L'équipe de "Patates et coquelicots" s'est mobilisée pour commencer le montage d'un abri de jardin, avec des matériaux de récupération (dont des cuves pour l'eau ! )

Les premières graines et les premiers arbustes fruitiers sont en terre.

   La convention de mise à disposition a été finalisée avec la commune, pour une surface de 700 m². Avant l'hiver, le terrain a alors été préparé "en lasagnes" (superposition de cartons, de feuilles, de déchets verts et de paille, une technique de permaculture).

   Pendant l'hiver, l'association "Patates et coquelicots" n'est pas pour autant restée inactive, recherchant plants et semences correspondant à son cahier des charges (que des produits bio), des outils et des matériaux pour ériger un abri pour son  matériel.

Les premiers signes du printemps

   On a alors pu les voir avec les premiers rayons du soleil planter quatre pommiers et préparer les semis de petits pois, fèves et oignons (pour certaines graines, il ont bénéficié d'un don de la coopérative Gamm Vert).

   Le jardin est clos, et un abri de jardin est monté, qui sera complété par des cuves de récupération d'eau de pluie. Plus tard une serre lui sera adossée pour la préparation des semis, qui sont actuellement réalisés chez les membres du groupe.

  Un élu d'une commune voisine est même venu leur rendre visite, intéressé par cette démarche qui pourrait être reproduite.

Les Dromignons associés

   L'école est aussi partie prenante dans le projet : les Dromignons viendront alors cultiver leurs légumes.

   En attendant, ils préparent les affichettes qui désigneront les diverses plantations.

   Par ailleurs, ils ont écrit un des couplets de l'hymne du jardin sur la mélodie du "commerçant des rues", chanson québécoise de "La Bolduc", et ont commencé les répétitions avec les artistes professionnels locaux. Gérald Chagnard et Hélène Péronnet les trouvent alors très impliqués : "bien présents et bien chantant ! "

Récupération et recyclage !

   L'association précise qu'elle est toujours en recherche d'un troisième récupérateur d'eau de pluie. Elle accepte aussi les dons d'outils. Enfin, elle récupère volontiers le compost et les tontes de pelouse.

Les premiers semis

Les premiers arbres fruitiers !

Pour l'arrosage, l'eau de pluie sera récupérée et stockée dans la partie haute du terrain

L'abri prend forme !

Avec Gérald, Hélène, la plus Dromnière des Québécoises, accompagne le chant des Dromignons.

(Merci à Annabelle Tannesie pour les photos 2, 4 et 8 , et à Sylvain Turpin pour la photo 9)