Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

30 novembre 2022, 4 h 51 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
3°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Photo

Collectif Revermont objectif photo : prêt à repartir pour 2023 !

Bénévoles et photographes motivés !

   Le "CROP", collectif photo objectif Revermont, a souhaité tenir son assemblée générale avant même la fin de l'année. En effet, il convenait de décider dès maintenant de la poursuite des rencontres photographiques en 2023, une telle organisation devant se préparer longtemps à l'avance.

   Les rapports moraux et d'activités, présentés par le président Jorge Alves et la secrétaire Catherine Penez, faisaient état de la pleine réussite des rencontres 2022, qui ont attiré presque 900 visiteurs. Eric Dubiel, président délégué de l'office de tourisme, faisait d'ailleurs remarquer que "le nom du village de Drom commence à être associé à un événement photographique".

   Laëtitia Perrin, trésorière, présentait un résultat très honorable permettant d'envisager sereinement une nouvelle édition. Il était noté les aides et les soutiens appréciés de partenaires privés, de collectivités (commune et département) et de la communauté d'agglomération.

   Forts du succès grandissant de la manifestation, il était alors décidé de se lancer dans une troisième édition, à Drom les 9 et 10 septembre 2023, organisée dans le même esprit, avec des améliorations. Un appel est aussi lancé auprès de la population pour trouver des lieux supplémentaires d'exposition.

Le conseil d'administration (de gauche à droite) : Catherine PENEZ, secrétaire, Laetitia PERRIN, trésorière adjointe, Jorge ALVES, président et Romain ALVES. (Absent sur la photo : Daniel BROCHIER, trésorier)

(Merci à Françoise PICHOT pour les photos)

Lors des 2èmes rencontres, Cynthia Nouveau a été désignée artiste préférée du public

.

 

 

Nature en Revermont 2022 : 18 exposants et une conférence

  Après le succès de la première édition, le collectif récidive et ajoute, cette année, une conférence  sur la cohabitation entre l'humain et l'animal

  En fin d'été dernier, reportée plusieurs fois, "Nature en Revermont" avait drainé presque 700 visiteurs dans une déambulation à la découverte de treize expositions photos réparties dans le village. "CROP", Collectif Revermont objectif photo, propose cette année 18 nouvelles expositions et des lieux supplémentaires, suivant le même principe.

Une conférence excentrée en avant-première

  Une semaine avant l'exposition à Drom, c'est à Treffort que débutera l'animation avec une conférence grand public sur la cohabitation raisonnée entre la faune sauvage et les usagers de la nature de l'Ain, en partenariat avec " l''APACEFS", Association des protections alternatives pour la cohabitation de l'élevage et de la faune sauvage, dont le but est la protection de la biodiversité de l'Ain et la préservation de sa faune sauvage.

  L'APACEFS apporte ainsi sa contribution aux éleveurs dans les problèmes de cohabitation avec les grands prédateurs dont elle effectue un suivi, en collaboration avec les services de l'Etat  (biodiversité, environnement et aménagement du territoire).

  En plus des agriculteurs, elle intervient aussi auprès des autres usagers de la nature : chasseurs, promeneurs et photographes auxquels elle apporte les informations sur les comportements à respecter pour ne pas nuire à la faune et bénéficier au mieux de sa présence et sa diversité.

Programme

Conférence à la salle des fêtes de Treffort, le 3 septembre à 20h ; expo photo et buvette.

Expositions à Drom les 10 et 11 septembre, de 10h à 18h : 18 expositions dans 17 lieux reliés par un parcours découverte de 80 photos naturalistes. Chanteur de rue, buvette, stand de matériel photo.
Entrée gratuite les trois jours

Le lynx majestueux et discret, craint mais protégé … et "convoité" par les photographes !

Les expositions sont réparties dans 17 lieux différents, publics ou privés : église, grange, salon, four, écurie, école, bûcher, garage, etc.

.

Photo : les Dromignons découvrent l’art et la technique

Les écoliers ont flashé sur le travail de Jean Paul Maître

   Initiation à la photographie pour les Dromignons, avec l'intervention de Jorges Alves et Jean Paul Maîtremembres du CROP (Collectif Revermont Objectif Photo).

Une histoire déjà ancienne

   Dans un premier temps, Jorge s'est attaché à leur expliquer le principe de la "camera obscura", la chambre noire pour capturer une image, déjà connue à Pompéi, puis utilisée par Léonard de Vinci avant que Nicéphore Niepce ne fixe la première image sur une plaque, en 1827, près de Chalon sur Saône. Il faut alors trois jours de pose ! Plus tard, Nadar réduira ce temps à 30 minutes et tirera de nombreux portraits de ses contemporains (Baudelaire, Balzac).
  S'inspirant du cinéma, nouvelle invention qui reproduit de l'image animée, la photo se met au film dans les années 1920 ; les appareils diminuent en taille. Plus tard, l'argentique cède la place au numérique. Ne connaissant, pour beaucoup, que le téléphone portable pour prendre des photos, les écoliers n'étaient pas au bout de leurs découvertes !

Du très petit et du très rapide

  En effet, dans un deuxième temps, Jean-Paul a développé en leur faisant découvrir les possibilités offertes par le matériel actuel. Ils se sont alors passionnés pour l'infiniment petit avec des (très) gros plans d'insectes ou de petits animaux ; mais aussi pour l'infiniment rapide avec un travail sur des gouttes d'eau projetées. Objectif atteint : une pause scientifique et artistique qui n'a pas manqué d'impressionner les Dromignons !

Réactions et questions fusent !

Focus sur les insectes

(Merci à Jorge ALVES pour les photos)

Franc succès pour la 1ère expo photo !

Morgane Monneret a été plébiscitée par le public pour ses paysages et animaux ramenés de voyages en Arctique et Antarctique.

Coup d'essai, coup de maître pour le collectif Revermont objectif photo "CROP" : "Nature en Revermont" a vu affluer plusieurs centaines de visiteurs sous un soleil radieux, après trois reports dictés par les contraintes sanitaires

   Treize photographes maîtrisant leur art et reconnus par leurs pairs ; une équipe passionnée par la photo et tenace malgré les aléas de la crise sanitaire ; un vieux four, l'église, une ancienne écurie, le préau de l'école, des salons, la place du village, des granges, la salle polyvalente, et même une galerie d'art, lieux insolites transformés en autant d'expositions, toutes différentes, sur le thème de la nature : tous les ingrédients étaient réunis pour un bon moment détente et découverte !

L'art de la prise de vue

   Du nord au sud du village, du centre vers l'est, entre 600 et 700 visiteurs sont venus à la rencontre des fanatiques de la prise de vue et découvrir autant de techniques, autant de regards et autant de sensibilités que d'artistes.

   Philippe Tatre peut tester et étudier sa prise de vue pendant des jours pour arriver au résultat souhaité, compositions d'effets de lumière et d'éléments naturels, puis ne retravaille pas sa photo. Matthieu Cattin fait rêver avec des paysages du bout du monde (et du Revermont !). Timothé Rimbert survole les bords de mer en drone. Patrick Jacquet regarde son environnement à 360° en compilant plusieurs dizaines de photos. Alexandre Vigot a choisi ici le noir et blanc, et les effets de flou. Pascal Defrasne surprend avec ses très grandes surfaces colorées, imprimées sur bâches aux allures d'art contemporain, puis il précise que ce sont des vues prises en forêt de Seillon, avec un téléphone ! Morgane Monneret nous emmène aux extrémités de la planète, pour frôler les icebergs, observer les pingouins, regarder l'ours blanc dans les yeux.

Poésie noir et blanc ou couleur

   Avec la complicité de Jean-Luc Gaudet, Jean-Paul Maître associe des poèmes à ses compositions de fleurs emprisonnées dans la glace : l'histoire de Rose et l'alchimiste. Vitor Gonçalves sublime les insectes dans des fééries de couleurs. Savamment éclairées, les (toutes petites) fleurs de Maryline Soupe Dit Dubois révèlent en noir et blanc la grâce des leurs détails. Bruno Fourmond capte capte aussi bien le regard de la mante religieuse que le vol de la mouette ou l'attention du chamois. Réunis là dans une même écurie, Guillaume Buellet et Sébastien Tournier sont deux joyeux compères qui, parfois, partent aussi ensemble à l'affut, à la quête de la faune sauvage, mais aussi des ambiances poétiques et éphémères de la nature.

En musique aussi

   Avec "Paysonge", Gérald Chagnard invitait à un concert immersif à 360° dans le monde végétal : six moments de poésie en images douces et musiques pastel.

   Des visites du tunnel de Drom étaient aussi proposées avec la participation de l'AGEK, dans un circuit découverte des dolines et des lapiaz. Une quinzaine de personnes ont profité de l'occasion pour découvrir les profondeurs de la vallée et les mystères des chemins de l'eau.

A refaire ?

   Les élus locaux soulignaient l'importance d'une telle animation dans le village, remerciant le CROP pour sa ténacité et la qualité, tant de l'organisation que des expositions. Les visiteurs, eux, se déclarent unanime pour la reconduction de la manifestation !

Le coup de coeur

  Le public a flashé sur "Portraits de glace", de Morgane Monneret, devant "Ballet", de  Maryline Soupe dit Dubois, puis Matthieu Cattin et Jean-Paul Maître.

Avant les premiers visiteurs, les photographes font connaissance et échangent sur leur passion

Les bénévoles sont prêts . . .

. . . la signalétique installée

Distribution du plan et contrôle du passe sanitaire

Accueil des élus pour une visite guidée

Philippe TATRE

(Matthieu CATTIN était absent : sa famille assurait l'accueil à son exposition)

Timothé RIMBERT

Patrick JACQUET & Alexandre VIGOT

Pascal DEFRASNE

Morgane MONNERET

Jean-Paul MAITRE & Jean -Luc GAUDET

 

Vitor GONCALVES

 

Maryline SOUPE DIT DUBOIS

 

Bruno FOURMOND

 
 

Guillaume BUELLET & Sébastien TOURNIER

 
Un invité surprise : Benjamin BULLE s'est caché entre Guillaume et Sébastien pour présenter ses photos sur bois ! (réalisées par gravure laser)

Le CROP'chef remercie les structures partenaires

L'office de tourisme est présent !

Gérald CHAGNARD invite à découvrir "Paysonges" . . .

 
 
 

Chaque visiteur reçoit un plan détaillé

Plusieurs centaines de visiteurs ont retrouvé le plaisir de déambuler au soleil entre les différentes expositions.

On n'oublie pas l'intendance !

Livraison des repas des photographes

Deuxième passage : le dessert !

 

Le dépouillement du jeu

(Merci à Tatou pour les photos 37, 38 & 41)

.

Expo photo : c’est (enfin) pour (très) bientôt !

Les organisateurs en plein préparatifs !

Au bout de trois reports, la première édition des Rencontres photographiques "Nature en Revermont" se précise enfin !

  Organisé par le Collectif Revermont objectif photo ("CROP"), l'événement est dédié à la photographie naturaliste sous tous ses aspects : paysage, flore, faune...

  Pendant les deux jours d'exposition, plus d'une douzaine de photographes confirmés seront présents dans ce joli petit village du Revermont, pour présenter leur travail et répondre à toutes les questions des visiteurs.

  Les photos seront exposées dans des bâtiments privés insolites, ainsi que des lieux publics du village : grange, ancienne écurie, appentis, habitations, mais aussi en extérieur et dans des lieux publics, soit 13 expositions qui seront réparties sur douze lieux.

  Les visiteurs suivront un circuit de visite extérieur balisé par une série de grandes photos naturalistes des membres du CROP. Drom vivra entièrement à l'heure de la photo nature !

En pratique

Samedi 11 septembre de 10h à 18h et dimanche 12  de 10h à 17h.
A l'arrivée, Le passe sanitaire devra être validé à l'accueil. Entrée libre et gratuite.

En plus !

Un concert : "Paysonge", invitation à l'écoute et à la rêverie, un concert immersif présenté par Gérald Chagnard et l'Arbre Canapas. Six représentations de 30 minutes le samedi 11 à 10h30, 11h30, 12h30, 15h, 16h et 17h. Réservation à l'accueil par groupes de 6 (8, si familles ou amis).

Des visites du tunnel avec l'AGEK : circuit découverte de 2 heures le dimanche 12 à 10h30 et 14h30.  Réservation à l'accueil par groupes de 15 ; prévoir bottes en caoutchouc (casques et lapes fournis).

Un jeu : choisissez votre phot préférée parmi les photographes exposants : un prix sera attribué à celui qui aura recueilli le plus gran nombre de votes . . . plus un lot surprise pour un des bulletins tiré au sort !

Photo Bruno Fourmond

.