

   Le maire expliquait ensuite les modifications intervenues depuis le début de son mandat, pour la gestion de la station d’épuration, le travail de l’agent technique, la nouvelle secrétaire de mairie. Il rappelait les travaux effectués pour le toit de l’église et l’étanchéité du presbytère.

  Il évoquait les finances communales : l’endettement actuel de la commune ne permet plus de recours à l’emprunt avant quatre ans, et la diminution des dotations nécessitera des « efforts ». Des investissements sont toutefois prévus tels que l’acquisition de la grange Grandpierre, des équipements en matière de jeux, d’urbanisme, de gestion du patrimoine ainsi que la mise aux normes d’accessibilité, en commençant, dès cette année, par la salle polyvalente.

Des numéros pour les habitations

   Il abordait aussi le sujet de la réforme territoriale, indiquant qu’il faisait « confiance aux parlementaires pour défendre les mécanismes qui prennent en compte au mieux les préoccupations de regroupement », précisant qu’il fallait « creuser toutes les possibilités pour prendre des décisions ; les débats sont engagés : il ne faut pas être effrayé par les changements ».

( Monsieur le Maire réaffirmait là sa déclaration effectuée en introduction de la séance de Conseil Municipal du 20 octobre 2014,  où, suite à une demande écrite préalable d'un conseiller municipal, il indiquait refuser que cette question soit abordée dans cette instance).

  Enfin, il présentait le travail effectué pour la numérotation des bâtiments, en précisait les modalités et invitait les habitants à découvrir le numéro de leur résidence.

  Monique Wiel, présidente de la CCTER (communauté de communes de Treffort en Revermont) revenait sur la réforme territoriale. Insistant sur la nécessité de faire diminuer le nombre des 36 000 communes françaises (prétextant que certaines avaient « du mal à survivre »), elle expliquait que des rapprochement ou redécoupages auraient lieu à très court terme, tout comme au niveau des communautés de communes « qui devraient présenter une population d’au moins 20 000 habitants ».

Les listes officielles des numéros de bâtiments

Les listes officielles des numéros de bâtiments

 Voeux Drom 2015 03
 Voeux Drom 2015 04a