Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

18 juillet 2018, 14 h 37 min
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
27°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Eglise

Les années en 8 : il y a 30 ans

 

Une nouvelle année en « 8 » va commencer ; jetons un coup d’œil dans les archives : que s’est-il passé en 1988 ?

  En janvier, classe de neige pour les écoliers . . . mais la neige n’est pas au rendez-vous, alors ils partent à la découverte de la montagne ! En février, 36 Dromnières se retrouvent pour fêter Sainte Agathe (le correspondant local de presse ne se risque pas à s’introduire dans ce gynécée : il confie l’appareil photo à son épouse). Lors de l’assemblée générale des pompiers, en mars, on note, entre autres, la participation à deux enterrements (l’amicale se chargeait alors du creusement de la fosse et du service pour la cérémonie). En avril, le village est traversé par les 75 concurrents du 56ème rallye motocycliste de l’Ain, qui effectuent, là, quatre épreuves spéciales chronométrées (meilleur temps : 2mn12’1’’ du village à la chapelle) ; ce même mois disparait une figure du village : Marcel Grandpierre, le maréchal ferrant. En mai, opérationnelle après plusieurs mois de travaux d’agrandissement, la salle des fêtes ne désemplit plus : élections, assemblée générale de la fromagerie, projection diapos du comité de fleurissement, repas du sou des écoles. La décharge municipale est dotée d’un portail et Paul Bonnet et Claude Tarare reviennent champions du parcours sportif des sapeurs-pompiers, en catégorie super vétérans. En juin, ce sont 40 cyclistes de cinq caisses régionales du crédit agricole qui s’affrontent sur une petite boucle dans la vallée.

Travaux, sorties et animations

   En juillet, le chœur de l’église est débarrassé de ses boiseries du début du siècle, suite aux conseils de la commission d’art sacré : derrière les lames de sapin réapparaissent les ouvrages en pierre. Le comité de fleurissement emmène 40 Dromniers de 2 à 91 ans pour une sortie en bateau sur le Rhône. En août, un reportage présente la fabrication du Comté par Charles Dérudet qui travaille encore à la toile. 90 personnes participent au repas d’été du comité de fleurissement. En septembre, à cause des élections, la fête patronale est avancée d’une semaine ; elle est dotée d’un logo réalisé par des lycéens et on peut y admirer des sculpteurs à la tronçonneuses. En octobre est organisée une soirée rétrospective sur la fête, avec remise de lots aux équipes ayant confectionné un char. En novembre, on réalise un mur de soutènement pour le terrain à l’arrière de la salle des fêtes ; le caporal Paul Bonnet effectue sa dernière manoeuvre de sapeur-pompier volontaire après 34 années de service. En décembre, 40 personnes investissent la salle des fêtes : les conseillers municipaux, leurs conjoints et les employés de la commune se sont joints au repas des anciens pour la dernière année du mandat.

Retour en (quelques) images

Les écoliers partent à la montagne.

Les Dromnières fêtent Sainte Agathe

A la fromagerie, Charles Dérudet pratique encore la "pêche" à la toile . . .

. . . pendant que Rosette s'occupe de la vente.

Du monde pour organiser le repas du Comité de Fleurissement !

Un logo pour la fête de Drom.

De l'animation et du monde pour la Saint Thyrse !

Concours de sculpture à la tronçonneuse : un Schtroumpf.

Aménagé derrière l'église, le jeu de quilles attire du monde.

Premiers aménagements derrière la salle des fêtes : terrassement et soutènement.

 

Pompiers : la dernière manoeuvre de Paul Bonnet

Le repas de la commune pour les anciens . . .

. . . et celui des pompiers pour la Sainte Barbe,

toujours avec Fernand à l'accordéon !

 .

Restauration quasiment à l’identique

eglise-st-thyrse-drom-01

Une nouvelle croix est dessinée

  Si les origines exactes de l’église St Thyrse sont floues, on sait, par contre qu’elle est citée depuis 1184. Son chœur, gothique flamboyant, a été reconstruit dans son état (presque) actuel en 1475. Il était, à l’origine, couvert de lauses, remplacées ensuite par des tuiles écailles (probablement avant 1748). Si on ne sait pas de quand date la dernière réfection de cette partie de la toiture, elle s’avérait toutefois indispensable et urgente. C’est ainsi un chantier en cours, confié à l’entreprise Perret pour un marché de 18 000 €. Un détail important était noté dans le cahier des charges : la reconstitution de la croix « dessinée » sur le pan sud. C’est chose faite : le chœur est de nouveau à l’abri des fuites d’eau par temps de pluie, et le toit a conservé son détail original.

eglise-st-thyrse-drom-02
eglise-st-thyrse-drom-03
eglise-st-thyrse-drom-04

eglise-st-thyrse-drom-05

Pour mémoire : le motif originel ( . . . à la même heure ! )

eglise-st-thyrse-drom-06

.

 

Les années en 5 : il y a 20 ans

Hollydrom on ice (1)

2015 : une nouvelle année en 5 débute. Jetons un petit coup d’œil dans les archives : il y a 20 ans, en 1995.

   L’année débute avec la fonte des neige, puis le gel et de nouvelles chutes : la vallée prends alors un aspect scandinave et les enfants de « Hollydrom on ice » font du patinage dans les dolines. Puis, lors d’une opération de rangement à l’école, ils constituent un stock d’anciens manuels qui sera envoyé dans une école du Bénin.

Hollydrom on ice (1) Hollydrom on ice (2)
 Hollydrom on ice (3)  Hollydrom on ice (4)

   Le boudin de l'association Patrimoine connait un franc succès et la gent féminine ne manque pas de fêter Sainte Agathe.

Boudin de Patrimoine en 1995 à Drom

Boudin de Patrimoine en 1995 à Drom

Ste Agathe 1995 à DROM

Ste Agathe 1995 à DROM

   Emmenés par Catherine Mercier, les écoliers vont passer une journée au ski ; la section de gymnastique volontaire procède à une opération "tartes".

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

1995 : les Dromignons partent au ski

Les tartes de la gymnastique volontaire de Drom, en 1995

Les tartes de la gymnastique volontaire de Drom, en 1995

   Le dossier du canal est à l’étude : initié par la commune, le chantier sera confié au syndicat du Suran, et la télévision s’intéresse à Drom en relatant une opération de nettoyage de printemps de la grotte de Luy.

Nettoyage Grotte Luy à DROM 1995

Nettoyage de printemps en 1995 : la Grotte de Luy à DROM

   Le premier avril, on découvre à l’Enclos un arbre à cochonnets, suite à la germination spontanée d’un de ces accessoires perdu là lors d’une fête l’été précédent ! Aux Conches, il est procédé à la réfection du toit du presbytère.

   En mai, une délégation de la région Rhône Alpes visite le Revermont, premier site à avoir été reconnu d’intérêt régional : techniciens et élus font un arrêt à Drom pour s’en faire expliquer les particularités karstiques.

    Dans le domaine économique, artisans et commerçants du Revermont se réunissent pour poursuivre la dynamique impulsée par l’ORAC du Revermont, qui se termine (opération de restructuration artisanale et commerciale), première du département.

Un arbre à cochonnets . . . le 1er avril 1995 à Drom

Un arbre à cochonnets . . . le 1er avril 1995 à Drom

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995)

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995

Toit NDC (2)

Réfection toiture à Notre Dame des Conches (Ramasse) en 1995

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

Visite Région (2)

La région Rhône Alpes s'intéresse au Revermont

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en visite à DROM

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (3)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (4)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en réunion à DROM

ORAC (5)

ORAC du Revermont : artisans et commerçants en visite à DROM

Première convention scolaire et premier rallye

  Pour les élections municipales, en juin, une liste ouverte propose 25 candidats, un autre se présente seul (pour 125 électeurs) ; la participation sera de 96,8 % au premier tour et de 94,4 % au second (contre 98,1% en 1989). Jean Carrier sera élu maire, succédant à Noël Larruat.

Jean Carrier, maire de Drom de 1995 à 2001

Jean Carrier, maire de Drom de 1995 à 2001

  Le club de l'Age d'Or termine sa saison autour d'un bon casse-croûte !

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

Fin de saison 1995 à l'Age d'Or de Drom

GV

1995 : l'assemblée générale de la section de gymnastique volontaire de Drom

  Juin se termine avec un concert à l’église St Thyrse, où la chorale Nantua-Oyonnax fait vibrer l’édifice avec des mélodies classiques, des airs folkloriques et des morceaux plus contemporains. Pour les 2ème jeux du 14 juillet en Revermont, à Jasseron, les équipes de Drom se classent première et deuxième (sur quatre engagées ! ).

Concert église

Concert à l'église de Drom

14 juillet en Revermont

Les équipes de Drom au départ pour les intervilles du Revermont, à Jasseron

    Les pompiers font une escapade normande en août, et les modalités de la première convention avec Jasseron sont discutées en septembre, pour l’accueil des élèves de maternelle. A Drom, les quinze écoliers disposent désormais d’un WC intérieur et d’un coin lecture.

1995 : les pompiers de Drom en Normandie

1995 : les pompiers de Drom en Normandie

WC école

1995 : l'emplacement du futur WC de l'école de Drom

Rentrée (2b)

Rentrée scolaire 1995 à Drom

   Le premier rallye du Suran voit passer 46 équipages à l’assaut de la montée des Conches (ils ne seront plus que 35 au départ du quatrième passage).

Assainissement, pylônes et sécurité routières

   Récemment restaurée grâce à la charte d’écologie rurale du Revermont, l’entrée du tunnel est équipée d’une rambarde au bas des escaliers.

   Le 29 septembre, le conseil municipal décide de faire établir un avant-projet d’assainissement pour la commune ; les élus évoquent aussi l’idée de créer un poste d’agent technique.

   En octobre, Sylvie et Jean-Claude Folliat, fromagers, succèdent à Liliane et Gille Cantin ; au col de France, les pylônes de l’ancienne ligne électrique sont enlevés.

Pylône Col de France (2)

Fin des pylônes au col de France (Drom)

Pylône Col de France (5)

Fin des pylônes au col de France (Drom)

    En décembre, Maurice Bonnet quitte la compagnie de sapeurs-pompiers et se voit remettre la médaille d’or après 33 années d’engagement. Le vitrail de l’église est désormais illuminé pour les fêtes de fin d’année et la départementale 98 (du Col de France à Simandre) est dotée du marquage axial, attendu depuis des années.

Médaille d'or Maurice  Bonnet

Médaille d'or Maurice
Bonnet

Médaille SP Maurice (1)

Médaille d'or Maurice Bonnet

L’église résonne . . . en cors !

 Mariage Presti (22b)

   Après un été souvent pluvieux, le soleil est venu saluer le mariage d’Elodie Houssin et Loïc Presti ; en effet, installée depuis plusieurs années à Drom, l’éducatrice spécialisée s’est unie au bucheron débardeur. Formant une haie d’honneur, plusieurs pompiers de Drom attendaient leur collègue à la sortie de la mairie avant le mariage religieux célébré par le père Wilfrid Moulounda avec quelques pointes d’humour. Là, Elodie et Loïc se sont dits oui « en cor » et pour toujours pendant que l’église St Thyrse résonnait au son du cor avec les trompes de la Diane Bressane.


Cors de chasse église St Thyrse DROM par 01250DROM

Mariage Presti (1b)

Au fil des jours . . .