"Des premières année galère, mais il n'a jamais baissé les bras" confie son épouse.

A Jasseron, village voisin, aimé par la passion du service et l'envie de maintenir activité et animation dans son village, "Gé" déborde d'énergie et fourmille d'idées : le tabac presse évolue encore et devient désormais le "Comptoir -néral * "

   Après un BTS, Gérald a été salarié dans les assurances pendant douze ans. Ce commercial rêvait alors de se lancer, sous franchise, dans les services à la personne, à Bourg en Bresse, mais on lui propose Nantua. Dans son village, le tabac-presse est à vendre : il saisit alors l'opportunité, abandonne la pression d'une société commerciale pour découvrir l'indépendance, mais échange aussi confort et sécurité financière contre les aléas de la petite entreprise.

Toujours plus de services

   Tout de suite, il propose un service supplémentaire, le dépôt de blanchisserie, en contractualisant avec un professionnel d'un village voisin. Puis il devient aussi un relais pour le dépôt de colis. Le buraliste complète ensuite l'offre avec le loto et tous les jeux de la Française des Jeux. Quand l'agence postale ferme, c'est encore Gé qui prend le relais en devenant point poste, quadruplant ainsi l'amplitude horaire de ce service public.

   Plusieurs commerces rendent la rue attrayante, mais l'épicerie ferme fin 2018 ; Gérald crée alors un rayon cave et, à côté, la boucherie propose un peu d'épicerie. Début 2019, c'est la boulangerie qui baisse le rideau, mais il y a toujours du pain à Jasseron : on trouve pain et viennoiseries en dépôt au tabac presse, dans l'attente d'un repreneur. A l'automne, il lance encore une nouvelle prestation : le "retrait cashback" pour des petits retraits d'espèces sur toutes banques avec une carte bancaire. La boucherie cesse aussi son activité ... alors Gérald modifie (presque) tout : une réorganisation des locaux, un peu moins de presse et un rayon épicerie étoffé : légumes, fromages, charcuterie, poulets, oeufs. Et, encore et toujours, en nouant des partenariats avec des fournisseurs locaux dans les villages voisins. "Il y met tellement de coeur que c'est obligé de fonctionner" souffle Véronique, son épouse.

Encore des projets

   S'il avoue que certains projets n'ont pu aboutir, Gé ne manque pas d'idées : il a ajouté "conciergerie" à sa nouvelle enseigne "pour tout service à la demande, dans l'ordre du possible ; un peu un retour à mon projet initial !" confie-t-il ... sans oublier de terminer par un "etc." éliminant toutes limites ! "Ce qu'il manque ici, c'est un point de rencontre, pour discuter autour d'un verre et d'un saucisson" ; alors il rêve d'un local plus grand, avec une licence IV. En attendant, on peut déjà boire le café chez Gé.

Animateur local

   Non content de satisfaire toujours plus sa clientèle, il entraîne avec lui les professionnels de la commune, en créant "l'UACAJ", Union Amicale, Commerciale et Artisanale de Jasseron, qui fédère 26 entreprises (8 lors de la création), organise plusieurs animations (marché de Noël, concert estival) et travaille sur un projet de marché hebdomadaire.

   Chaque jour, la vitrine s'orne d'un dicton de son invention et  sa page Facebook sert de gazette locale ; il crée aussi « L’Elan jasseronnais », groupe d’échanges d’idées pour dynamiser la commune.

Une étoile sur l’enseigne ?

« Pour l’instant, c’est un Gé-Néral à une étoile ; une étoile pour 30 m² . . . j’espère un jour lui en rajouter plusieurs ! »

 

Tous les services, humour compris . . . plus "etc." !

Et même le point de retrait des paniers quotidiens de légumes !

Aucun détail n'est oublié

Désormais incontournable à Jasseron : le panneau quotidien de Gé
L'info du commerce ou le dicton du jour . . . 
. . . l'actualité ou l'humeur du gérant . . . 
. . . sans oublier les événements locaux, du village et des villages voisins !

Toute la presse en parle . . . 

P.S. : précisons innocemment que à des racines à DROM . . .