Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

16 octobre 2018, 9 h 50 min
Nuageux
Nuageux
11°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Ramasse

Bientôt le banquet des classes !

Le banquet dans Astérix et Obelix dans l'exposition à Volklingen (Sarre) en 2011 sur Asterix et les Celtes 

  Le banquet des classes en 8 et en 3 de Drom et Ramasse se déroulera le samedi 28 octobre à la salle des fêtes de Ramasse !

  Il est encore temps de s'inscrire auprès de Isabelle PONCET (04.74.30.69.56, à Drom) ou Katy LE SANT ( 07.88.29.13.76, à Ramasse).

  Au menu :

Dodine de volaille au foie gras, compotée d’oignons,

petite salade de fèves et petits légumes au Xérès

**

Dos de cabillaud aux poireaux, tuile aux parmesan

**

Pause digestive

**

Mijoté de cerf sauce Sologne,

flan de potiron aux noix, risotto aux champignons

**

Plateau de fromages ou fromage blanc à La crème

**

Entremets coconuts, crème anglaise au Malibu

 

Plus la gratinée, le soir

Tarif : 40 € tout compris (midi / soir / vin / café)

15 € pour les enfants

Parc photovoltaïque : rencontre avec la population

   Au sud de Drom, en limite de Ramasse, les anciennes carrières Guinet-Derriaz ne sont plus exploitées depuis 1998 pour la pierre de taille ; elles sont aujourd’hui propriété de l’entreprise société Carrières Blanc. Cette zone étant à réhabiliter, un projet est imaginé pour valoriser le site avec un parc photovoltaïque, porté par la société EDF Renouvelables, qui étudie sa faisabilité, puis construira et exploitera une centrale. Une permanence d’information a alors été organisée en mairie (et une autre en mairie de Ramasse) : Marina Canteau de Menezes, chef de projet, se proposant de le présenter aux habitants et de répondre à leur questions. Peu d’entre eux se sont déplacés, signe probable qu’il ne suscite pas d’inquiétude ou d’opposition. Le maire indiquait qu’il avait toutefois reçu quelques réactions, portant sur le gain attendu pour la commune, la durée de l’exploitation et le devenir du site, mais aussi sur l’utilisation de l’énergie produite : sera-t-elle destinée au village ? Sur place, les questions évoquées portaient sur les études environnementales, les relations avec la carte communale en cours d’élaboration, le canal d’évacuation des eaux d’inondation et le raccordement au réseau.

La consommation de 600 foyers

   Le périmètre étudié représente une surface de sept hectares et il est estimé une puissance attendue de deux MégaWatts crête, soit la consommation moyenne de 600 foyers. Par un raccordement souterrain, l’énergie produite serait alors injectée dans le réseau par l’intermédiaire de la ligne proche du site. La faisabilité reposant sur plusieurs critères, des études environnementales paysagères,  socio-économiques et techniques sont alors menées par des bureaux extérieurs indépendants. Il est noté que l’Agence Locale pour l’Energie et le Climat (ALEC 01) n’a pas été consultée, mais « ce pourrait être pertinent », reconnait la responsable du dossier.

   Au final, le site présenterait des rangées de panneaux inclinés (de un à deux mètres de haut) ayant une durée de vie de 20 à 30 ans. Après les études et le dépôt du permis de construire, une enquête publique sera organisée dans les tout prochains mois.

Etat actuel du site (octobre 2017)

 

Les pèlerins à l’heure d’été !

  La chapelle de la Sainte Colline était déserte pour le traditionnel pèlerinage du lundi de Pentecôte ! Mais les pèlerins n’étaient pas loin : ils ont profité de cette belle journée presque estivale pour louer Notre Dame Des Conches en plein air, lors de l’office célébré par le père Emmanuel Kabemba.

La cloche de la chapelle sonne la fin de l'office . . .

. . . et le rassemblement autour du verre de l'amitié !

Rencontre au sommet entre les présidents Philippe Dosne, des Amis de Notre Dame des Conches (Ramasse) et Paul Monnet, de L'Association pour la Sauvegarde de l'Eglise de Saint Maurice d'Echazeaux (ASESME, à Corveissiat), autre haut lieu du patrimoine historique et religieux du Revermont.

(Pour consulter le site de l'ASESME : cliquer ici !)

. . . petit retour en arrière :

 

 

 

Premiers préparatifs pour les « rencontres d’octobre »

Les Cavets s’apprêtent à recevoir les Parisiens !

  Créé il y a plus de 80 ans, le Spéléo Club de Paris organise chaque année ses « Rencontres d’octobre », une des principales manifestations régulières de spéléologie scientifique en France. Parcourant le territoire national, elles sont devenues le rendez-vous traditionnel et incontournable des spéléologues explorateurs et des spécialistes du karst. Pour ce faire, des liens sont alors tissés avec les organisations locales.

Retour dans l'Ain

  Après Corveissiat en 2005, le spéléo club revient dans l’Ain puisque la 28ème édition se déroulera ainsi du 12 au 14 octobre 2018 dans la vallée de Drom avec le soutien du CDS 01 (Club de Spéléologie de l’Ain) et en partenariat avec le département de l’Ain et l’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques). Pendant trois demi-journées, les travaux scientifiques enchaineront échanges et interventions, suivies d’une visite sur le terrain (mais aussi sous le terrain ! ) ; une soirée sera aussi ouverte au grand public.

Une organisation sur les deux villages

  L’ensemble se déroulera sur les deux communes de Drom et Ramasse, l’AGEK se chargeant d’une partie de la logistique locale, et de la présentation de ce site karstique qui fera l’objet d’une conférence spécifique et détaillée !

  L’organisation de ces journées a donc commencé à s’esquisser du côté Revermont, avec une rencontre en duplex, par vidéoconférence, sous la direction de Philippe Vermeil, président de l’AGEK. Si le programme des interventions n’est pas de leur ressort, les Cavets souhaitent quand même partager leurs spécificités et leur sens de l’accueil.

Incontournable : la visite du tunnel !

 

L’esquisse du programme

  Le soirée grand public devrait se dérouler le vendredi soir à Drom, avec une présentation du poljé de Drom sous plusieurs angles (géologie, histoire, karst, etc. ) les rencontres et échanges des spécialistes étant plutôt prévus sur Ramasse les samedi et dimanche.

.

 

 

Années en 8 : dernier épisode

Manoeuvres communes pour les pompiers de Drom et Ramasse

Il y a 10 ans, en 2008

   En janvier, on apprend que la commune a re-signé la Charte du Revermont, réécrite pour tenir compte des enjeux du développement durable ; une soirée ciné-conférence-débat est organisée sur le réchauffement climatique. En février, les ados de l’espace-jeune s’affrontent sur écrans géants dans un tournoi de « xbox » et le repas du Sou des Ecoles régale les gourmands avec du poulet au Clon. Après les élections, le conseil municipal est installé en mars, cinq nouveaux élus ont rejoint l’équipe du maire sortant. La vallée étant sinistrée par les mulots, une réunion est organisée en avril avec les instances agricoles locales et départementales ; les pompiers cèdent leur camion 4x4 à leurs collègues de Ramasse et récupèrent le véhicule tous usages de la compagnie de Tossiat. En mai, le banquet des classes de la vallée est organisé par les 20 ans : du jamais vu depuis le siècle précédent ! En juin, les écoliers partent à la découverte de Lyon. En juillet, la commune est une des premières signataires de la Charte des maires pour l’Environnement. En août, la commission voirie de la Communauté de Communes profite des beaux jours et visite tous les villages pour préparer le programme des travaux.

Développement durable

   En septembre, un « petit » nouveau fait sa rentrée aux côtés des dix écoliers : Jérôme Billet, l’instituteur, qui remplace Pascal Madignier ; pour l’occasion, le cartable –défraichi- qui sert d’enseigne est repeint par Margaret. Les pompiers de Ramasse et de Drom s’entraînent dans une manœuvre commune et un paratonnerre est installé sur le clocher ; il est surdimensionné pour protéger l’ensemble des bâtiments communaux du centre. Lors de la St Thyrse, on célèbre les 50 ans de l’AOC Comté en fabriquant une meule à l’ancienne. En octobre, la mairie est parée de rose pour promouvoir le dépistage du cancer du sein ; les réservoirs sont débroussaillés par un chantier de réinsertion. La gestion des déchets et leur tri font l’objet d’une réunion publique en novembre. Les élus mettent en place de nouvelles illuminations qui divisent par treize la consommation d’électricité. En décembre, le Clon s’exporte aux USA et Martine Vicard, première femme pompier à Drom, fait valoir ses droits à la retraite ; la compagnie change de Centre de Secours de rattachement et passe de Treffort au Suran.

Débat sur le réchauffement climatique après la projection du film "Une vérité qui dérange", de Al Gore ; avec Jean-Pierre Jacob (Météo France), Nicole Guillermin (Présidente de Organom), Xavier Breton (député) et Maris Alexandre (directrice de Hélianthe, point info énergie de l'Ain)

Tournoi de XBOX sur grand écran, avec l'Espace Jeunes de la Communauté de Communes

Les parents du Sou des Ecoles préparent le Poulet au Clon

Installation du Conseil Municipal

Les Clubs des Anciens de Chavannes et Drom

C'est carnaval à l'école

Les mulots font des ravages . . .

. . . dans toute la vallée . . .

. . . jusqu'au coeur du village.

Réunion de crise (au centre, Michel Joux, actuel président de la Chambre d'Agriculture)

Pèlerinage des Conches dans la neige, pour le lundi de Pâques

Toujours de l'affluence pour l'exposition/bourse d'échanges de mécaniques anciennes

Portes ouvertes à la fromagerie et chez les artisans d'art

Quelques instants de calme à La Galerie

La protection civile assure la sécurité avec son poste de premiers secours.

 

Les classes en 8 ! ( . . . et en 3 )

 

Avant les vacances : la fête de l'école

Changement d'instit' : Pascal Madignier transmet les rênes à Jérôme Billet

Au cinéma : le triage au sort pour l'affiche et la place gratuite

 

(salle comble, même en juillet)

Tony est à la projection . . .

. . . puis Martine et Isabelle rembobinent le film : on n'est pas encore au numérique !

En Bourgogne, Margaret expose au 12ème festival international d'aquarellistes

En été, les élus de la commission voirie de la communauté de communes parcourent les 12 villages

Tous les chemins sont visités

Pour la rentrée, le cartable est repeint !

L'environnement et le fleurissement de la Vierge étaient différents !

 

Le coq est descendu du clocher

 

( Le gallinacé va être modernisé . . . )

 

( . . . il est équipé d'un paratonnerre ! )

Le gardien du village protège désormais le centre ville de la foudre

La commune suit les travaux de près

Pour la St Thyrse, on célèbre le cinquantenaire de l'AOC

Christian fabrique une meule de Comté à l'ancienne

La meule est pêchée à la toile

Avec leur biglotron, les chercheurs de Patrimoine cherchent à comprendre le Big Bong

La recherche avance à grands pas !

Le chef Jérôme dirige l'école de cuisine

L'agriculture locale a aussi ses sorcières . . .

 

. . . qui enfument le citoyen !

 

Les Espa'Drom, pêcheurs et futurs écoliers

 

Les country girls de la Gymnastique Volontaire donnent le rythme

 

Octobre rose pour la mairie

 

Les pompiers de la vallée s'entraînent ensemble

 
 

Réunion publique sur la collecte des déchets et le tri

 

Un trio de choc : la bande à Tritout !

 

Rencontre des Anciens au repas du CCAS

Les élus enguirlandent le village

Bernadette exporte le Clon aux U.S.A.

Ste Barbe 2008 : la dernière pour Martine Vicard . . .

. . . qui se voit offrir un "super" vélo (de collection ? )

Le Père Noël ne manque jamais de s'arrêter à l'école de Drom !

.

Au fil des jours . . .