Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

18 janvier 2021, 23 h 36 min
Surtout clair
Surtout clair
-1°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: 1991

Rapidité – Efficacité

En aparté de notre feuilleton sur les années en 1, arrêtons-nous un instant sur un exercice des pompiers, réalisé le 30 mars 1991, en consultant le compte-rendu de la presse locale.

   A 13h40, samedi 30 mars, trois coups de sirène ont appelé au feu les pompiers de Drom. Moins de 3 minutes plus tard, les premier sapeurs arrivés au local de la Compagnie repartaient déjà avec le matériel d'incendie en direction des maisons J.-Cl Massard et Billoud sous la direction du caporal Guillemot. Branchés sur le poteau d'incendie Jacquemet, deux lances de 45 étaient alors rapidement en place pour attaquer le sinistre (où 11 sapeurs de Drom étaient maintenant présents).

   En même temps, le lieutenant Carrier appelait en renfort le centre de secours de Treffort qui arrivait 18 minutes plus tard avec un camion-citerne, une moto-pompe et 7 hommes. La moto-pompe était alors descendue au lavoir où l'eau de la citerne était envoyée jusqu'au lieu d'intervention par l'intermédiaire du camion. Deux lances supplémentaires de 45 et une de 70 rentraient alors en action.

  Parallèlement, plusieurs sapeurs se relayaient avec des A.R.I. (Appareil Respiratoire Indépendant) : celui de Drom et deux de Treffort, pour évoluer au milieu de la fumée et mener les actions de secours qui s'imposaient.

  Bien sûr, aucun sinistre n'a eu lieu, mais le scénario de cette manoeuvre surprise permet de des enseignements relativement sécurisants pour la population. Avant de ranger le matériel, nos sapeurs ont eu droit aux explications de leurs collègues de Treffort sur le fonctionnement du matériel dont ils sont dotés (et que les pompiers de Drom peuvent être amenés à utiliser eux-mêmes). Puis un bref bilan fut dressé par le lieutenant Carrier et le caporal-chef Jaques Bulin, commandant l'équipe de Treffort, qui ne constataient aucun défaut important dans le déroulement de cette situation, en termes de rapidité et d'organisation.

  Par ailleurs, avec la citerne du lavoir, le village dispose d'une réserve d'eau bien centralisée qui permet d'alimenter plusieurs lances pendant plusieurs heures (en complément des poteaux d'incendie et du réservoir vers la ferme Guillot) : une expérience concluante.

Le sapeur Bonnet est en poste à la division des deux lances du C.P.I.

Arrivée du camion du Centre de Secours : le lieutenant Carrier présente la situation

Un tuyau part alimenter le sinistre, l'autre va s'approvisionner au lavoir, via la moto-pompe.

Mise en place de la moto-pompe

Un sapeur gère la moto-pompe.

Trois lances supplémentaires entrent en action.

Le sergent Corretel endosse l'A.R.I.

 

Les deux autres sapeurs Bonnet . . .

 

Fin de l'exercice : explications sur la moto-pompe

 
 

Les jeunes sapeurs de Drom manient la lance en direct en sortie de moto-pompe.

 
 
 

Les dernières années en 1 : 1991

Avec Mme Perrin, la maîtresse, les écoliers partent une semaine en classe verte à Hauteville. Au programme : alternance de cours, d'activités plein air, sport et natation.

Alors que commence la troisième décennie de ce troisième millénaire, reprenons notre traditionnel voyage annuel dans le temps et revisitons le début des précédentes. Premier épisode : vers la fin du XXème siècle.

   Après les fortes chutes de neige de décembre, on constate que le toit et le mur sud du hangar des Conches se sont écroulés ; il sera alors complètement démoli par les pompiers de Ramasse, rendant à la chapelle un aspect plus ... catholique ! On constat aussi -et encore- une tentative d'effraction à la chapelle, avec du matériel militaire (grenade, mèche lente, poudre à canon), mais la porte n'a pas cédé. De leur côté, les pompiers de Drom ont dégagé près de 2 000 m² de toitures au village, soit environ 1 800 m3 de neige.

   C'est à Drom que sont remis leurs brevet de secourisme à 15 pompiers répartis sur les territoires des centres de secours de Treffort-Coligny et Corveissiat, entre autres à Eric Bonnet, Michel Guillot (actuel maire de Drom), Xavier Poncet et Bernard Prin (actuel maire de Nivigne et Suran).

  Succédant à Martine Bonnet, Alex Genin est élu président de l'association Patrimoine et organise la deuxième édition de fabrication/dégustation/vente de boudin, qui connait un franc succès.

Travaux tous azimuts

  Dans l'église, le chœur est tapissé d'échafaudages pour être refait selon les consignes de la commission d'art sacré et le conservateur des antiquités et objets d'art. Le chœur gothique retrouve un aspect sobre mettant en valeur sa croisée d'ogive et sa clé de voute. Installé sur un pilier, probablement depuis les travaux de 1855, le Christ en croix retrouve sa place centrale. Les travaux sont réalisés par des entreprises locales : Reydellet, maçon à Chavannes, Rivoire, menuisier à Drom, et Pocaud, ferronnier à Meillonnas, aidés de bénévoles.

  Sur la place, Clément Réus,  réalise bénévolement des bancs avec les pierres récupérées trois ans plus tôt par le comité de fleurissement lors de la démolition de l'ancien local des pompiers.

  A la fromagerie, les sociétaires réalisent eux-mêmes une partie des travaux de modernisation, mais la production et la vente continuent pendant le chantier !

  De son côté, l'association Patrimoine nettoie le sentier des Conches, endommagé depuis les chutes de neige ; elle réhabilite aussi le site du lavoir et en dégage la boue qui recouvre les dalles. La vieille pompe est même remise en service !

Sécurité incendie

  Les pompiers organisent un exercice incendie où ils commencent à attaquer le sinistre avec deux lances branchées sur le réseau et testent leur appareil respiratoire indépendant (ARI). Le centre de secours de Treffort arrive rapidement avec deux autres ARI. Trois lances supplémentaires sont mises en œuvre, alimentées par une moto pompe branchée sur la citerne du lavoir : l'expérience conclue que cette réserve peut assurer la ressource en eau des secours pendant plus de deux heures.

On fait aussi la fête !

  La Sainte Agathe est fêtée autour d'une bonne table par 30 dames, soit le cinquième de la population. Le dimanche 1er avril, les habitants sont réveillés par le chant du coq . . . du clocher ! Lequel diffuse aussi sporadiquement des extraits de Vivaldi pendant la matinée. Au printemps, la salle est comble pour le repas annuel du comité de fleurissement, et les pompiers s'offrent une escapade aux Pays-Bas ; ils reviennent à temps pour empêcher un incendie suite à un feu de voiture dans une grange.

( . . . la suite au prochain numéro ! )

Les chutes de neige de décembre ont eu raison du hangar disgracieux qui défigurait la chapelle de Notre Dame des Conches. Les pompiers de Ramasse en évacuent les restes.

A Drom, remise des diplômes de secourisme pour les pompiers des Centres de Secours de Treffort-Coligny et Corveissiat

Alex Genin est désigné président de l'association Patrimoine

Pas moins de 30 Agathines de Drom

C'est carnaval à Drom

Réutilisation des pierres de l'ancien local des pompiers

Direction la classe verte !

Traditionnelle : la projection diapos du comité de fleurissement ...

. . . qui se termine autour d'un verre !

Chantier dans le chœur de l'église

Gérard Reydellet officie au sommet

La clé de voute est remise en valeur ...

... et le Christ a retrouvé sa place initiale

Les 1 et les 6 ... de 10 à 70 ans

Au dessus des fils électriques le coq chante et diffuse de la musique ... le 1er avril

Exercice incendie : l'occasion de tester la citerne du lavoir

Les jeunes pompiers de Drom en profitent pour un peu de nettoyage du site !

 

Chantier à la fromagerie : les sociétaires réalisent eux-mêmes les travaux

Liliane peut faire son beurre ...

... et Gilles mettre le Comté sous presse !

 

L'apéro, avant le repas ...

 

du Comité de Fleurissement : salle comble !

 

(Côté cuisine)

 

Escapade hollandaise pour les pompiers ...

... qui rentrent à temps pour éviter une catastrophe : un départ d'incendie sur une voiture dans un bâtiment

Toujours suite au chutes de neige de décembre, Patrimoine dégage le sentier des Conches

Après l'effort ...

Le lavoir aussi a besoin de quelques travaux . . .

 

Le premier semestre se termine avec une naissance chez Roger : des triplés !

.

 

 

Au fil des jours . . .

  • Rapidité – Efficacité

    En aparté de notre feuilleton sur les années en 1, arrêtons-nous un instant sur un exercice des pompiers, réalisé le 30 mars 1991, en consultant le compte-rendu de la presse locale.

       A 13h40, samedi 30 mars, trois coups de … Lire la suite

  • Les dernières années en 1 : 1991

    Avec Mme Perrin, la maîtresse, les écoliers partent une semaine en classe verte à Hauteville. Au programme : alternance de cours, d'activités plein air, sport et natation.

    Alors que commence la troisième décennie de ce troisième millénaire, reprenons notre traditionnel … Lire la suite

  • Léa, élève infirmière pendant le Covid

    Pour la couverture, Léa a commandité une oeuvre auprès d'un ami de son âge, Benjamin Destouesse, artiste professionnel basé à Dax.

    Dès le premier jour de son stage, Léa Cote s'est trouvée embarquée dans la spirale de la crise sanitaire.  Lire la suite

  • La camionnette de l’épicier est toujours attendue !

    Popeye ne manque pas de s'arrêter chaque semaine à la fromagerie de Drom où Aurélie l'approvisionne en Comté qu'il exporte jusque dans la campagne bressane !

    "Popeye" livre à domicile dans une trentaine de villages

       Six jours par semaine, … Lire la suite