Fibre optique NDC (1)

   Le département de l’Ain a fait le pari de s’équiper totalement en fibre optique (3 000 kilomètres de réseau) en procédant par étapes (zone pilote, artères principales, puis secondaires). La commune de Drom a ainsi déjà connu plusieurs séries de travaux pour l’installation du réseau : deux fourreaux arrivent sur son territoire et se rejoignent dans un maillage en direction de Montmerle. Dans le village, fourreaux et chambres de répartition, installés à l’occasion de chantiers précédents, sont tout prêts à accueillir la fibre pour raccorder tous les usagers intéressés.

   Une nouvelle artère est en cours d’installation sur le territoire, sur la route des crêtes. Raccordée à celle qui alimentera Drom (au niveau du hameau des Combes), elle suit la voie créée par l’abbé Gringoz jusqu’à la chapelle des Conches, puis continue, sur la commune de Ramasse, jusqu’au relais de télévision. La route des crêtes est ainsi coupée à la circulation pendant plusieurs semaines : une machine enfouit, en bordure de chaussée, les tubes déroulés tout le long de la route.

Des fourreaux, mais pas encore de fibre !

   Pour conduire ce projet, le SIeA a créé une régie : RESO-Li@in (Régie d’Exploitation du Service Optique Li@in). Unique en France, cette infrastructure gère, contrôle et entretient le réseau Li@in (liaison internet de l’Ain), et assure la liaison avec les fournisseurs d’accès à Internet offrant leurs services aux abonnés.

   C’est la régie qui est en contact avec les fournisseurs d’accès à Internet utilisant le réseau. La relation avec l’abonné est, quant à elle, uniquement gérée par les fournisseurs d’accès à Internet.

   Des désaccords avec l’entreprise Orange, en complément de la dégradation de la situation économique, ont ralenti la progression du projet. Mais une convention vient d’être signée entre l’opérateur et le « SIeA » (syndicat intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain, maître d’ouvrage du projet), qui permet de poursuivre ce chantier pour la couverture totale du département en très haut débit.

   Un site internet, www.reso-liain.fr, est alors à la disposition des usagers pour suivre l’évolution de ce réseau, vérifier leur éligibilité et, le cas échéant, s’inscrire à ce service en choisissant un opérateur. Le syndicat se chargera alors d’amener le réseau en limite de propriété, et l’opérateur fournira l’équipement pour se raccorder (l’installation à l’intérieur de la propriété étant à la charge de l’abonné).

   Mais, si ces fourreaux sont prêts pour le village de Drom, la fibre n’y est pas encore tirée et la commune n’est toujours pas éligible. Il est toutefois possible pour tous les usagers (particuliers, professionnels) qui sont intéressés par ce service, de faire le test d’éligibilité, en validant bien la position de leur maison ou de leur entreprise. Cette validation sera enregistrée et leur permettra d’être directement informé, par courriel, du moment où leur zone sera validée pour être équipée, où les travaux seront en cours et quand la zone sera réellement éligible. De plus, les informations récoltées, sur le nombre et la localisation des clients en attente, permettent à la régie de mesurer plus précisément l’attente du territoire, l’ampleur des besoins, voire leur adéquation et leur légitimité avec la configuration des équipements en attente.

 Fibre optique NDC (9) Fibre optique NDC (6)