Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

20 septembre 2019, 11 h 47 min
Ensoleillé
Ensoleillé
16°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Franche Comté

Les fromages en direct du pâturage

Les bons yaourts de Claire sont prêts pour la commercialisation

 

En plus de sa production, la fromagerie veille à proposer un assortiment varié de fromages de qualité. Enquête sur les yaourts de brebis du Jura que la clientèle s'arrache depuis un an.

   Originaires de la Haute Marne et du Nord, Claire et Laurent se sont rencontrés dans le cadre de leur travail, au Conservatoire Régional des Espèces Naturelles de Franche Comté. Chacun envisageant un autre projet de vie, impossible seul, le couple a pu se lancer dans une aventure correspondant à ses aspirations et à ses convictions. Après leurs huit années au CREN, Claire suit une formation en fromagerie à la ferme à l'ENILBIO de Poligny (Ecole Nationale d'Industrie Laitière et des BIOtechnologies) et ces scientifiques de l'environnement s'installent avec leurs deux enfants à Nantey, dans le hameau d'Ecuiria … dont ils font doubler la population ! Là, ils construisent une bergerie pour abriter le fourrage, le troupeau et une salle de traite ; ils aménagent une fromagerie d'environ 40 m² avec cave et local de vente dans une ancienne maison, et vivent dans une yourte. Avec la complicité d'un voisin, ils produisent eux-mêmes leur fourrage, un peu de céréales aussi, et font pâturer le troupeau à l'entour, occasionnant la réouverture de chemins et de prairies.

Tradition et expérimentation

   Laurent s'occupe du troupeau, aidé de Marjane (9 ans) et Abel (3 ans) : " comme les enfants jouent avec elles et les caressent, elles s'imprègnent de l'humain et deviennent familières ! " ; Claire s'affaire dans le laboratoire, produisant elle-même les levains nécessaires à la fabrication des yaourts. Par ailleurs, elle produit aussi des petits fromages à pâte pressée non cuite, secs ou plus crémeux, dans son chaudron en cuivre où elle extrait le lait caillé de façon traditionnelle : en le pêchant à la toile. Elle expérimente encore d'autres produits, entre autres un fromage à pâte persillée : " tout réside dans la façon de découper le caillé, puis de l'égoutter ".

Le respect du cycle naturel

   Une cinquantaine de brebis fournissent leur lait  ; l'exploitation dispose de béliers, qui sont régulièrement renouvelés, et s'adapte donc à la saisonnalité de l'espèce : il n'y a alors pas de production pendant environ trois mois d'hiver. La ferme est labellisée en agriculture biologique et le même respect est observé dans la gestion des haies, des bosquets et la diversité des prairies. Parmi les nombreux projets qui fourmillent, ils pensent accueillir plus tard quelques cochons, élevés au petit lait (actuellement écoulé par une ferme voisine).

Circuit court

   En plus de la vente directe à la ferme et à la fromagerie de Drom, on trouve aussi yaourts et fromages à l'épicerie de Gigny, au marché de Bourg le samedi et à celui de St Denis (Terres de Luisandre), le vendredi après-midi.

   Le 10 juillet, la ferme sera ouverte, de 10h à 12h, pour une visite au public dans le cadre des " Mercredis Dé-paysans " de la Petite Montagne ; infos et réservations au 03.84.35.36.70.

" Au chant des Lulus "

   Pourquoi un tel nom pour cette exploitation ?  " Pour l'alouette lulu, emblématique, qui agrémente la Petite Montagne et le Revermont de son " lu, lu, lu, lu, lu " ; mais aussi pour la luzerne, qui permet de faire du bon fromage … et encore pour nos " louloutes " ! "

Retour au pâturage avec les enfants

Osso, berger de Maremme et Abruzzes, restera au pâturage avec le troupeau , pour le protéger d'attaques de grands carnivores (lynx, loup)

Marjane guide le troupeau !

Hulotte et , surtout, Epy, les border collie, gèrent la conduite du troupeau

Claire fabrique elle-même ses ferments

Pêche à la toile dans le chaudron : démonstration

Les bons petits fromages de brebis

Affinage en cave

Les premiers essais d'un fromage à pâte persillée

 

Le vendredi après-midi, Claire est au marché de Luisandre (16h00 / 19h00) à Saint Denis les Bourg . . .

. . . et le samedi matin, Laurent est à celui de Bourg !

 

 

Lucie et Eric : la justice et les poids lourds

Lucie & Eric 1   Chargé du service après-vente, à Besançon, chez un constructeur de poids lourds, Monsieur Eric Chevennement a été convoqué par Maître Lucie Bonnet, greffière à la cour d’appel de cette même ville. Mais, si cette dernière œuvre à la chambre des familles du Doubs, c’est dans la mairie de Drom, son village natal qu’elle l’a invité à se présenter devant monsieur l’officier de l’état-civil, charge déléguée ce jour à Daniel Brochier, conseiller municipal.

  Là, quatre témoins étaient aussi présents, qui peuvent attester que les deux jeunes gens se sont pris pour époux au cours d’une cérémonie actée dans les registres de la commune. Dans une ambiance toutefois décontractée, à côté de nombreux revermontois, une forte délégation franc-comtoise était aussi remarquée dans l’assemblée qui s’était massivement réunie devant la mairie, à défaut d'accéder à la salle d’audience.

Un mariage tout en jean

Un mariage tout en jean

De nombreux supporters Franc Comtois ont fait le déplacement . . .

De nombreux supporters Franc Comtois ont fait le déplacement . . .

Lucie & Eric 3
Lucie & Eric 4

Le véhicule nuptial . . .

Le véhicule nuptial . . .

. . . et ses traditionnelles boites de conserves !

. . . et ses traditionnelles boites de conserves !

Lucie & Eric 7

Au fil des jours . . .