Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 février 2020, 3 h 19 min
Nuageux
Nuageux
7°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Revermont

Association Patrimoine : des projets pour 2020

Les panneaux du sentier karstique prêts à être installés ... en l'an 2000 !

  « L’activité 2019 a plutôt été en sommeil », déclarait Alain Borron, président de l’association Patrimoine lors de l’assemblée générale, « suite à des problèmes d’indisponibilité ». Pour autant, un sympathisant très actif n’a pas manqué d’effectuer d’efficaces et multiples opérations de débroussaillage et de nettoyage sur plusieurs sites fétiches du groupe : la croix de Luy, le calvaire des enfants mort-nés, le puits de Fay. ou bien encore les panneaux de sentier karstique.

   Installé par Patrimoine il y a juste 20 ans, ce circuit des « chemins de l’eau » devrait être l’objet de soins dans l’année à venir : un chantier de débroussaillage est évoqué au bois de Fay. De même, certains panneaux seraient à remplacer, mais il conviendra préalablement de se rapprocher de structures partenaires.

Le retour du poulet au Clon !

   Dans une autre catégorie de patrimoine local, les bénévoles ont programmé de reproposer le repas dominical pour la fête patronale, après une année, là aussi, creuse : à la Saint Thyrse, septembre devrait se terminer autour du poulet au Clon, nouvelle attendue par bien des gourmands.

Chantier préparatoire au bois de Fay, 2000.

Installation des panneaux aux Conches

 
 

Le retour du poulet au Clon évoqué pour St Thyrse 2020 !

 

Ciné : le programme jusqu’à l’été

 

    Le 17 février, à 20 h 15 : "Joyeuse retraite " (film  français  de Fabrice Bracq avec  Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni ), sorti le 20 novembre 2019 ; durée 1h37.

   L’heure de la retraite est enfin arrivée pour Philippe et Marilou ! Ils s’apprêtent à réaliser leur rêve : partir vivre sous le soleil du Portugal. Au revoir le travail, au revoir la famille, au revoir les emmerdes ! Ils pensaient enfin être tranquilles… mais leur famille a d’autres projets pour eux !

 

* * *

    Le 9 mars, à 19h30 : "Le cristal magique " (film  d'animation allemand de  Nina Wels et Regina Welker avec Luisa Wietzorek, Gerald Schaale, Henning Baum ), sorti le 11 décembre 2019 ; durée 1h21.

  Il existe un cristal magique, qui a le pouvoir de faire revenir l’eau dans la forêt. Mais il a été volé par Bantour, le roi des ours. Seul un héros courageux pourra le rapporter et éviter la sécheresse. Amy la petite hérissonne et son ami Tom l’écureuil décident alors de partir à l’aventure pour sauver la nature ! Ce sont parfois les plus petits qui sont les plus courageux.

* * *

   Le 30 mars, à 20h15 : "Les vétos " (film français de Julie Manoukian, avec Noémie Schmidt, Clovis Cornillac, Carole Franck), sorti le 1er janvier 2020 ; durée 1h22.

   Au cœur du Morvan, Nico, dernier véto du coin, se démène pour sauver ses patients, sa clinique, et sa famille. Quand Michel, son associé et mentor, lui annonce son départ à la retraite, Nico sait que le plus dur est à venir. « T’en fais pas, j’ai trouvé la relève. » Sauf que… La relève c’est Alexandra, diplômée depuis 24 heures, brillante, misanthrope, et pas du tout d’accord pour revenir s’enterrer dans le village de son enfance. Nico parviendra-t-il à la faire rester ?

 

 
 
* * * 
Le 20 avril, à 20h15 : "De Gaulle " (film français de Gabriel Le Bomin, avec Lambert Wilson, Isabelle Carré, Olivier Gourmet), sorti le 4 mars 2020 ; durée 1h48.
 

   Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

 
 
 * * * 

Le 11 mai, à 20h15 : "L'appel de la forêt " (film américain de Chris Sanders, avec Harisson Ford, Omar Sy, Dan Stevens), sorti le 19 février 2020 ; durée 1h40.

   La paisible vie domestique de Buck, un chien au grand cœur, bascule lorsqu’il est brusquement arraché à sa maison en Californie et se retrouve enrôlé comme chien de traîneau dans les étendues sauvages du Yukon canadien pendant la ruée vers l’or des années 1890. Buck va devoir s’adapter et lutter pour survivre, jusqu’à finalement trouver sa véritable place dans le monde en devenant son propre maître…

 

Prochain film : le 1er juin !

 Logo cinéma DROM

Objectif photo  pour le collectif « C.R.O.P. »

   Première rencontre à Drom pour une quinzaine de passionnés de photographie, avec un objectif commun : valoriser la photographie, par exemple par le biais d'expositions, et diffuser la photographie artistique, dans le Revermont et ailleurs. Mais il ne s'agit surtout "pas de concurrencer les associations, ni les manifestations locales" déjà existantes, insiste Jorge Alves, un des instigateurs du projet. L'activité du collectif sera différente des clubs déjà existants, dont certains membres étaient d'ailleurs présents à cette assemblée constitutive.

   Le groupe s'est d'abord focalisé sur son organisation avec la rédaction de statuts et la désignation d'un bureau. "CROP" (Collectif Revermont Objectif Photo), sera ainsi présidé par Jorge Alves, assisté de Catherine Penez au secrétariat  et Alex Four Guillermin à la trésorerie.

   Le collectif a choisi Drom comme siège social et des rencontres auront lieu le 2ème et 4ème mercredi du mois à la salle de réunion de la mairie.

Un projet d'exposition

   Les travaux se sont poursuivis avec un projet d'exposition, envisagée au printemps à Drom pour présenter des oeuvres de plusieurs artistes reconnus en des lieux non conventionnels.

Jorge et ses dames

Le collectif s'est doté d'une page Facebook : CROP

.

Un marché hebdomadaire à Jasseron !

Le "Gé-Néral*" est victorieux : "Jasseron affaibli, Jasseron atterré, mais Jasseron reparti ! "

Dans le village voisin, fruit d'une collaboration efficace entre l'union commerciale, la commune et la maison de retraite, la nouvelle animation a suscité l'adhésion des commerçants et de la population ; avec, pour la première, un marché de Noël.

   Gérald Tabouret, dit "Gé", le bouillonnant président fondateur de l'Union Amicale, Commerciale et Artisanale de Jasseron (UACAJ) ne cachait pas sa satisfaction, ce dimanche 15 décembre, avec la concrétisation d'un projet qui lui tenait à coeur : un marché hebdomadaire à Jasseron.

Le public a répondu présent

   Dans une place noire de monde, entre père Noël, accordéoniste, vin chaud et batucada, le chaland pouvait profiter des étals de pas moins de onze exposants, proposant toute la palette de l'alimentation : viande, fruits, légumes, pâtisserie, dans des produits de qualité provenant d'un rayon d'une trentaine de kilomètres ; le marché de Noël rajoutait encore six stands."C'est un début, on souhaiterait encore accueillir un fromager, un poissonnier, un producteur de plats chauds : il y a encore un peu de place " souffle Gérald, gérant du "Comptoir Gé-Néral*".

Un projet tripartite

   Le projet résulte alors d'un partenariat avec la commune et la maison de retraite St Joseph. "La commission a énormément travaillé depuis le mois d'avril" souligne Alain Mathieu, le maire, "je remercie tous ceux qui se sont impliqués pour que tout soit prêt aujourd'hui" . De son côté, Dominique Gémini, directeur de la maison de retraite, est enthousiaste : "c'est une ouverture de plus de la maison sur la commune ! " (qui accueille déjà du théâtre et un concert en été, avec l'UACAJ) "vous êtes tous les bienvenus ... mais pas encore en tant que résidents". Mme Gilbert, présidente du conseil d'administration de St Joseph se dit "très heureuse : j'ai dit oui dès le début et je me réjouis de cette ouverture sur le village. J'espère que ça va durer, mais il y a bon espoir quand on voit les commerçants et le public ! " .

   En effet, l'établissement met à disposition une partie de son parc pour le marché et a rapidement fait aménager une ouverture qui permet d'y accéder directement depuis la place St Joseph : le "passage du marché" sera donc désormais ouvert tous les dimanches matins.

Dynamisme commercial

   Après une période un peu morose liée à la fermeture de plusieurs commerces, la commune et ses acteurs économiques prouvent ainsi leur dynamisme : " Ces marchés sont essentiels dans nos villages pour proposer bien entendu des produits frais et locaux mais aussi pour créer des liens entre habitants " insiste Alain Mathieu, propos repris tant par le député Xavier Breton que par les conseillers départementaux Catherine Journet et Alain Chapuis, chacun souhaitant la pérennité de cette animation. Au vu des sourires sur les visages, de la convivialité ambiante et de la qualité des produits, nul doute que ce vecteur de redynamisation du centre village devienne incontournable pour la population.

Il reste de la place !

   Les commerçants intéressés pour participer à ce marché peuvent contacter la mairie (04.74.30.01.04) ou le président de l'UACAJ (04.74.30.04.31)

La partie visible du marché, à l'ombre de la maison de retraite

Au coeur du village

Un nouveau passage, dédié au marché

Le maire, le président de l'UACAJ et le directeur de la maison St Joseph

Les instigateurs du marché encouragent Catherine Journet, conseillère départementale, invitée à couper le ruban.

Les artisans et commerçants de Jasseron préparent le vin chaud

Le Père Noël lui-même s'est déplacé !

Ambiance musicale pour la première

La population a répondu présent

Le marché dans l'enceinte de la maison de retraite

 

.

 

Photographie : un collectif en projet

Zoom sur les membres fondateurs

   Ils sont plusieurs passionnés de photographie et ils projettent de créer un "collectif" pour mettre cet art en valeur. Ils ont flashé sur Drom, qui pourrait être le siège de cette association et où une première rencontre a ainsi eu lieu. Mais, développe Jorge Alves, un des instigateurs de la démarche, il ne s'agirait pas, là, d'un club qui viendrait concurrencer ceux existant déjà sur le secteur, mais " d'un ensemble de personnes d'horizons divers qui se rassemblent de manière informelle dans un but commun, celui de montrer des savoir-faire et de les valoriser. Le collectif est ouvert sur l'extérieur et ses membres restent indépendants".

La mise en avant d'un art

   Le collectif se donnerait ainsi pour objectif d'organiser des expositions ; des démonstrations de savoirs-faire en la matière ; de diffuser la photographie artistique. Il cherchera également à promouvoir la photographie auprès des non-initiés. Il est déjà envisagé un premier projet d'exposition sur la commune, non pas avec ses réalisations, mais avec des oeuvres de professionnels reconnus, présentés dans des cadres non conventionnels.

   Pour cela, le groupe travaille à la mise au point d'un projet de statuts et, après un temps de pause pour les fêtes de fin d'année, prévoit de déclencher une assemblée générale constitutive avec les personnes potentiellement intéressées.

   Le début d'année prochaine est dans le viseur et un nom est déjà d'ailleurs trouvé : "CROP", comme Collectif Revermont Objectif Photo.

   Affaire à suivre et à garder dans le collimateur !

 

 

Au fil des jours . . .

  • Association Patrimoine : des projets pour 2020

    Les panneaux du sentier karstique prêts à être installés ... en l'an 2000 !

      « L’activité 2019 a plutôt été en sommeil », déclarait Alain Borron, président de l’association Patrimoine lors de l’assemblée générale, « suite à des problèmes Lire la suite

  • Ciné : le programme jusqu’à l’été

     

        Le 17 février, à 20 h 15 : "Joyeuse retraite " (film  français  de Fabrice Bracq avec  Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni ), sorti le 20 novembre 2019 ; durée 1h37.

       L’heure de la retraite est enfin arrivée

    Lire la suite
  • Les années en zéro : 2000, suite et fin

    Une femme de lettres !

    Le millénaire se termine avec encore des chantiers d'infrastructures :
    station d'épuration, enfouissements des lignes électriques ;
    et l'arrivée des nouvelles animations amenées à se  pérenniser :
    un concert pour la fête et un marché
    Lire la suite

  • Sou des écoles : le retour de la fondue !

    Du pain, du Comté, de l'amitié !

        Après une interruption en 2019, 2020 marque le retour de la soirée fondue du Sou des Ecoles, qui s'est avérée être un bon cru. Pourtant, moins d'une cinquantaine de personnes est … Lire la suite