Après une séance estivale en plein air, le 7ème art prépare son retour dans les villages de Bresse et Revermont

Après une fin de saison anticipée, l'association prépare sa rentrée

     Avec la crise sanitaire, les séances du cinéma rural se sont brusquement arrêtées le 15 mars, quatre mois avant la fin normale de la saison dans les 17 villages du circuit.

     Lors de la sortie progressive du déconfinement, l'association optait pour ne pas reprendre le fil de sa saison, uniquement pour quelques séances aux conditions encore incertaines.

Les bénévoles sur le qui-vive

   La structure de l'Ain fait partie d'un réseau de 102 circuits en France et ne fonctionne que grâce à son tissu de 90 bénévoles répartis dans 17 villages de Bresse et Revermont (alors que d'autres emploient des salariés). Elle s'est alors mise en sommeil, sans toutefois rester inactive !

  En charge du matériel, Christian Tenand, vice-président, s'est occupé de sa maintenance, veillant à la faire fonctionner épisodiquement pour garantir une reprise sans problème.

  De par son adhésion à l'Association Nationale des Cinémas Itinérants (ANCI), l'association a pu se tenir régulièrement informée de l'évolution des consignes et de la réglementation concernant son activité. Guy Courvoisier, trésorier, et Daniel Brochier, président, ont bénéficié, dans ce domaine, des communiqués et des conseils émis par la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF), et tenu les équipes informées.

  Il était donc décidé une reprise en début de la saison suivante, avec la programmation en cours. En effet, l'ensemble de l'industrie cinématographique a été à l'arrêt, de la production à la diffusion ; les films prévus au printemps seront alors projetés à l'automne. Yves Bedeau, secrétaire, a tout recalé le calendrier !

Une séance estivale en plein air

   Entre-temps, l'association a répondu favorablement à une sollicitation de la communauté d'agglomération CA3B pour participer à l'animation "Un été sous chapiteau". Dédiée au cirque et au spectacle vivant, la manifestation proposait, cette année, la projection d'un film en plein air dans le tout nouveau "théâtre de verdure" aménagé à Etrez par la commune de Bresse Vallons. Un partenariat a ainsi été mis en place, associant aussi "Cinébus", association savoyarde de cinéma itinérant. Dans un cadre idéal, plus de 200 spectateurs ont découvert une image de qualité sur un écran de 12 mètres sur 8.

Communication . . . nationale !

   Pour accompagner la réouverture de toutes les salles de cinéma  (effective depuis le 22 juin) et inciter le public à retourner devant les écrans, la FNCC a lancé une campagne nationale de communication à laquelle participe le Cinéma Rural Itinérant Bresse Revermont (CRI BR). Des affiches promouvant le retour devant le grand écran, dans le respect des conditions de sécurité sanitaire, sont proposées grâce à deux partenaires historiques du cinéma (technique et financier) : le CRI BR s'est naturellement associé à cette démarche. Dans les campagnes bressanne et revermontoise, on peut alors voir ses habituels panneaux d'affichage se garnir du slogan "Tous au cinéma" !

Petites et grandes salles communiquent ensemble sur leur réouverture avec la Fédération Nationale des Cinémas Français 

 

Une programmation toujours au plus près de l'actualité cinématographique

 Reprise des projections (sauf nouvelle contre indication sanitaire) le 9 septembre à Hautecourt, avec Les vétos (suivi de De Gaulle et de L’appel de la forêt ).

Et toujours des tarifs concurrentiels !

Dans tout le circuit, les entrées sont à 4 € (2 € en dessous de 14 ans).
A chaque séance, un tirage au sort attribue une place gratuite.