Au sud de Drom, en limite de Ramasse, les anciennes carrières Guinet-Derriaz ne sont plus exploitées depuis 1998 pour la pierre de taille ; elles sont aujourd’hui propriété de l’entreprise société Carrières Blanc. Cette zone étant à réhabiliter, un projet est imaginé pour valoriser le site avec un parc photovoltaïque, porté par la société EDF Renouvelables, qui étudie sa faisabilité, puis construira et exploitera une centrale. Une permanence d’information a alors été organisée en mairie (et une autre en mairie de Ramasse) : Marina Canteau de Menezes, chef de projet, se proposant de le présenter aux habitants et de répondre à leur questions. Peu d’entre eux se sont déplacés, signe probable qu’il ne suscite pas d’inquiétude ou d’opposition. Le maire indiquait qu’il avait toutefois reçu quelques réactions, portant sur le gain attendu pour la commune, la durée de l’exploitation et le devenir du site, mais aussi sur l’utilisation de l’énergie produite : sera-t-elle destinée au village ? Sur place, les questions évoquées portaient sur les études environnementales, les relations avec la carte communale en cours d’élaboration, le canal d’évacuation des eaux d’inondation et le raccordement au réseau.

La consommation de 600 foyers

   Le périmètre étudié représente une surface de sept hectares et il est estimé une puissance attendue de deux MégaWatts crête, soit la consommation moyenne de 600 foyers. Par un raccordement souterrain, l’énergie produite serait alors injectée dans le réseau par l’intermédiaire de la ligne proche du site. La faisabilité reposant sur plusieurs critères, des études environnementales paysagères,  socio-économiques et techniques sont alors menées par des bureaux extérieurs indépendants. Il est noté que l’Agence Locale pour l’Energie et le Climat (ALEC 01) n’a pas été consultée, mais « ce pourrait être pertinent », reconnait la responsable du dossier.

   Au final, le site présenterait des rangées de panneaux inclinés (de un à deux mètres de haut) ayant une durée de vie de 20 à 30 ans. Après les études et le dépôt du permis de construire, une enquête publique sera organisée dans les tout prochains mois.

Etat actuel du site (octobre 2017)