Parés pour un nid de frelons dans un arbre

   Au Corps de Première Intervention de Drom (CPI), les sapeurs pompiers volontaires ont maintenu, dans leurs missions, les interventions sur les "hyménoptères" : les indésirables guêpes et frelons.

Recrudescence de cas

   "Cet été, il y en a beaucoup plus que d'habitude", indique le Sergent Anthony Poncet, chef de corps, "dans 80 % des cas, il sont sous les toits des habitations". Ils constituent alors une menace quand ils s'introduisent dans les logements ; aussi, les bénévoles du CPI interviennent pour rechercher les nids et procéder à leur destruction. "c'est un service que l'on rend pour la sécurité des habitants", précise le caporal Loïc Presti.

   La compagnie dispose de tenues spéciales, garantissant leur sécurité, "mais nous ne pouvons pas intervenir sur les frelons asiatiques avec ces tenues".

   Heureusement, le cas ne s'est encore pas présenté. 

Intervention sur la voie publique, pour cette fois

Les frelons sont ici à l'intérieur d'un tronc, repérés par un riverain

Comme après chaque intervention, le matériel est soigneusement nettoyé

.