Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

30 juillet 2021, 16 h 20 min
Nuageux
Nuageux
24°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: guêpes

Guêpes : anticiper les nids !

Prise au piège !

  Nicolas, apiculteur à Drom, est aussi fin connaisseur d'insectes, dont une autre catégorie d'hyménoptères : les guêpes. Ces dernières meurent à la fin de l'été, seules les reines hivernent pour, au printemps, devenir les fondatrices de nouvelles colonies. Fécondées en automne, elles construisent un nid pour y accueillir leurs œufs et élever les larves. Devenues de nouvelles guêpes, ces dernières agrandissent le nid et la reine ne s’occupe plus que de la ponte.

   Nicolas insiste donc sur le fait qu'il est nécessaire de les éliminer dès maintenant pour éviter la prolifération de nids en été. La concurrence étant violente pour choisir le meilleur endroit pour établir leur nid, il estime qu'une sur sur cinq ou six y parvient. Aussi, chaque fois que quelques unes sont éliminées dès les beaux jours, c'est un nid de plusieurs milliers d'individus qui est évité en été !

  Pour construire un piège à guêpe, laisser du sucre en morceaux dans une bouteille en plastique où l'on aura, soit établi un ou deux trous taillés en étoile au cutter, soit coupé le haut pour le retourner sur la partie basse !

Un concept simple !

Les dangers de l’été : guêpes et frelons

Parés pour un nid de frelons dans un arbre

   Au Corps de Première Intervention de Drom (CPI), les sapeurs pompiers volontaires ont maintenu, dans leurs missions, les interventions sur les "hyménoptères" : les indésirables guêpes et frelons.

Recrudescence de cas

   "Cet été, il y en a beaucoup plus que d'habitude", indique le Sergent Anthony Poncet, chef de corps, "dans 80 % des cas, il sont sous les toits des habitations". Ils constituent alors une menace quand ils s'introduisent dans les logements ; aussi, les bénévoles du CPI interviennent pour rechercher les nids et procéder à leur destruction. "c'est un service que l'on rend pour la sécurité des habitants", précise le caporal Loïc Presti.

   La compagnie dispose de tenues spéciales, garantissant leur sécurité, "mais nous ne pouvons pas intervenir sur les frelons asiatiques avec ces tenues".

   Heureusement, le cas ne s'est encore pas présenté. 

Intervention sur la voie publique, pour cette fois

Les frelons sont ici à l'intérieur d'un tronc, repérés par un riverain

Comme après chaque intervention, le matériel est soigneusement nettoyé

.

 

 

Sapeurs-pompiers : des missions maintenues

Une équipe opérationnelle (première intervention guêpes pour Julie et Guillaume)

  La mission d’origine des sapeurs-pompiers était la lutte contre l’incendie ; aujourd’hui, les secours à victimes constituent la majorité de leurs interventions, avec les accidents sur la voie publique. Ils sont aussi sollicités pour d’autres opérations, telles que la lutte contre les hyménoptères, ce type d’insecte comprenant les guêpes et les frelons. Devant l’afflux de telles demandes, beaucoup d’unités n’interviennent plus (renvoyant les demandeurs auprès de sociétés spécialisées) ou alors facturent cette prestation.

  Le CPI de Drom (Corps de Première Intervention) maintient ce service gratuit à sa population et on peut ainsi, plus particulièrement les soirées d’été, voir les volontaires endosser leurs tenues spéciales pour éliminer des nids indésirables et dangereux.

  Il peut, là, être utile de rappeler que, dans l’Ain, presque un pompier volontaire sur deux est rattaché à un centre de secours communal (CPI), et ne perçoit pas de vacation du département (gestionnaire des centres de secours) : leurs interventions, comme leurs temps de formation ou d’entraînement est ainsi totalement bénévole. De plus, ils animent une amicale qui participe grandement au fonctionnement de cette unité de secours, au bénéfice des deniers communaux  . . .  tartes et calendriers contribuent donc à éviter les piqûres de frelons !

Pour l'équipement, les collègues sont nécessaires

Il s'agit de tout calfeutrer : des pieds à la tête !

Un nid de frelons dans un grenier ...

Un nid de frelons évacué !

(Merci au Sergent Anthony PONCET pour les photos 5 et 6)