2ème bonus pour le feuilleton de l'année 1991 : la St Thyrse 

   Le samedi est gris, mais permet quand même à la jeunesse locale de participer aux nombreux jeux animés par Radio Drom (100 aucun Mégahertz) qui émets pour la deuxième année. A partir de cette année, les tartes sont confectionnées uniquement sur le samedi, mais en commençant dès le vendredi soir, et pendant 20 heures non stop. A l'abreuvoir, le Costerg Papy Band assurent le folklore local avec Fernand et Paul. Le soir, dans la discothèque de la place Gaillard, Bernard chauffe l'ambiance pour les danseurs alors que la pluie commence à s'abattre sur la vallée.

   Le repas champêtre du dimanche midi se réfugie dans la salle des fêtes, puis le défilé débute selon un nouvel itinéraire (il commence désormais dans la montée du Car (actuelle Rue du Café).

Pause, chez les pompiers, après 20 heures de tartes non stop

Le Costerg Papy Band

Sylvie et Bernard, dans le studio mobile de Radio Drom

Vivi ouvre le défilé avec Christophe

Les écoliers enchaînent avec la veillée d'antan

(parapluies de rigueur !)

Le Comité de Fleurissement a trouvé une chenille à 32 pattes !

Le panneau touristique de Patrimoine

Le Massey Davidson, side-car agricole conçu dans les forges de l'Enclos

Les Miss de Drom . . .

Le Vierzon avec une javeleuse

Sortie aussi des usines de l'Enclos, la De Drom Mouton d'Alex s'est mise à l'abri !

La fête continue sous abri, toujours avec Radio Drom

Le lundi, les équipes techniques interviennent pour démonter la sono, de la Route du Tunnel au Port Fleury, de l'Hôtel de Ville à la montée du Car ...

Et la fête continue à tous les étages . . .

. . . à suivre ?