Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

30 novembre 2022, 4 h 12 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
4°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

La commune aux petits soins pour ses anciens

   Orchestré par Isabelle Poncet, maire adjointe, le traditionnel repas des anciens a rassemblé 22 convives chez le chef Tissot, autour des doyens Flora, Monique et Maurice (et Marcelle !). Avec une pensée pour Alain, le benjamin, et Monique, absents pour raisons de santé.

(du côté des cuisines . . . )

 

 

Monument aux morts : 100 ans déjà !

   Après la " grande guerre ", il est décidé, le 30 octobre 1919, " d'ériger un monument commémoratif aux soldats de la commune de Drom, morts pour la France ". Inauguré en avril 1922, il a connu plusieurs modifications.

   En juillet 1920, Mme Gaillard, veuve de l'ancien maire et conseiller général, donne à la commune un terrain "en vue d'établir une place publique pour l'emplacement de ce monument".

Derrière le mur , le côté Ouest du terrain donné pour créer la place . . .

. . . et le côté Est

Le projet retenu

   Il est inauguré en avril 1922 et les 48 démobilisés de Drom sont alors mis à l'honneur. La place ainsi créée prend le nom du Docteur Gaillard.

11 novembre 1948. Le monument est fleuri et décoré. Un nom supplémentaire a été rajouté : Jean Billon, maquisard tué en 1944.

1959 / 2006. Vers la fin des années 50, il est entouré d'un muret grillagé ; le portail est réalisé avec du matériel de récupération de la dernière guerre.2006. Première tranche de travaux d'aménagements du coeur de village : les élus se chargent eux-mêmes de la suppression du muret.

2006/2019. Les obus sont maintenus, de nouvelles chaines et des jardinières sont ajoutées. L'édifice fait l'objet d'une sérieuse restauration en 2009.

Plusieurs parties de pierre sont remplacées

Noms et dates sont tous repeints

 

   Depuis 2019, l'aménagement du monument a été rafraichi. La dalle octogonale est remplacés par un parvis en pierre et un paillage agrémenté de plantations et ceint d'une bordure en pierre. Symboles grégaires, les obus ont fait place à une balustrade gravée de la devise de la République.

.

Cinéma : le programme jusqu’en mars !

Rappel : pour Noël, non pas un, mais DEUX dessins animés !
Toujours pour 4 € (et 2 € pour les moins de 14 ans )

   Le 28 novembre, à 20h15  : "Simone, le voyage du siècle" , de Olivier Dahan, avec Emsa Zylberstein, Rebecca Marder, Elodie Bouchez ; sorti le 13 octobre 2022
   Le destin de Simone Veil, son enfance, ses combats politiques, ses tragédies. Le portrait épique et intime d’une femme au parcours hors du commun qui a bousculé son époque en défendant un message humaniste toujours d’une brûlante actualité.

*     *     *     *     *

Et, pour terminer l'année, non pas un, mais DEUX films pour enfants . . . et plus grands !

Le 19 décembre, à 16h30  : "Stardog et Turbocat" , film d'animation de Ben Smith ; sorti le 19 mai 2021 ; durée 1h30 

    Après un voyage dans l’espace, Buddy le chien se retrouve dans un futur où les animaux ne sont plus les bienvenus. Heureusement il rencontre Félix, un chat rusé, et le convainc de l’aider. Ils deviennent dès lors Stardog et Turbocat, deux héros poilus lancés dans une folle aventure.
  *     *     *     *     *
  Le 19 décembre, à 19h30  : "Le petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?" , film d'animation de Amandine Fredon, Benjamin Massoubre, par René Goscinny, Anne Goscinny, avec Laurent Lafitte, Alain Chabat, Simon Faliu ; sorti le 12 octobre 2022 ; durée 1h22
   Penchés sur une large feuille blanche quelque part entre Montmartre et Saint-Germain-des-Prés, Jean-Jacques Sempé et René Goscinny donnent vie à un petit garçon rieur et malicieux, le Petit Nicolas. Entre camaraderie, disputes, bagarres, jeux, bêtises, et punitions à la pelle, Nicolas vit une enfance faite de joies et d’apprentissages. Au fil du récit, le garçon se glisse dans l’atelier de ses créateurs, et les interpelle avec drôlerie. Sempé et Goscinny lui raconteront leur rencontre, leur amitié, mais aussi leurs parcours, leurs secrets et leur enfance.
 *     *     *     *     *
  Le 23 janvier, à 20h15  : "Couleurs de l'incendie" , film français de Clovis Cornillac avec Léa Drucker, Benoit Poelvoorde, Alice Isaaz ; sorti le 9 novembre 2022 ; durée 2h16
     Février 1927. Après le décès de Marcel Péricourt, sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l'empire financier dont elle est l'héritière. Mais elle a un fils, Paul, qui d'un geste inattendu et tragique va la placer sur le chemin de la ruine et du déclassement...

  *     *     *     *     *

  Le 13 février, à 19h30  : "Le Chat Potté 2 : la dernière quête" , film d'animation ; sorti le 7 décembre 2022 ; durée 1h42
   Le Chat Potté découvre que sa passion pour l'aventure et son mépris du danger ont fini par lui coûter cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, et en a perdu le compte au passage. Afin de retomber sur ses pattes notre héros velu se lance littéralement dans la quête de sa vie.
   *     *     *     *     *
  Le 06/03, à 20h15 : "Chœur de rockers", film français de Ida Techer, Luc Bricault, avec Mathilde Seigner, Bernard Lecoq, Anne Benoit ; sorti le 28 décembre 2022
   Alex, chanteuse dont la carrière peine à décoller, accepte un drôle de job : faire chanter des comptines à une chorale de retraités. Elle découvre un groupe de séniors ingérables qui ne rêve que d’une chose, chanter du rock ! La mission d’Alex va s’avérer plus compliquée que prévu avec la plus improbable des chorales…
 Le programme de tout le circuit ici  et encore ici.
Séance suivante le 27 mars 2023 !

Commémorations : toujours avec les pompiers

   En dehors de leurs missions de sécurité et de premiers secours, les bénévoles du CPI (Corps de Première Intervention) assurent aussi un service d'honneur lors des commémorations locales.

  Autour d'eux, et à l'invitation de la commune, une petite cinquantaine de personnes est encore venue rendre hommage aux victimes de la première guerre mondiale, ce 11 novembre 2022 (soit un habitant sur quatre ou cinq).

  Petit retour en images sur les sapeurs pompiers volontaires qui ont pu être présents ce jour, plus de la moitié de l'effectif.

 

Une invasion de sorcières, lutins et autres zombies !

   Le 31 octobre, à la nuit tombée, sous un signal de la Fée Alexandra, toutes les sorcières et tous les sorciers de la vallée se sont retrouvées sur la place sous le signe de la citrouille pour démarrer une folle nuit de sabbat, accompagnés de lutins et de zombies.

   Eclairés par la lune, ils sont alors partis semer la terreur chez les habitants, les menaçants de terribles sorts . . . que ces derniers pouvaient toutefois  éviter moyennant force friandises. Finalement, ils ont reçu partout un bon accueil, s'étonnant parfois des surprises qui les attendaient !

  Quelques images ont pu être captées de ces phénomènes surnaturels . . .

On a même constaté que certains de ces esprits avaient la taille d'un humain . . .

Couleur citrouille, l'un d'entre eux semblait chargé de la sécurité

Un accueil spécial était parfois organisé . . .

(Merci à Alice BROCHIER pour les photos 12, 13 et la vidéo)

.