Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

12 décembre 2018, 5 h 01 min
Clair
Clair
-2°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Bruno Aviet

Les Cavets à l’assaut des Alpes

IlS L'ONT FAIT !

  En novembre dernier, passionné de moto, mais aussi de mécanique, Bruno Aviet a appris que « Les Meules de Savoie » association du département voisin, organisait l’été suivant sa 3ème « Montée sèche du Galibier », randonnée de 35 kilomètres en cyclomoteur, avec un dénivelé de près de 2 000 mètres. Intéressé par le défi, il a entraîné avec lui Jérôme Terraillon et Christophe Michaud, se chargeant de préparer les bolides dans ses ateliers de la rue du Réservoir. Le trio a donc pris le départ le 1er juillet, respectivement sur une Motobécane 51 super de 1979, une Peugeot 103 SPX de 1994 et une Peugeot 103 MVL de 1977. Deux copains burgiens se sont encore joints à eux : Anne et Christian, avec une Motobécane AV37 de 1957 et un scooter Honda de 1985.

Pilotes et machines à rude épreuve

  En une heure, le Col du Télégraphe était franchi par toute l’équipe, à une altitude de 1 566 mètres, malgré une panne d’allumage sur la monture de « Tof’ », aussitôt réparée sur place par Bruno. La deuxième partie s’avérait plus dure pour les mécaniques, mais aussi pour les pilotes. Ainsi, c’est Anne qui dû d’abord déclarer forfait, à bout de pédalage. Avec la diminution de la teneur en oxygène et l’effort demandé aux moteurs, la montée du Galibier était ponctuée de pauses nécessaires pour le repos des mécaniques. La 103 de Jérôme, déjà victime d’une première crevaison, rendait l’âme à six kilomètres du sommet, au moment où survenait une deuxième crevaison. En trois heures au total (pauses comprises ! ), Bruno, Tof’ et Christian franchissaient le col mythique, culminant à 2 642 mètres.

   Sur 200 participants, 176 ont terminé l’épreuve … et nos Cavets n’ont pas manqué de s’approvisionner en Beaufort avant de redescendre !

Au départ : les bolides . . .

. . . et les pilotes !

Panne d'allumage, chez Tof', aussitôt réparée par Bruno !

Anne à fond !

1ère étape : le col du Télégraphe !

Ca va encore pour Jérôme (toque rousse, casaque noire) . . .

. . . mais le moteur ne veut plus rien savoir, à moins de six kilomètres de l'arrivée !

La victoire au sommet !

Au guidon : la provision de Beaufort pour le retour . . .

(Merci à Bruno AVIET pour les photos et la vidéo, à Jérôme TERRAILLON pour la photo 3a)

Pompiers 2017 : une tornade et un nouveau chef de corps

Le sergent Aviet a trancmis le commandement au sergent Poncet.

   C'est l'heure du bilan de l'année écoulée pour les pompiers. en matière d'interventions, on note quatre secours à personnes, un incendie et quatre opérations diverses ; parmi ces dernières, le fait marquant restera la tornade du 6 mars où les volontaires ont aussitôt été à pied d'oeuvre pour sécuriser le secteur dévasté de l'Enclos, et apporter de l'aide aux sinistrés.

  La compagnie a aussi tourné une nouvelle page de son histroire avec la nomination d'un nouveau chef de corps : le Sergent Anthony Poncet a ainsi pris les rênes de la compagnie à la suite du Sergent Bruno Aviet.

Et, en 2018, une modification à la présidence

  Suite à ce changement, Jérôme Terraillon (anciennement co-président avec Anthony Poncet) vient alors de se voir confier la présidence de l'amicale. Michel Guillot et Daniel Brochier sont confirmés dans leurs fonctions de trésorier et de secrétaire. quant au "nouveau" président, il propose, en plus des animations habituelles, d'organiser une manifestation caritative en fin d'année au bénéfice d'une association locale : affaire à suivre !

Pompiers : Bruno Aviet passe les rênes à Anthony Poncet

CPI DROM 08 05 2017 17

L'ancien et le nouveau chef de corps

  La commémoration du 8 mai a connu, cette année, une dimension particulière. Après l’hommage rendu à tous ceux qui ont payé de leur vie le prix de la paix et de la liberté, c’est le corps de sapeurs-pompiers qui était mis à l’honneur. Tout d’abord, le caporal Anthony Poncet se voyait élevé au grade de sergent et recevait ses galons du député Xavier Breton. Puis le chef du Centre de Secours du Suran, l’adjudant Cyril Mottet, prenait la direction des opérations pour un changement de chef de corps. En effet, le commandement du Corps de Première Intervention de Drom (CPI) était rendu par le sergent Bruno Aviet pour être confié au sergent Anthony Poncet. Enfin, c’était au tour du sergent Bruno Aviet de recevoir la médaille d’argent de chef de corps.

  Incorporé en 2001, ce dernier avait pris le commandement du CPI en 2008, après la démission de son prédécesseur. Il a fortement contribué à en améliorer l’équipement et le niveau de compétences des bénévoles. On lui doit ainsi l’acquisition et l’aménagement du véhicule actuel, opérationnel pour toutes les interventions locales, l’intégration de nouveaux volontaires, l’organisation et le suivi de leur formation, le rajeunissement des effectifs et leur remotivation. Il laisse à son successeur un outil performant au service de la population et, si le Sergent Bruno Aviet n’en assure plus le commandement, il reste toutefois dans la compagnie où il sera un des éléments clés pour le nouveau chef.

De père en fils (ou gendre) depuis plus de 150 ans

  Quant au sergent Anthony Poncet, il a rejoint la compagnie l’année de ses 16 ans et s’est immédiatement investi dans toutes les formations nécessaires pour rapidement être un sapeur opérationnel. Par ailleurs, il fait aussi partie des effectifs du corps départemental (le « SDIS » : Service Départemental d’Incendie et de Secours) dans le cadre d’un « double engagement » au Centre de Secours du Suran. A 29 ans, Anthony prend ainsi la responsabilité des pompiers de son village natal au même âge que le Lieutenant Daniel Carrier, son grand-père, qui avait, avant lui, passé plus de 40 ans dans cette unité dont 32 en tant que chef de corps. Encore plus loin, on peut rappeler que le premier chef de corps de cette unité, lors de sa création en 1865, était le sous-lieutenant Hyppolite Carrier ! Dans la famille Carrier/Poncet, le nouveau sergent représente donc la sixième génération consécutive de volontaires au service des premiers secours à la population.


Passation de commandement par 01250DROM

CPI DROM 08 05 2017 01

Le premier et le dernier véhicule du C.P.I.

CPI DROM 08 05 2017 03

La population est présente pour honorer ses pompiers

 CPI DROM 08 05 2017 04
 CPI DROM 08 05 2017 05
 CPI DROM 08 05 2017 06
 

CPI DROM 08 05 2017 07

Le Caporal Anthony Poncet reçoit ses galons de Sergent

 CPI DROM 08 05 2017 08
 CPI DROM 08 05 2017 09
 CPI DROM 08 05 2017 10

CPI DROM 08 05 2017 11

Remise de médaille par l'adudant Cyril Mottet, chef du Centre de Secours du Suran, avec le Capitaine Michel Puitin, Chef du Centre de Secours de Treffort.

CPI DROM 08 05 2017 12

CPI DROM 08 05 2017 13

Le dernier discours du sergent Aviet, chef de corps

CPI DROM 08 05 2017 14

Le député Xavier Breton félicite l'unité.

CPI DROM 08 05 2017 15
 CPI DROM 08 05 2017 02

 .

 

Pompiers : une unité petite, mais nécessaire.

Intervention école DROM 12
  Avec l’assemblée générale des pompiers du CPI (Corps de Première Intervention), l’heure était au bilan 2016. Les bénévoles ont répondu à tous les appels et ont ainsi effectué douze interventions : quatre secours à personne, un incendie, un accident sur la voie publique et six opérations diverses. De plus, il a été constaté que plusieurs interventions ont été réalisées sur le territoire de la commune par un CPI voisin, plus éloigné, pourtant envoyé par le SDIS (service départemental d’incendie et de secours). M. le Maire indique qu’une rencontre avec ce service était demandée pour éclaircir ce point. L’événement marquant restera le feu de forêt du 28 août : plus de deux hectares de broussailles sont partis en fumée mais, grâce à la rapidité d’intervention des secours, le sinistre était maîtrisé en deux heures avant de s’étendre à la forêt de résineux. Cinq centres de secours ont été mobilisés, soit 25 pompiers et six véhicules.

  La population a parfois été associée à des manœuvres (exercice à l’école) et des sessions de formation (secourisme), et les bénévoles ont investi (et se sont investis ! ) dans l’amélioration de l’équipement du camion, (mat lumineux, support d’échelle), mais aussi en matériel pour l’amicale. De nouveaux investissements seront réalisés en 2017 sur la signalétique du véhicule d’intervention.

  2017 marquera aussi un changement dans le commandement de la compagnie. Après une petite décennie où il a hissé le CPI à son niveau actuel de compétence, d’équipement et d’organisation, le sergent-chef Bruno Aviet souhaite transmettre le flambeau, tout en restant dans cette unité. Le caporal Anthony Poncet prendra donc prochainement le relais.

Intervention école DROM 16

Anthony Poncet (au centre) volontaire pour être le prochain chef de corps

Intervention école DROM 10
Intervention école DROM 13

.

Un deuxième sergent chez les pompiers de Drom

SP DROM 01

Un auxiliaire précieux pour le chef de corps !

  Sur la place Docteur Gaillard, la commémoration du 8 mai a été prolongée de quelques instants pour mettre un sapeur-pompier à l’honneur. Le caporal Fabien Messon a ainsi reçu ses galons de sergent de la part du chef de corps, le sergent Bruno Aviet.

   Incorporé en 2013 au CPI de Drom (Corps de Première Intervention), Fabien présente une particularité très appréciable pour cette compagnie. En effet, il est aussi pompier professionnel au SDIS de l’Ain (Service Départemental d’Incendie et de Secours) ; comme c’est un collègue très pédagogue, ses compétences sont alors un atout supplémentaire pour les autres bénévoles (et, donc, pour la population aussi).

    Actuellement, le sergent Messon est affecté au centre de traitement des alertes (le "CTA"), unité où convergent tous les appels au « 18 ». C’est ce service qui reçoit les demandes de secours, les analyse, décide immédiatement des mesures à prendre et déclenche l’envoi de l’équipe adéquate.

 SP DROM 02
 SP DROM 03

   Au début de la cérémonie, dès les premières notes de musique, trois habitantes ont accouru pour ne pas perdre une miette de cette commémoration !

08 Mai 2016 DROM 01
8 mai 2016 DROM 02

.

.

.

08 Mai 2016 DROM 03

Les drapeaux de deux des plus anciennes institutions de DROM

Au fil des jours . . .