Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

14 novembre 2018, 20 h 14 min
Clair
Clair
10°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: accessibilité

Les Dromignons ont réinvesti leur classe unique

Les Dromignons peuvent être fiers : leur label Eco école est renouvelé, faisant d’elle le plus petit établissement labellisé, et dans la plus longue durée (6ème année consécutive) !

   Tout l'été, l'école a fait l'objet de travaux de réaménagement, et c'est avec quelques modifications que les Dromignons ont retrouvé leur classe unique. Des " CP " aux " CM2 ", ils sont ainsi douze garçons pour trois demoiselles, dont trois nouveaux arrivés chez les plus jeunes : Aymeric, coincé entre deux Gabin.

Accessibilité et sécurité

   Les modifications estivales ont principalement porté sur l'accessibilité pour tous avec la création d'une rampe d'accès et la modification des toilettes, mais aussi la sécurité avec l'installation d'un visiophone pour la porte d'entrée, et d'une alarme incendie.

Un nouveau symbole

   Ignorée de beaucoup, la cloche a été déplacée, depuis l'autre côté du bâtiment,  au-dessus de la porte et mise en service solennellement. Portant la date de 1937 (installation ou rénovation ?), " Elle se veut symbole de la longévité de notre école ; puisse-t-elle sonner encore de nombreuses années ! ", indiquait le maire.

Les parents découvrent ou redécouvrent la classe

Il est l'heure : rassemblement au son de la cloche !

Sécurité : un visiophone pour les visiteurs

 

Longévité

   L'école communale construite en 1840 devenant trop petite (actuelle salle polyvalente), "l'école de garçons" est mise en service en 1886. Devenue mixte en 1904 ("classe des grands"), elle est classe unique depuis 1925.

Accessibilité : troisième tranche en cours

Les élus mettent la main à la pâte ! (L'entrée du jardin est déplacée ; à droite, la nouvelle porte avec la rampe d'accès)

  En 2015, l’agenda d’accessibilité programmée (« AdAP ») de la commune de Drom était le premier accepté dans le département, visant mettre les bâtiments publics aux normes d’accessibilité pour tous. Cette même année, une première tranche de travaux concernait la salle polyvalente, principalement pour l’aménagement de ses toilettes. L’année suivante, c’était au tour des toilettes publiques de subir d’importants travaux. En 2017, la troisième tranche de travaux était repoussée pour permettre la réalisation et le financement du terrain multi-jeux.

  En 2018, c’est donc au tour du bâtiment mairie/école de connaître quelques transformations pour devenir accessible à tous. Après le départ des écoliers pour les grandes vacances, les maçons ont alors investi les lieux où ils ont aménagé une rampe d’accès pour l’école en (re)perçant une porte pour la classe, là où les plans (et les travaux) d’origine (1885) en avaient placé une pour se rendre sous le préau.

  Par ailleurs, le WC intérieur est réaménagé pour permettre son utilisation par des personnes à mobilité réduite. Enfin, la salle de réunion se trouve légèrement agrandie pour créer un accès direct au couloir de l’école en supprimant le passage par le hall de la mairie et les déperditions de chaleur. En effet, servant au conseil municipal, aux associations, à la bibliothèque, à la garderie, cette pièce est aussi une annexe de l’école.

Un budget maîtrisé

  Le budget prévisionnel pour cette dernière tranche était de 23 660 € hors taxes, bénéficiant d’une aide de l’Etat à hauteur de 25 % ; il devrait finalement être de 30 000 €, avec plusieurs aides pour un montant de 17 800 €.

Initialement prévu pour être une porte vers le préau, le placard a (re?)trouvé sa vocation initiale.

Un accès rationalisé entre l'école et la salle multi-fonctions.

Un budget contraint par l’Etat contraint le budget, mais des projets qui avancent

DROM Voeux 2017 (3)

  Chargé d’ouvrir la cérémonie des vœux de la municipalité en présence d’une soixantaine d’habitants et de la moitié de leurs élus municipaux, la première adjointe commençait son propos avec des commentaires sur l’économie nationale et locale, pour rappeler la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités et la nécessité de composer avec un budget de plus en plus contraint.

  Evoquant, à son tour, certains événements de 2016 (attentats, grippe aviaire, pollution de l’air), le maire rendait ensuite compte des réalisations locales de l’année, se félicitant que « des projets avancent ». Il rappelait ainsi les travaux de réfection et d’étanchéité de la toiture de l’église, l’acquisition de la grange Grandpierre (grâce au portage de l’opération par l’établissement public foncier de l’Ain) et les travaux, en cours, pour la mise aux normes d’accessibilité des toilettes publiques, ainsi que ceux de la réfection de la conduite d’eau alimentant le village. Sollicité depuis des années auprès du syndicat des eaux Ain Suran Revermont, ce chantier connait quelques retards et cause certains désagréments pour la circulation, mais il mettra fin aux fuites importantes constatées sur ce tronçon, et améliorera la sécurité incendie du village.

Bientôt la fibre optique ?

  La troisième et dernière tranche de travaux pour la mise aux normes d’accessibilité des bâtiments publics était programmée pour 2017 (mairie/école). Mais le financement du terrain multisports (80 300 € HT) bénéficie de 63 % d’aides et il conviendrait que ce projet puisse se boucler dans ces bonnes conditions. Des choix pourraient alors être à faire en matière de programmation et de priorité. La remise en état des chemins ruraux est aussi en projet ; un kilomètre et demi seront concernés cette année.

  Un dossier important et très attendu est en train d’avancer : la fibre optique ; « elle arrive . . . mais à quelle vitesse ? », précisait le maire. En effet, le territoire communal est traversé par plusieurs « autoroutes » (destinée à apporter la fibre dans les villages) et le centre du village est équipé, depuis plusieurs années, en fourreaux et chambres de raccordement. Un avant-projet est en cours d’étude pour sa distribution dans le village : l’armoire de raccordement sera installée au printemps derrière l’abribus, des conventions sont en cours de signatures pour les parties aériennes, mais il n’y a pas de calendrier établi pour la suite.

Le village derrière sa championne

  Souhaitant "terminer sur une note gaie", le maire invitait Eva Hertrich à se présenter : la jeune gymnaste de 13 ans est qualifiée première de la zone sud est et participera au championnat de France le 21 janvier prochain. Elle est désormais assurée de pouvoir compter sur le soutien de tout son village !

  Appelée à intervenir, Monique Wiel, présidente de l’ex Communauté de Communes de Treffort en Revermont (CCTER), se voulait rassurante sur la fusion de cette structure dans la toute nouvelle communauté d’agglomération du bassin de Bourg en Bresse qui comprend maintenant 75 communes. En effet, si le nouveau conseil communautaire se compose de 119 élus, plus de 70 seront délégués des communes rurales.

  Invité à conclure, Alain Chapuis, conseiller départemental, profitait de la présence de l’adjudant Cyril Mottet, nouveau chef du Centre de Secours du Suran, pour annoncer une avancée dans le projet de construction de caserne de pompiers, attendue depuis six ans : la cession du terrain est effective depuis la veille !

DROM Voeux 2017 (1)

DROM Voeux 2017 (2)

Loïc Presti représentait le C.P.I. de Drom ; le Sergent Aviet étant excusé.

DROM Voeux 2017 (4)

Sylvain Turpain, le Maître d'Ecole

DROM Voeux 2017 (5)

Eva Hertrich, gymnaste à l'honneur.

DROM Voeux 2017 (6)

Monique Wiel, dernière présidente de la C.C.T.E.R.

DROM Voeux 2017 (7)

Alain Chapuis, conseiller départemental, apporte un scoop pour les pompiers

DROM Voeux 2017 (8)

DROM Voeux 2017 (9)

L'adjudant Cyril Mottet ne regrette pas le déplacement : il repart avec une bonne nouvelle !

   Cette année, pas d'allusion à la presse locale, comme en 2016 . . .

   Petit bilan de l'année écoulée :

  Pour les 52 semaines de 2016, (toujours sans compter toutes les annonces et informations pratiques), la chronique de Drom a connu 82 articles agrémentés de 91 photos dans l'hebdomadaire, et encore 33 articles avec 34 photos dans le quotidien, soit un total de 115 articles et 125 photos (ou une moyenne de 10 articles et 10 photos par mois  . . . ).

 

 

 

Le cirque s’est écroulé !

fresque-ecole-01

   Les travaux de réaménagement des toilettes publiques ont nécessité un « dommage collatéral » : la destruction du cirque des Dromignons. En effet, sous la direction de Catherine Mercier, l’année 1996/97 avait été placée sous le thème du cirque. Cette activité avait servi de support dans toutes les matières ; les écoliers s’étaient initié à cet art avec l’école du cirque de Bourg, alors toute récente, et leur spectacle de fin d’année n’avait pas manqué d’émerveiller le public. Au printemps, ceux que l’on n’appelait pas encore « les Dromignons » avaient aussi réalisé une fresque sous le préau, utilisant le mur des nouvelles toilettes publiques. Un petit tour dans les archives nous permet de retrouver ces artistes à l’œuvre !

Un peu d’histoire

  Si le bâtiment de la mairie/école a été mis en fonction vers 1886, le préau adjacent a été construit en 1912, et rallongé en 1957. Pour remplacer l’édicule servant de toilettes au milieu de la cour de l’école, trois cabinets sont aménagés sous ce préau dans les années 1970, à côté de la porte servant d’entrée à l’école. Il faut attendre 1995 pour qu’un cabinet intérieur soit installé à l’école ; l’année suivante sont alors créées les premières toilettes publiques, utilisant un de ces anciens cabinets. Un local fermé regroupe alors plusieurs équipements accessibles aux publics par l’ancienne porte de l’école. L’entrée à l’école se fait désormais par la grande porte, dix mètres plus loin, les deux autres cabinets serviront plus tard de rangement . . . et, au printemps 1996, le mur ainsi créé est mis à profit par les artistes peintres de l’école ! Après ces nouveaux travaux, gageons que la nouvelle génération de Dromignons saura mettre à profit le nouveau mur au fond leur préau !

fresque-ecole-02

Les Dromignons de 1996 en chantier

fresque-ecole-03

La fresque terminée

 

fresque-ecole-04

 

                  Détailsfresque-ecole-05fresque-ecole-08
fresque-ecole-06
fresque-ecole-07
fresque-ecole-09
 

fresque-ecole-10

Après 20 ans de bon voisinage, le tigre et la guenon sont désormais séparés par un mur . . .

 fresque-ecole-11
 

fresque-ecole-12

. . . un nouveau support pour les Dromignons ?

 .

Accessibilité : quand le besoin s’en fait sentir . . .

wc-drom-01

Les vieux WC turcs feront bientôt place à un équipement fonctionnel pour tous.

   Afin de mettre ses bâtiments publics aux normes d’accessibilité, la commune a élaboré un programme de travaux sur trois années (« AdAP » : Agenda d’Accessibilité Programmée) ; son dossier a même été le premier accepté pour le département. Après le chantier de la salle des fêtes, en 2015, qui portait principalement sur l’aménagement des toilettes (mais aussi sur le bar et la signalétique), la deuxième tranche vient de débuter dans le bâtiment de la mairie, qui concerne les toilettes publiques. Là encore, il a fallu faire preuve d’ingéniosité pour réaménager cet équipement dans un emplacement réduit et avec des différences de niveau problématiques.

  La solution imaginée consiste à revoir l’espace imparti en récupérant du volume sur le préau de l’école (les anciens cabinets désaffectés), et à descendre le sol de ce bloc sanitaire pour arriver au niveau de la chaussée. Les travaux ont alors débuté pour les vacances d’automne, pour ne pas perturber l’école, et se poursuivront jusqu’au 20 décembre, pour un montant de 16 700 € H.T. L’entreprise Guillot, de Hautecourt, a alors profité des vacances scolaires pour investir la cour de récréation avec sa micro-pelleteuse et assurer la partie démolition, puis la maçonnerie avec les évacuations. Par une porte élargie et sans marche, on pourra alors accéder à un local proposant un lavabo, un urinoir et deux cabinet de toilettes mixtes, dont un aménagé pour les personnes à mobilité réduite.

wc-drom-02
 
wc-drom-03
Les anciens équipements ne sont plus qu'un souvenir !
wc-drom-04
wc-drom-05
wc-drom-06

.

 

Au fil des jours . . .