Alors que la seule chose reprochée au futur ancien maire par son adjointe, candidate de dernière minute à ce poste, était Le Petit Dromadaire (« Il y en a trop, les gens ne le lisent pas ; il faut aller à l’essentiel ! »), un nouveau numéro est édité, comprenant six pages, dont une blanche.  Certains abonnés indiquent ne pas l'avoir reçu.

   La nouvelle équipe l’a sympathiquement « relooké » ; mais, si le site internet de la commune est rappelé, celui-ci n’est pas à jour.

   Insidieusement, une petite mention glisse, au passage, que la présidente du comité de fleurissement a démissionné . . . comme le chef des pompiers après les élections de 2008 ou un autre gradé des pompiers après celles de 1995 (tous deux membres actuels de l'exécutif local) ?