Elodie Presti 2

  En matière d’art et de sport, Drom regorge décidément de champions ! En effet, dans le domaine de l’équitation, Elodie Presti participera prochainement au championnat de France dans la spécialité des sauts d’obstacles.

  Dès l’âge de cinq ans, Elodie a souhaité « faire du cheval » ;  ses parents l’ont alors inscrite à « Cheval Bugey », à Ceyzériat, où elle apprend à monter, mais aussi à sauter et, bien sûr, à s’occuper de sa monture : nourriture et soins. A dix ans, elle devient propriétaire de « Brin d’Espoir » ; la petite fille et le cheval grandissent ensemble et effectuent d’innombrables balades. Puis l’adolescente devient experte en « débourrage », le dressage des jeunes chevaux. Le travail consiste à habituer l’animal, très jeune, à l’humain et son environnement, puis à supporter des matières sur son dos (d’abord un tapis, puis une selle), à suivre des consignes (dans un manège, tenu par une longe) et à accepter un cavalier.

  En 2015, sa jument est gestante ; alors la jeune femme, devenue deux fois maman entretemps, revient dans un club pour pratiquer son activité favorite. Elle s’inscrit à « Espace Cheval », à Courmangoux ; là, Chrystelle Verguet lui propose bientôt de participer à des concours de sauts d’obstacles.

De la passion à la compétition

   Elle passe alors des épreuves en « club 4 » (hauteur des obstacles : 0,65 mètre), puis en « club 3 » (0,75 m.) où elle gagne les championnats départementaux, alors que son équipe est première en coupe des clubs à Chalamont. Au printemps 2017, à Chazey-sur-Ain, elle se qualifie en « club 2 » (0,85 m.) pour le championnat de France qui se déroulera du 24 au 28 juillet prochain à Lamotte-Beuvron (Loir et Cher).

   D’ici là, Elodie (toujours en casaque rose) et son partenaire « Quick des Garceaux » (un selle français) s’entraînent à raison de trois séances hebdomadaires de deux heures chacune. L’épreuve se déroulera sur trois journées où il conviendra, à chaque fois, de rester en lice pour le lendemain au fil de parcours comportant quatorze obstacles en moyenne. Le Revermont sera alors représenté par une équipe exclusivement féminine (uniquement en ce qui concerne les cavaliers ! ) puisque Elodie Presti sera accompagnée de Sandrine Laborie (en club 1 -0,95 m.-, sur Pie du Pichatier) et de leur entraîneuse Chrystelle Verguet.

Elodie Presti 1

La Belle et la Bête

Elodie Presti 3
Elodie Presti 4
Elodie Presti 5

(Photos Doriane MESSINA )