Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

15 août 2018, 14 h 51 min
Parfois ensoleillé
Parfois ensoleillé
26°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Bertrand Chaffanel

Culture et gastronomie avec les Dromignons

Tout l'art du kamishibaï !

   Pour leur désormais traditionnel spectacle annuel, les Dromignons ont choisi, cette année, de varier les formules et de faire voyager leur public. Ainsi, dans une première partie, huit kamishibaï étaient joués, par équipe de deux. Ce théâtre d’images japonais utilise un petit châtelet fixe, mais les images et les histoires étaient dessinées, écrites et jouées par les élèves ! Puis toute la troupe interprétait une pièce de Brigitte Saussard : les ogres et les clowns, dans un décor de leur composition, mais avec l’aide de leur Bertrand, leur machiniste attitré.

Spectacle vivant, et arts picturaux !

  Les murs du théâtre (ou était-ce la salle polyvalente ? ) attiraient ensuite le regard de toutes parts : avec Annie, les Dromignons ont mis à profit leurs TAP (temps d’activité périscolaire) pour étudier la peinture et marcher sur les pas de Matisse, ou bien encore de Van Gogh.

  De leur côté, les parents d’élève n’avaient pas chômé : préparé la veille, un bon chili con carne avait mitonné toute la nuit pour régaler les gourmands : après les arts de la scène, ceux de la table !

Les artistes dans les coulisses

Les ogres veulent manger les clowns ...

... mais les clowns sont plus malins !

Les fans des Dromignons les suivent partout !

L'étude de la peinture, à partir de peintres célèbres

Quatre éléments qui servent de base à une infinité de variations

Annie peut être fière du travail de "ses" Dromignons !

Sandrine a dit oui à « Titi » !

_DSC0007b  Sandrine Guerry et Bertrand Chaffanel (dit Titi) se sont installés à Drom début 2007. Depuis, ils y vivent heureux, Rue de la Fruitière : Naomie et Méline sont venues ensoleiller leurs journées, et Titi a aménagé la grande bâtisse et ses abords pour recevoir souvent les copains. Les voisins ne se plaignent jamais : le jeune couple est tellement sympathique, ouvert et serviable ! D’ailleurs, Sandrine est la trésorière du Sou des Ecoles dans lequel ces deux parents ne manquent jamais d’apporter leur temps, leur matériel et leurs compétences.

   Bertrand s’est alors fait la réflexion suivante : « Sandrine a passé la moitié de sa vie avec moi ; il faut que je fasse quelque chose ! ». Il a donc organisé une séquence émotion lors d’une grande réception avec les copains et la famille : une demande en mariage, en chanson, devant toute une assemblée de complices qui avaient bien gardé le secret. Puis Titi a emmené Sandrine à la mairie où un autre complice attendait pour officialiser la décision. Avec monsieur le maire, tout avait été préparé dans le strict respect des procédures, mais avec la plus grande discrétion ; tous les voisins gardant bien le secret et veillant à ce que Sandrine ne s’approche pas du panneau d’affichage de la mairie !

   Le plus dur a été pour capter le bon moment pour la photo, au milieu des larmes de joie, d’émotion et de bonheur (de Sandrine . . . mais aussi de Bertrand !)

Ils eurent beaucoup d'enfants et se marièrent

Ils eurent beaucoup d'enfants et se marièrent

C'est un beau roman, C'est une belle histoire . . .

C'est un beau roman,
C'est une belle histoire . . .

Au fil des jours . . .