Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

26 mai 2019, 21 h 46 min
Ensoleillé
Ensoleillé
18°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Sylvain Turpin

Concert : les Dromignons en tournée

Bientôt à Bercy !

  Lorsque la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de musique) a lancé son appel à projets " La fabrique à musiques ou à chansons " devant faire intervenir un artiste avec des écoliers, Julie Rudelin a tout de suite présenté un dossier en pensant à Drom. En effet, la jeune femme est coordinatrice de projets à la Tannerie (Scène Conventionnée de Musiques Actuelles) dont une des missions est d'initier et sensibiliser les " publics éloignés " (dont les territoires ruraux) aux musiques actuelles. C'est ainsi que, depuis l'automne, Marie Rubens, musicienne vocaliste professionnelle, est venue travailler une fois par mois avec les Dromignons et a été époustouflée par leur cohésion et leur créativité: " c'est génial : ils ont écrit les textes à partir de rien. Ce sont eux qui apportent la matière, puis on crée : ils savent où ils vont ". Marie a ainsi créé la musique en fonction de leurs propositions, en travaillant encore à distance entre les séances avec Sylvain Turpin, le maître d'école.

Engagés pour l'environnement

  Le cahier des charges prévoyait la conception et l'enregistrement d'un clip musical, mais aussi la restitution de ce projet par les enfants, suivi d'un concert de l'artiste. Très sensibles aux enjeux environnementaux, les Dromignons sont donc restés dans leur domaine de prédilection en créant une ode qui se veut un cri d'alerte : " Le drame de la terre ".

  Ils ont alors été accueillis dans les locaux de La Tannerie, d'abord pour une visite qui n'a pas manqué de susciter une foule de questions, puis pour le concert qui n'a nécessité qu'une seule répétition générale, les écoliers de Drom ayant efficacement préparé leur prestation bien en amont, pour le plus grand plaisir d'un public connaisseur !

Marie, Julie et sa stagiaire : les 3 muses des Dromignons

Visite et découverte des lieux

1ère partie : les Dromignons

2ème partie : Marie Rubens

Merci à Cécile PAUBEL pour la vidéo du spectacle en intégralité :

Les Dromignons excellent sur la scène et sur la toile

Le salut final des artistes

   Les amateurs d’art en ont pris plein les yeux : la troupe théâtrale des Dromignons proposait son spectacle annuel ! Restant sur le principe du « Kamishibai », théâtre d’images qui défilent, les acteurs ont présenté plusieurs histoires imaginées suite à leur séjour en classe de mer. Textes, dessins et mise en scène étaient donc tous de leur composition … même les costumes où ils ont encore une fois prouvé leur maîtrise du recyclage.

  Reprenant dans le répertoire classique, ils ont ensuite joué « le carnaval des cars », pièce de leur auteur de prédilection, Brigitte Saussard.

Peinture : toutes les écoles dans celle de Drom

  Avec la complicité de Pascale Borget, pendant les temps d’activités périscolaires, et d’Annie Porrin, qui leur fait découvrir tous les styles de peinture à travers des artistes variés, les Dromignons ont continué d’explorer ce domaine et encore élargi leur palette de connaissances, mais aussi de pratiques. Leurs œuvres de l’année s’inspirent ainsi de Monet, Braque, Modigliani, Picasso, Miro et Calder ; la salle polyvalente est alors devenue quelques instants une annexe du Louvre.

Inquiétude et vigilance en toile de fond

  Le projet de loi « Blanquer » n’était pas absent des discussions : le moment de convivialité qui a terminé la soirée a aussi été l’occasion de préparer des courriers pour alerter les sénateurs de l’Ain, qui auront à se prononcer prochainement, sur les effets néfastes d’une telle réforme en matière de qualité de l’enseignement.

Lecture d'histoires (vraies ! ) sur fond d'images

Puis théâtre : "Le carnaval des cars"

Et exposition des tableaux réalisés en étudiant les grands peintres :

Picasso

Les animaux géométriques

Kandinsky

Miro

Calder

Monet

Braque

 

Modigliani

 La fête, mais toujours la mobilisation contre le projet de loi Blanquer !

Après l'effort . . .

 

Effervescence en gare de Bourg : direction la mer pour les Dromignons.

   La maman de Camille et le papa de Jean sont comblés : ils ont 15 Dromignons plus le maître d'école pour les accompagner pendant une semaine en classe de mer, à Sausset les Pins ! Au programme : découverte du milieu marin, promenade en bateau et visite du centre de Marseille.

On rassemble les bagages.

Une p'tite photo pour les parents qui ne partent pas ...

... et on embarque !

On cherche ses places . . .

. . . pendant que les parents scrutent depuis l'extérieur !

Secours : petits et grands apprennent mutuellement !

Infirmiers et Dromignons : des élèves motivés !

 

  En deuxième année d’école d’infirmiers à Bourg, Cindy, Laurine, Marie et Vincent devaient pratiquer une intervention en tant que formateurs aux premiers secours. De son côté, la classe unique de Drom axe son travail de l’année sur la santé, dans le cadre de son projet « Eco école ». Petits et grands élèves étaient donc destinés à se rencontrer ! Pendant une journée, les écoliers ont donc abordé les cas de brûlure, d’étouffement, de saignements et de perte de conscience ; avec des mises en situation après une partie plus théorique où des questions très précises ont fusé ! Il s’agissait pour eux d’apprendre les premiers gestes pour venir en aide à une victime et de prévenir efficacement les secours.

Des notions déjà bien ancrées

  Les futurs infirmiers ont alors été épatés par les Dromignons : « il y a eu une super bonne interaction, une forte envie de participer avec des éléments moteurs ; ils retiennent vite et reproduisent presque tout dès le premier exercice ». Mais ils ont surtout été impressionnés qu’ils aient « déjà de bonnes bases ».

Travaux pratiques !

Diagnostic ...

. . . position latérale de sécurité . . .

(les bons réflexes, les bons gestes)

. . . et appel des secours !

Même Sylvain, le maître, apporte sa contribution

Intervention sur un adulte

Variations autour de l’image et du son

Les artistes plasticiennes, les musiciens ... et le maître d'école, qui ont accompagné les Dromignons dans ce projet !

Exposition : les Dromignons ont effectué un gros travail de découverte et de création

   A l’automne dernier, les élèves de Sylvain Turpin ont rencontré plusieurs fois Christelle Fillod et Janice Wimmer, artistes plasticiennes en résidence artistique sur le territoire de la communauté d’agglomération (CA3B). Les deux jeunes femmes leur ont fait découvrir la genèse de la photographie dans la « camera obscura » : la chambre noire qui permet une projection de la lumière, de l’image, sur une surface plane. Pour cela, elles ont transformé une caravane en chambre noire (laquelle sert aussi de labo photo pour développer les clichés réalisés). Les Dromignons ont ainsi découvert les images inversées, les négatifs ; puis ils se sont initiés à la photographie argentique avec le passage des vues dans différents bains : révélateur, fixateur, bain d’arrêt. Ils ont alors appréhendé leur territoire avec un regard différent en captant des images avec des boites rondes, jouant avec les superpositions et les temps d’exposition. « Ils sont plein de curiosité, plein de motivation, de belles paroles : c’est la classe qui a le plus parlé sur ce qu’ils ressentaient sur les images », s’émerveillent les artistes.

Des artistes en herbe multidisciplinaires

   Pendant le même temps, avec Aline et Didier Joannon et François Puthet, leurs intervenants musicaux, ils ont aussi imaginé de travailler le son avec les mêmes principes que l’image : en inversant les valeurs, en procédant à des étirements, des saturations, des superpositions ou autres effets spéciaux. « Ils se sont rendu compte de points en communs entre les deux volets de ce projet image et son », souligne le maître d’école. Tout ce travail visuel et sonore a ainsi été présenté avec l’exposition « le vert silence de la prairie » où les plasticiennes restituent les photographies combinées avec des dessins de paysages captés sur le territoire.

Des visionneuses en libre accès

   Après un passage à Treffort, puis Corveissiat, et avant de partie vers la Bresse, « Le vert silence de la prairie », exposition de Christelle Fillod et Janice Wimmer, est présentée à Drom jusqu’au 8 mars. Par ailleurs, cinq visionneuses sont installées place docteur Gaillard, à disposition du public. Mais, pour que l'oeil humain puisse voir l’image , il faut suffisamment de lumière naturelle ,on ne peut donc rien observer à la tombée du jour, ni par temps très couvert (éviter toute lumière parasite autour des yeux et attendre quelques secondes pour que l’œil s’habitue).

Le Maître d'Ecole présente l'exposition

Première partie : Le vert silence de la prairie (extraits : travail réalisé avec les Dromignons)

Les prises de vue des Dromignons ...

Les dames (photographes) mettent en place des visionneuses . . .

. . . et les messieurs (musiciens) règlent le son.

Les oeuvres des Dromignons, en trois dimensions

Le secret du développement des photos !

Le public a apprécié !

Le principe de la chambre noire, "camera obscura"

 La bande-son !

Au fil des jours . . .

  • Eté 2019 : des fleurs, des fleurs, et encore des fleurs !

    L'équipe à Michèle

       Autour de la présidente Michèle Blatrix, cinq bénévoles ont répondu à l'appel du comité de fleurissement, relayé par la commune, pour les plantations de la saison estivale. Cinq secteurs sont privilégiés, afin de pouvoir assurer un … Lire la suite

  • Affichage électoral : gaspillage et incivilité

       Avec 34 listes pour les élections européennes, les électeurs devraient avoir le choix !

      Pour ce faire, les communes ont été dans l'obligation de mettre autant de panneaux d'affichage que de listes, ce qui, cette année, a posé … Lire la suite

  • Concert : les Dromignons en tournée

    Bientôt à Bercy !

      Lorsque la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de musique) a lancé son appel à projets " La fabrique à musiques ou à chansons " devant faire intervenir un artiste avec des écoliers, Julie … Lire la suite

  • Martine Vicard s’est éteinte : le village est en deuil

    Bonne humeur, dévouement, et un courage hors du commun

        Originaire de Saint Claude, Martine Lavocat avait épousé Denis Vicard, du Val de Saône, et le couple avait choisi Drom, à mi-chemin de leurs deux familles. Là, dans une … Lire la suite