Place Gaillard DROM 01

Un lieu chargé d'histoire(s)

  La place centrale du village, longtemps située à l’emplacement actuel de la fromagerie (et dénommée « Place de la Pompe », de 1876 à 1906) est, depuis 1922, entre mairie et église  et se dénomme « Place du Docteur Gaillard ». Il apparaît intéressant de l’évoquer en cet été 2017. En effet, juillet 2017 marque le centenaire de la disparition du Docteur Albert Gaillard. Issu d’une famille aisée arrivée à Drom vers 1780, ce médecin a été maire de la commune de 1886 à 1917, et aussi conseiller général depuis 1898. Sa famille, très investie pour la commune, aura marqué le village, mais aussi son épouse et lui-même, par leurs bienfaits.

  Hippolyte Albert Gaillard avait été élu suite au décès de son prédécesseur (et grand-père), Hippolyte Gouilloux (l’instigateur du nouveau cimetière, du tunnel de Drom, de la compagnie de pompiers et de la mairie/école) ; ce dernier avait, lui-même, succédé en 1843, à Joseph-Marie Gaillard, maire depuis 1830 (l’autre grand-père du docteur Gaillard, à l’origine du premier bâtiment communal, la « maison carrée », première école de Drom, aujourd’hui salle polyvalente).

Plus d’un siècle et demi de modifications

  St Thyrse de Drom est citée dès la fin du XIIème siècle, mais le chœur actuel de l’église a été reconstruit en 1475 ; lors de son agrandissement, en 1852, un chemin est ouvert vers le Nord, pour rejoindre la « route de Drom à Meillonnas » (rue du Port Fleury), qui deviendra, plus tard, une route, puis sera fermé à la circulation en 2007 (chemin des Ecoliers). Le cimetière, au Nord et à l’Ouest de l’église, est alors transféré au Sud du village, à « La Croix Jouvray ». Le campanile (estimé de la fin du 15ème siècle) est alors sur le mur en face de la porte de l’église, probablement depuis environ 1808 (non visible sur la photo).

  Après la « grande guerre », il est décidé, le 30 octobre 1919, « d’ériger un monument commémoratif aux soldats de la commune de Drom, morts pour la France » En juillet 1920, Mme Gaillard, veuve de l’ancien maire et conseiller général, donne un terrain à la commune en vue « d’établir une place publique pour l’emplacement de ce monument ». La commune note, dans son registre : « Comme témoignage de reconnaissance, et pour rappeler toujours les noms de Mme Gaillard, de qui la générosité a été plusieurs fois appréciée, et de son mari mort prématurément pendant la guerre, profondément regretté à Drom, le Conseil Municipal a décidé que l’emplacement du monument sera dénommé « Place du Docteur Gaillard » ». Le mur entourant cette parcelle est alors démonté et le campanile est installé au coin Nord-Ouest de l’église.

  En avril 1922, l’inauguration du monument donne lieu à une fête ; un banquet y est offert par la commune aux 48 démobilisés de Drom. Dans les années 1950/1955, il est entouré d’un mur surmonté d’un grillage, lequel est enlevé en 2006, lors de la première tranche d’aménagement du cœur de village. Lors de ce même chantier, le campanile est déplacé au coin Sud-Ouest de l’église, après une sérieuse restauration. Le monument aux morts connait aussi une cure de rajeunissement en 2009.

Des bienfaits en série

  L’épouse du maire eu d’autres réalisations locales à son actif : le financement des cloches de l’église, en 1904, puis en 1923 ; la cession d’un bâtiment, en 1926, pour l’aménagement d’une salle de théâtre, puis l’animation d’une troupe avec les jeunes du village. Enfin, suite à son décès, en 1937, un legs est utilisé pour doter le clocher d’une horloge, avec quatre cadrans : cet équipement est installé en 1938. Les cadrans sont restaurés à l’identique en 2003 et l’horloge est passée à l’ère de l’électronique en 2012, suite à un incident sur le vénérable mécanisme.

Place Gaillard DROM 02 (1826)

En 1826, le cimetière entoure l'église (en bleu), et le chemin des Ecoliers n'est pas encore ouvert. Salle polyvalente (1840), mairie (1885) et fromagerie (1906) ne sont pas encore construites.

Place Gaillard DROM 03 (1882)

En 1882, un sentier est ouvert vers le Nord (à gauche) ; il n'y a plus de cimetière. On distingue la "maison carrée" (salle polyvalente) en A, le local des pompiers (démoli en 1987) et le projet de mairie en B

Place Gaillard DROM 04 (1910)

1910 : ce que voyait le Docteur Gaillard depuis "sa" mairie

Place Gaillard DROM 05 (1910)

1910 : derrière le facteur, la future place

Place Gaillard DROM 06 (1910)

1910 : la mairie/école de dispose pas encore de préau (1912 et 1957)

Place Gaillard DROM 07 (1922)

1922 : le monument aux morts est érigé

Place Gaillard DROM 08 (1998)

1998 : le campanile au Nord-Ouest de l'église (de 1922 à 2006)

Place Gaillard DROM 09 (2005)

2005 : le monument est entouré d'un mur de 1950/55 à 2006

Place Gaillard DROM 10 (2006)

2006 : démolition du mur par les élus

2006, après la première tranche d'aménagement du coeur de village

Place Gaillard DROM 12 (2006)

2006

Place Gaillard DROM 13 (2017)

2017 : le monument

Place Gaillard DROM 14 (2017)

Un "grand"espace public au coeur du village

 Place Gaillard DROM 16 (2017)

Place Gaillard DROM 17 (2017)

2017

Place Gaillard DROM 18 (2017)

Et homme (et une femme) à ne pas oublier

.