Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

26 mars 2019, 19 h 18 min
Clair
Clair
9°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Ecole

Secours : petits et grands apprennent mutuellement !

Infirmiers et Dromignons : des élèves motivés !

 

  En deuxième année d’école d’infirmiers à Bourg, Cindy, Laurine, Marie et Vincent devaient pratiquer une intervention en tant que formateurs aux premiers secours. De son côté, la classe unique de Drom axe son travail de l’année sur la santé, dans le cadre de son projet « Eco école ». Petits et grands élèves étaient donc destinés à se rencontrer ! Pendant une journée, les écoliers ont donc abordé les cas de brûlure, d’étouffement, de saignements et de perte de conscience ; avec des mises en situation après une partie plus théorique où des questions très précises ont fusé ! Il s’agissait pour eux d’apprendre les premiers gestes pour venir en aide à une victime et de prévenir efficacement les secours.

Des notions déjà bien ancrées

  Les futurs infirmiers ont alors été épatés par les Dromignons : « il y a eu une super bonne interaction, une forte envie de participer avec des éléments moteurs ; ils retiennent vite et reproduisent presque tout dès le premier exercice ». Mais ils ont surtout été impressionnés qu’ils aient « déjà de bonnes bases ».

Travaux pratiques !

Diagnostic ...

. . . position latérale de sécurité . . .

(les bons réflexes, les bons gestes)

. . . et appel des secours !

Même Sylvain, le maître, apporte sa contribution

Intervention sur un adulte

Variations autour de l’image et du son

Les artistes plasticiennes, les musiciens ... et le maître d'école, qui ont accompagné les Dromignons dans ce projet !

Exposition : les Dromignons ont effectué un gros travail de découverte et de création

   A l’automne dernier, les élèves de Sylvain Turpin ont rencontré plusieurs fois Christelle Fillod et Janice Wimmer, artistes plasticiennes en résidence artistique sur le territoire de la communauté d’agglomération (CA3B). Les deux jeunes femmes leur ont fait découvrir la genèse de la photographie dans la « camera obscura » : la chambre noire qui permet une projection de la lumière, de l’image, sur une surface plane. Pour cela, elles ont transformé une caravane en chambre noire (laquelle sert aussi de labo photo pour développer les clichés réalisés). Les Dromignons ont ainsi découvert les images inversées, les négatifs ; puis ils se sont initiés à la photographie argentique avec le passage des vues dans différents bains : révélateur, fixateur, bain d’arrêt. Ils ont alors appréhendé leur territoire avec un regard différent en captant des images avec des boites rondes, jouant avec les superpositions et les temps d’exposition. « Ils sont plein de curiosité, plein de motivation, de belles paroles : c’est la classe qui a le plus parlé sur ce qu’ils ressentaient sur les images », s’émerveillent les artistes.

Des artistes en herbe multidisciplinaires

   Pendant le même temps, avec Aline et Didier Joannon et François Puthet, leurs intervenants musicaux, ils ont aussi imaginé de travailler le son avec les mêmes principes que l’image : en inversant les valeurs, en procédant à des étirements, des saturations, des superpositions ou autres effets spéciaux. « Ils se sont rendu compte de points en communs entre les deux volets de ce projet image et son », souligne le maître d’école. Tout ce travail visuel et sonore a ainsi été présenté avec l’exposition « le vert silence de la prairie » où les plasticiennes restituent les photographies combinées avec des dessins de paysages captés sur le territoire.

Des visionneuses en libre accès

   Après un passage à Treffort, puis Corveissiat, et avant de partie vers la Bresse, « Le vert silence de la prairie », exposition de Christelle Fillod et Janice Wimmer, est présentée à Drom jusqu’au 8 mars. Par ailleurs, cinq visionneuses sont installées place docteur Gaillard, à disposition du public. Mais, pour que l'oeil humain puisse voir l’image , il faut suffisamment de lumière naturelle ,on ne peut donc rien observer à la tombée du jour, ni par temps très couvert (éviter toute lumière parasite autour des yeux et attendre quelques secondes pour que l’œil s’habitue).

Le Maître d'Ecole présente l'exposition

Première partie : Le vert silence de la prairie (extraits : travail réalisé avec les Dromignons)

Les prises de vue des Dromignons ...

Les dames (photographes) mettent en place des visionneuses . . .

. . . et les messieurs (musiciens) règlent le son.

Les oeuvres des Dromignons, en trois dimensions

Le secret du développement des photos !

Le public a apprécié !

Le principe de la chambre noire, "camera obscura"

 La bande-son !

Les Dromignons exposent au « Vert silence de la prairie »

  A l’automne dernier, on a pu apercevoir une curieuse caravane bariolée à Drom et dans ses environs. Il s’agissait, en fait, d’un « sténopé », une sorte d’appareil photo géant, utilisé par Christelle Fillod et Janice Wimmer dans le cadre d’une résidence artistique sur le territoire de la communauté d’agglomération (CA3B). Les deux artistes ont ainsi réalisé des photographies et des dessins de paysages. Elles ont aussi utilisé leur installation pour expliquer aux Dromignons le mystère de la chambre noire et faire découvrir comment une scène réelle devient une photographie.

Images . . . et son !

   Conjointement à ce travail, et accompagnés par Aline, Didier et François, les musiciens intervenants de la CA3B, Les Dromignons ont abordé une approche de l’enregistrement et du traitement de sons en essayant d’adopter un vocabulaire identique à celui de la photographie, et en traitant leurs enregistrements avec un logiciel. Laissant alors libre court à leur imagination, ils ont réalisé un travail d’analyse visuelle et auditive, de choix de photos et d’assemblage de sons.

   Les œuvres des plasticiennes et celles de Dromignons seront alors présentées dans une exposition à la salle polyvalente, du 15 février au 04 mars. De plus, cinq visionneuses seront installées dans le village.

(Merci à Christophe THIEUX pour les photos)

Les années en 9 : il y a 10 ans (suite)

La gymnastique : une section dynamique !

Dernier épisode de notre feuilleton annuel : 2009, suite … et fin !

  Nouvelle vague féminine à l'automne avec Charline Chanal, à l'école, qui remplace Jérôme Billet et accueille douze élèves pour la rentrée scolaire. A l'Enclos, la SARL MGP (mécanique générale) fête ses 10 ans en organisant une journée portes ouvertes. Fin septembre, pour la première " Sortie des Radieuses ", 17 cyclomoteurs âgés de 40 à 70 ans s'élancent sur les routes du Revermont et le maire de Drom est élu président de la CCTER : Communauté de Communes de Treffort en Revermont.

La gymnastique sur tous les fronts

  Pour la Saint Thyrse, le défilé est ouvert par les danseuses de Drom'ba, de l'école de danse brésilienne de la gymnastique volontaire. Sousanna (la Moscovite) prend la présidence du comité (international ? ) de fleurissement à la suite de Margaret (la Britannique), laquelle est lauréate, quelques semaines plus tard (et avec Tony, son ébéniste de mari ! ) du premier prix départemental des métiers d'art (le deuxième à Drom en douze ans). En voyage d'étude dans la région, une délégation de paysans palestiniens visite la fromagerie. A la section de gymnastique volontaire, on affiche 25 licenciés et une délocalisation : un cours sur quatre est organisé à Ramasse.

Un nouveau trophée pour la commune

  Une informatisation du contrôle laitier est en cours d'expérimentation : une exploitation du village a été choisie comme pilote pour tester et mettre au point ce nouveau système avant sa généralisation. La commune reçoit un trophée pour sa communication environnementale, aux côtés de la ville de Rennes, du bassin d'Arcachon et de l'université d'Orléans.

Première animation culturelle à la bibliothèque

  La bibliothèque municipale est réaménagée et organise, pour son inauguration, une des toutes premières manifestations de la nouvelle opération " Premières pages ", expérimentée dans trois départements ; Christophe Fléchon, auteur régional, est invité d'honneur.

  Au cours de l'année, les pompiers de Ramasse et Drom organisent des manœuvres communes; en décembre, ils fêtent ensemble la sainte Barbe à Drom. Pour terminer l'année avec du suspense et du rire, les écoliers jouent, non pas une, mais trois pièces de théâtre (dont "la belle au bois ronflant") avant qu'un vieux barbu, tout de rouge vêtu, ne vienne leur distribuer des cadeaux.

Changement d'instit' : Charline remplace Jérôme

Trois garçons pour chaque fille cette année !

Première "Sortie des Radieuses" : le Revermont à 40km/h.

Portes ouvertes pour les 10 ans de la SARL MGP

Et un deuxième concert au lavoir !

Une belle prestation d'un artiste de Drom ...

L'école de Drom'ba

Frère Xavier ?

Victoire du numéro Get 27, talonné par le 1664 suivi de 51 !

Changement de présidente aussi au comité international de fleurissement

Les paysans palestiniens découvrent le modèle coopératif de Drom . . . et la fabrication du Comté !

And the winner is . . . Margaret &Tony : encore un premier prix départemental des métiers d'art à Drom !

Une exploitation pilote pour expérimenter l'informatisation du contrôle laitier.

Manoeuvre commune pour les pompiers de Drom et Ramasse, avec le Centre de Secours du Suran.

Encore un bon moment de concivialité pour les anciens avec le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale).

Saucisson à l'ancienne avec Patrimoine

Trois ans après "Les rubans du Développement Durable", encore un trophée national pour la commune : le maire l'a reçu lors d'une cérémonie organisée à Toulouse.

La bibliothèque . . . avant les travaux  . . .

. . . pendant les travaux . . .

. . . et inaugurée avec une des toutes premières manifestations de "Premières Pages". A gauche, Christophe Fléchon dédicace !

Sainte Barbe commune pour Ramasse et Drom ... avec des médailles et des promotions.

Le Père Noël n'oublie jamais les écoliers de Drom !

 

Les années en 9 : il y a 20 ans

Continuons notre balade dans les fins de décennies ; deuxième épisode : 1999.

   Début d’année gourmand avec la fondue du Sou des Ecoles, suivie du boudin de Patrimoine où 130 kilos (plus 30 de civier) sont vendus en deux heures. En mars débute le 33ème recensement de la population. Les jeux sont enlevés aux Conches (toboggan, cage à écureuil, tourniquet, balançoires) : après 25 ans de bons et loyaux services, ils ne sont pas aux normes. En avril commencent les travaux d’agrandissement de la fromagerie : la production est momentanément délocalisée, mais la vente est maintenue. Avec le soleil et sous le thème des années 50, la sixième édition de l’exposition-bourse d’échanges des mécaniques anciennes bat ses records de fréquentation. En juin, les écoliers participent au premier concert intercommunal où ils se distinguent avec leur show effroi : « Le cimetière du château d’os ». Deux premiers casques F1 arrivent chez les pompiers : ils remplaceront progressivement les précédents, acquis en 1966.

   Le 14 juillet, lors des intervillages à Jasseron, les athlètes de Drom confirment une fois de plus leur écrasante suprématie au lancer de l’œuf, loin devant leurs concurrents. On apprend que le contrat de rivière du Suran est agréé, sa signature prochaine permettra de lancer le chantier d’assainissement avec des aides supplémentaires ; ; le terrain pour la future station d’épuration est débroussaillé. Le conseil municipal vote un programme d’aides dans le cadre de l’opération façades. En août, les sociétaires de la gymnastique volontaire entrainent 25 randonneurs dans la visite du tunnel et la fromagerie reprend son activité complète dans des locaux agrandis et restructurés.

164 Dromniers

   En septembre, c’est la 160ème rentrée scolaire dans des locaux communaux avec neuf écoliers (la première école a été mise en service en 1840 dans l’actuelle salle des fêtes) ; la population officielle de la commune est de 164 habitants. Le dernier samedi du mois, 80 concurrents se mesurent dans les épreuves spéciales chronométrées du rallye du Suran ; la pluie occasionne des sorties de route et le directeur de course se montre très discret sur le déroulement de l’épreuve. En même temps, on fête St Thyrse sous les chapiteaux. Mais le lendemain est plus sec et n’altère en rien l’affluence habituelle de la fête où l’on assiste, après deux ans d’absence, au retour du « jeu culturel », pris en charge par les jeunes. En octobre, le projet d’assainissement entre dans sa phase de réalisation avec le lancement des appels d’offres. Rachetée lors des travaux de la fromagerie, une cuve à Comté est installée au « jardin britannique » par le comité de fleurissement. En novembre, pendant les vacances, l’école est équipée d’un ordinateur et d’un accès à internet ; les élus auront même droit à une formation. Ces derniers procèdent eux-mêmes à l’installation de guirlandes lumineuses pour les fêtes de fin d’année : elles complèteront désormais le sapin et l’éclairage du vitrail. De son côté, l’école organise sa première vente de décorations de Noël.

Le bon boudin de Patrimoine

Première manoeuvre pour Bibi & Fox

La sécurité et les secours enseignés aux écoliers

Suppression des jeux aux Conches

Les travaux vont débuter à la fromagerie

Les sociétaires commencent le chantier eux-mêmes

Le chadron part vers une nouvelle vie . . .

Fermeture du passage vers le "Cabasson"

Les classes en 9 . . . et en 4 !

Drom est présent dans la caravane du 4ème Grand Prix de la Route Fleurie du Revermont

La 6ème exposition / bourse d'échange des mécaniques anciennes.

Rencontre sur le terrain pour les maires de Drom et Meillonnas

Karine Merle, aide éducatrice à l'école

Grande manoeuvre pour le Comité de Fleurissement

Remise de diplômes et de galons chez les pompiers

Escapade en Pays Basque pour les pompiers

"Le cimetière du château d'os", show effroi des écoliers

Les premiers casques F1 arrivent au C.P.I.

Voyage d'études pour les écoliers : de Lyon à Vienne en bateau

Journée d'études sportive sur le terrain . . .

. . . du sud au nord de la vallée.

Cérémonie en plein air pour le départ en 6ème

Fromagerie : ça avance ...

Intervillages : les Dromnières en action

Fin de chantier ...

... remise en route de la production par Jean-Claude Folliat, le fromager.

C'est la rentrée pour les 9 écoliers de Drom

Depuis une dizaine d'années, Paul Bonnet collectionne les vieux tracteurs

 
 

Pour la St Thyrse, les pompiers mettent en service leur nouveau véhicule d'intervention rapide

 

Dépillage de maïs pour l'Age d'Or

 

De la potion magique plein le chaudron

 

Pour l'éclipse, Jean-Claude voit tout noir ...

 

Les Daltons se sont évadés

 

L'aquarium de Patrimoine

 

Les démons de la nuit sont de retour

 

Retour au bercail pour les Dalton

 

En octobre, le projet de l'assainissement collectif est prêt !

La commission bâtiment étudie un projet d'agrandissement de la mairie à l'étage

Après le Comté, puis la potion magique, une nouvelle vie commence pour le chaudron, racheté par le comité de fleurissement

L'informatique et internet arrivent @ l'école

Les écoliers participent à la commémoration du 11 novembre

Emilit Roserat, ambassadrice du tri, explique aux élus la mise en place prochaine de la collecte sélective des déchets.

Concours de belote avec l'Age d'Or

(les juges ! )

Les mains pleines d'ampoules, les élus enguirlandent le village pour le passage à l'an 2000

 
 
 

Avec le CCAS, un bon repas pour les anciens

 
 
 

. . . puis la Sainte Barbe, pour les pompiers

 

Premier marché de Noël avec l'école

 

Internet : les "NTIC" expliquées aux élus (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication)

 

Encore une belle prestation du Père Noël à l'école

Drom en fleurs, pendant toute la belle saison

 
 

 

Au fil des jours . . .