Un chantier à cheval sur deux millénaires    

   Commencés en décembre 2000, les travaux de la station d'épuration se sont déroulés jusqu'au printemps 2001, date de sa mise en service, puis les aménagements extérieurs se sont réalisés dans les semaines suivantes.

   Il s'agit d'une station à filtre bactérien : les effluents sont recueillis dans un décanteur digesteur au fons duquel les boues se déposent pour être évacuées et traitées séparément. En surface, les eaux plus claires sont envoyés sur un filtre bactérien, à la sortie duquel elles s'écoulent dans un clarificateur statique. Au fond de ce dernier, les boues sont renvoyées vers le décanteur digesteur, près de la surface, les eaux retournent sur le filtre bactérien ; les eaux de surface, épurées, sont dirigées vers le massif d'infiltration.

Retour en photos sur ce chantier.

Le brise roche creuse les fondations du décanteur-digesteur (1ère tour à droite)

A l'arrière (dans l'ombre, à gauche), on distingue le tracé du clarificateur (élément cylindrique au fond)

Les deux cônes sont bétonnés

Au nord, le massif d'infiltration est prêts, après des tests concluants

Janvier 2001 : le décanteur digesteur sort de terre

Le fond du clarificateur

Le filtre bactérien est monté (tour du centre)

Puis le local technique

 

Un cône inversé est installé dans le décanteur digesteur

 

Le puits de recirculation est à gauche du local

 

La passerelle est installée sur le clarificateur

 

Une pompe est installée au fond du clarificateur

 

.