Vue générale DROM

   Les deux journées du patrimoine ont permis aux habitants et visiteurs de découvrir le Val de Drom du sous-sol jusqu’au sommet. En effet, le samedi, une trentaine de personne de Ramasse et de Drom ont saisi l’occasion d’une visite guidée du tunnel d’assèchement de Drom avec la participation de l’AGEK (association de gestion des espaces karstiques). Philippe Vermeil et Christophe Pascal leur ont ainsi expliqué les particularités hydrogéologiques du relief karstique de ce secteur. Creusé entre les territoires de Villereversure et de Ramasse, de 1859 à 1869, le tunnel a pour but de gérer les inondations de la vallée et du village de Drom, en les « accompagnant » vers leur exutoire naturel, les « sources intermittentes de Rochefort ». Interrompu par la guerre de 1870, l’ouvrage a été complété, en 1996, par un canal en amont.

En dessous, puis au-dessus

   Le lendemain, c’est 200 mètres plus haut que le public était convié, cette fois avec l’association des Amis de Notre Dame des Conches. Là, dans la chapelle Ramacharde ouverte à tous, ce sont deux millénaires d’histoire locale qui étaient résumés pour connaître le site de la sainte colline. Tout au long de l’après-midi, environ 70 personnes ont ainsi suivi les tribulations des sanctuaires successifs, de destructions en reconstructions, depuis l’évangélisation du secteur par St Thyrse, au second siècle de notre ère, jusqu’à nos jours.

Journée patrimoine 2014 Tunnel de Drom

Parés pour descendre dans les entrailles du Revermont

Journée patrimoine 2014 ND des Conches

Un sanctuaire constamment re-né de ses cendres