IlS L'ONT FAIT !

  En novembre dernier, passionné de moto, mais aussi de mécanique, Bruno Aviet a appris que « Les Meules de Savoie » association du département voisin, organisait l’été suivant sa 3ème « Montée sèche du Galibier », randonnée de 35 kilomètres en cyclomoteur, avec un dénivelé de près de 2 000 mètres. Intéressé par le défi, il a entraîné avec lui Jérôme Terraillon et Christophe Michaud, se chargeant de préparer les bolides dans ses ateliers de la rue du Réservoir. Le trio a donc pris le départ le 1er juillet, respectivement sur une Motobécane 51 super de 1979, une Peugeot 103 SPX de 1994 et une Peugeot 103 MVL de 1977. Deux copains burgiens se sont encore joints à eux : Anne et Christian, avec une Motobécane AV37 de 1957 et un scooter Honda de 1985.

Pilotes et machines à rude épreuve

  En une heure, le Col du Télégraphe était franchi par toute l’équipe, à une altitude de 1 566 mètres, malgré une panne d’allumage sur la monture de « Tof’ », aussitôt réparée sur place par Bruno. La deuxième partie s’avérait plus dure pour les mécaniques, mais aussi pour les pilotes. Ainsi, c’est Anne qui dû d’abord déclarer forfait, à bout de pédalage. Avec la diminution de la teneur en oxygène et l’effort demandé aux moteurs, la montée du Galibier était ponctuée de pauses nécessaires pour le repos des mécaniques. La 103 de Jérôme, déjà victime d’une première crevaison, rendait l’âme à six kilomètres du sommet, au moment où survenait une deuxième crevaison. En trois heures au total (pauses comprises ! ), Bruno, Tof’ et Christian franchissaient le col mythique, culminant à 2 642 mètres.

   Sur 200 participants, 176 ont terminé l’épreuve … et nos Cavets n’ont pas manqué de s’approvisionner en Beaufort avant de redescendre !

Au départ : les bolides . . .

. . . et les pilotes !

Panne d'allumage, chez Tof', aussitôt réparée par Bruno !

Anne à fond !

1ère étape : le col du Télégraphe !

Ca va encore pour Jérôme (toque rousse, casaque noire) . . .

. . . mais le moteur ne veut plus rien savoir, à moins de six kilomètres de l'arrivée !

La victoire au sommet !

Au guidon : la provision de Beaufort pour le retour . . .

(Merci à Bruno AVIET pour les photos et la vidéo, à Jérôme TERRAILLON pour la photo 3a)