Pour faire les meules de Comté, Charles Dérudet, arrivé à l'âge de la retraite, pratique, pour la dernière fois, la spectaculaire et non moins sportive "pêche à la toile".

Le changement d’année nous amène à jeter notre traditionnel coup d’œil dans le rétroviseur.
Commençons le tour des années en zéro avec 1990 (1ère partie)

   La toute jeune association Patrimoine attaque dès les premiers jours de janvier avec la réfection du sentier de Drom aux Combes, tout du moins sa première partie, jusque vers le socle d’une ancienne croix. Le mois suivant, les mêmes bénévoles organisent leur première journée boudin, où 80 kilos de ce produit sont écoulés : la fête durera jusqu’à la nuit. A l’église, on refait la charpente et la couverture de la nef et des bas-côtés. 21 représentantes de la gent féminine honorent Sainte Agathe et, lors de l’assemblée générale des pompiers, on apprend que 18 interventions ont eu lieu l’année écoulée.

   La vallée est inondée et des bateaux se promènent à « Ramasse plage » (vers le viaduc), où notre correspondant local navigue sur un lac profond de plus de sept mètres.  36 classards et conjoints des classes en 0 et en 5 se retrouvent à Drom pour la traditionnelle fête des classes.

Début du ramassage des poubelles

   Le 5 mars a lieu la première collecte hebdomadaire d’ordures ménagères ; ces dernières sont désormais interdites à la décharge municipale. Le conseil municipal décide d’équiper de porte-jardinières les fenêtres de l’étage de la mairie. Drom perd son doyen, Lucien Radix, 93 ans, Bressan établi à Drom depuis sa jeunesse. La salle des fêtes accueille le traditionnel diaporama du comité de fleurissement, qui fait revivre les fleurs de l’été, puis les Amis de Notre Dame des Conches qui retracent 2 000 ans d’histoire du site et présentent leur travail.

   A la fromagerie, on presse les dernières meules de Comté à la main : la coopérative va s’équiper de matériel moderne qui mettra fin à la spectaculaire opération de la « pêche ». Avril voit disparaitre la « Mémette », qui avait régalé des générations de Dromniers au café, avec ses gratins et ses tartes, puis François Billoud, éphémère doyen et dernier citoyen du siècle précédent. Après 28 années passées à la fromagerie, Rosette et Charles Dérudet goûtent à la retraite ; ils sont remplacés par Liliane et Gilles Cantin, dans des locaux modernisés.

   Sur le sentier des Conches, Patrimoine érige une nouvelle croix de sept mètres en lieu et place de celle de 1923, tombée depuis de nombreuses années.

Patrimoine nettoie le sentier et dégage le socle de l'ancienne croix de 1923

La soirée boudin se termine tard, et en musique !

Réfection du toit de l'église

Dernière Sainte Agathe pour "La Mémette" (au centre) . . .

Vers le viaduc : "Ramasse plage"

La vallée inondée

Rehaussée en 1984, la RD81 n'est plus immergée entre Drom et Ramasse

 

Les classes en 0 . . . et en 5 !

On chante . . . en famille !

Les dernières meules de Comté "faites main"

 
 

Avant les travaux : les cuves et les presses . . .

. . . et le coin vente.

Repas du Comité de Fleurissement . . .

. . . les uns mangent . . .

 

. . . les autres préparent, servent, nettoient et rangent !

Gros chantier à la fromagerie

Piégé par un confrère !

La retraite pour Rosette et Charles Dérudet (à gauche) : les fromagers sont remplacés par Liliane et Gilles Cantin (à droite). Le président Françon leur offre un salon de jardin, au nom de la coopérative.

Des locaux plus fonctionnels

Rosette passe le relais à Liliane

Le retour de la croix de la mission 1923

Un travail d'équipe !

. . . la suite au prochain numéro !