Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

28 février 2020, 10 h 18 min
Ensoleillé
Ensoleillé
4°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Sylvain Turpin

Sou des écoles : le retour de la fondue !

Du pain, du Comté, de l'amitié !

    Après une interruption en 2019, 2020 marque le retour de la soirée fondue du Sou des Ecoles, qui s'est avérée être un bon cru. Pourtant, moins d'une cinquantaine de personnes est venue apprécier le bon Comté, produit à Drom et préparé par les parents d'élèves.

   David Mondon, nouveau président du Sou des Ecoles, est toutefois plus rassuré qu'en début de semaine : " il y a eu beaucoup d'inscriptions de dernière minute ! ". Les produits de la soirée financeront les activités périscolaires, telle la sortie annuelle de fin d'année.

La doyenne des associations

   Créé en mars 1960, le Sou des Ecoles est la plus ancienne association du village. L'année de ce soixantième anniversaire, la communauté éducative aura aussi le souci d'accompagner le retour à la semaine à quatre jours, souhaité par les familles, mais aussi dicté par une harmonisation avec les pratiques des collectivités voisines et structures partenaires.

Les parents aux fourneaux

Sylvain au contrôle

Sylvain au bar, aussi (côté service ! )

Des pleins caquelons de convivialité

Bonne ambiance au Sou des Ecoles

.

Les Dromignons lancent la campagne des décorations de fin d’année

   Le premier vendredi de décembre, les Dromignons ont proposé les couronnes de Noël qu'ils ont eux-mêmes confectionnées . . . ce qui leur permet aussi d'alimenter la caisse de leur coopérative, qu'ils gèrent eux-mêmes !

   Du côté des parents, avec le sou des écoles, c'était crêpes et vin chaud, pour financer des activités périscolaire.

Rentrée : plus d’élèves, une classe toute neuve et toujours labellisée !

   Trois CM2 sont partis en sixième, mais cinq CP sont arrivés, ils étaient donc 17 Dromignons à investir la classe unique autour de Sylvain Turpin dans une école entièrement repeinte pendant l'été . . . et toujours labellisée "Eco-école", pour la septième année consécutive !

 

Concert : les Dromignons en tournée

Bientôt à Bercy !

  Lorsque la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de musique) a lancé son appel à projets " La fabrique à musiques ou à chansons " devant faire intervenir un artiste avec des écoliers, Julie Rudelin a tout de suite présenté un dossier en pensant à Drom. En effet, la jeune femme est coordinatrice de projets à la Tannerie (Scène Conventionnée de Musiques Actuelles) dont une des missions est d'initier et sensibiliser les " publics éloignés " (dont les territoires ruraux) aux musiques actuelles. C'est ainsi que, depuis l'automne, Marie Rubens, musicienne vocaliste professionnelle, est venue travailler une fois par mois avec les Dromignons et a été époustouflée par leur cohésion et leur créativité: " c'est génial : ils ont écrit les textes à partir de rien. Ce sont eux qui apportent la matière, puis on crée : ils savent où ils vont ". Marie a ainsi créé la musique en fonction de leurs propositions, en travaillant encore à distance entre les séances avec Sylvain Turpin, le maître d'école.

Engagés pour l'environnement

  Le cahier des charges prévoyait la conception et l'enregistrement d'un clip musical, mais aussi la restitution de ce projet par les enfants, suivi d'un concert de l'artiste. Très sensibles aux enjeux environnementaux, les Dromignons sont donc restés dans leur domaine de prédilection en créant une ode qui se veut un cri d'alerte : " Le drame de la terre ".

  Ils ont alors été accueillis dans les locaux de La Tannerie, d'abord pour une visite qui n'a pas manqué de susciter une foule de questions, puis pour le concert qui n'a nécessité qu'une seule répétition générale, les écoliers de Drom ayant efficacement préparé leur prestation bien en amont, pour le plus grand plaisir d'un public connaisseur !

Marie, Julie et sa stagiaire : les 3 muses des Dromignons

Visite et découverte des lieux

1ère partie : les Dromignons

2ème partie : Marie Rubens

Merci à Cécile PAUBEL pour la vidéo du spectacle en intégralité :

Les Dromignons excellent sur la scène et sur la toile

Le salut final des artistes

   Les amateurs d’art en ont pris plein les yeux : la troupe théâtrale des Dromignons proposait son spectacle annuel ! Restant sur le principe du « Kamishibai », théâtre d’images qui défilent, les acteurs ont présenté plusieurs histoires imaginées suite à leur séjour en classe de mer. Textes, dessins et mise en scène étaient donc tous de leur composition … même les costumes où ils ont encore une fois prouvé leur maîtrise du recyclage.

  Reprenant dans le répertoire classique, ils ont ensuite joué « le carnaval des cars », pièce de leur auteur de prédilection, Brigitte Saussard.

Peinture : toutes les écoles dans celle de Drom

  Avec la complicité de Pascale Borget, pendant les temps d’activités périscolaires, et d’Annie Porrin, qui leur fait découvrir tous les styles de peinture à travers des artistes variés, les Dromignons ont continué d’explorer ce domaine et encore élargi leur palette de connaissances, mais aussi de pratiques. Leurs œuvres de l’année s’inspirent ainsi de Monet, Braque, Modigliani, Picasso, Miro et Calder ; la salle polyvalente est alors devenue quelques instants une annexe du Louvre.

Inquiétude et vigilance en toile de fond

  Le projet de loi « Blanquer » n’était pas absent des discussions : le moment de convivialité qui a terminé la soirée a aussi été l’occasion de préparer des courriers pour alerter les sénateurs de l’Ain, qui auront à se prononcer prochainement, sur les effets néfastes d’une telle réforme en matière de qualité de l’enseignement.

Lecture d'histoires (vraies ! ) sur fond d'images

Puis théâtre : "Le carnaval des cars"

Et exposition des tableaux réalisés en étudiant les grands peintres :

Picasso

Les animaux géométriques

Kandinsky

Miro

Calder

Monet

Braque

 

Modigliani

 La fête, mais toujours la mobilisation contre le projet de loi Blanquer !

Après l'effort . . .

 

Au fil des jours . . .

  • La dernière année en zéro : 2010 (1ère partie)

    Serge et Tony, deux élus investis quotidiennement dans le suivi de la station d'épuration

    Le " Dromadaire " fête ses 20 ans ; performante, la station d'épuration se visite ; le Clon retourne à Lyon ;
    on découvre toutes les Lire la suite

  • Association Patrimoine : des projets pour 2020

    Les panneaux du sentier karstique prêts à être installés ... en l'an 2000 !

      « L’activité 2019 a plutôt été en sommeil », déclarait Alain Borron, président de l’association Patrimoine lors de l’assemblée générale, « suite à des problèmes Lire la suite

  • Ciné : le programme jusqu’à l’été

     

        Le 17 février, à 20 h 15 : "Joyeuse retraite " (film  français  de Fabrice Bracq avec  Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni ), sorti le 20 novembre 2019 ; durée 1h37.

       L’heure de la retraite est enfin arrivée

    Lire la suite
  • Les années en zéro : 2000, suite et fin

    Une femme de lettres !

    Le millénaire se termine avec encore des chantiers d'infrastructures :
    station d'épuration, enfouissements des lignes électriques ;
    et l'arrivée des nouvelles animations amenées à se  pérenniser :
    un concert pour la fête et un marché
    Lire la suite