Des représentants du corps de sapeurs pompiers assuraient le service d'honneur

   Pour la deuxième année consécutive, la commémoration du 8 mai ne pouvait pas se dérouler en présence de public. Le devoir de souvenir a toutefois été respecté avec un rassemblement obligatoirement minimaliste : le maire et les adjoints, trois sapeurs avec le drapeau et quelques élus et anciens élus.

   Le message de la ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants a été lu : retrouvez-le ici.

Sur le monument, érigé après le conflit de 1914/1948, a été rajouté le nom d'un Dromnier tombé pour la France en 1944 : Jean Billon.