Popeye ne manque pas de s'arrêter chaque semaine à la fromagerie de Drom où Aurélie l'approvisionne en Comté qu'il exporte jusque dans la campagne bressane !

"Popeye" livre à domicile dans une trentaine de villages

   Six jours par semaine, Patrice Lagier sillonne les routes au plus près des habitants dans pas moins de 30 villages et hameaux, dont les deux tiers en Revemont, avec une petite intrusion jurassienne.

   Ambulant, Patrice ne l'a pas toujours été puisque, pendant 17 ans, il a tenu l'épicerie de Viriat avec son épouse Elisabeth, se voyant même décerner un prix de gestion.

Popeye à domicile ...

   En 2014, le couple vends le fonds de commerce ; Patrice prend alors le volant en créant "Popeye à domicile". L'épicier ne stationne pas sur les places ou les marchés, mais se rend "directement à domicile, sinon, les anciens doivent venir avec un charriot. Moi, quand il le faut, j'emmène les commissions jusque dans la maison !".

   Il est alors attendu chaque semaine : la liste de commissions est prête et la camionnette regorge de tout ce qu'il faut : produits frais, épicerie sucrée, salée, fruits et légumes, boissons, mais aussi droguerie, parfumerie, hygiène et encore aliments pour animaux.

... et sur internet !

   Popeye annonce son concept sur son site internet : "Fini de perdre du temps à faire ses courses : elles se déplacent chez vous !". En effet, l'épicier ambulant est présent sur le web où il affiche tous les produits disponibles, avec leurs prix, et même un bon de commande : une sorte de "drive" sans se déplacer : "gain de temps (et d'argent) ; proximité ; service", martèle t'il.

Des produits locaux

   L'épicier s'approvisionne chez un distributeur qui le livre deux fois par semaine ; il se réserve donc deux matinées pour réassortir sa boutique. Mais il tient à proposer aussi des produits locaux ! Alors il a noué des partenariats avec des producteurs : les Salaisons de Meillonnas, la coopérative de fromagerie de Drom (Comté), la laiterie d'Etrez, et la Ferme des bois de But (fromages de chèvre).

Des anciens, mais pas que !

   De la Petite Montagne jusqu'à St Genis sur Menthon, de Etrez jusqu'à la rivière d'Ain, sa route passe aussi par l'agglomération burgienne pour quelques fidèles "et je m'arrête aussi dans plusieurs MARPA, pour les résidents".

   Mais, si sa clientèle est initialement composée majoritairement de personnes plutôt âgées, Popeye se réjouit de la voir se rajeunir depuis le premier confinement. Travaillant dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrière, il précise même que la crise sanitaire a contribué à augmenter son activité, et note, de surcroit, la fidélisation de bon nombre de ses nouveaux clients, dont certains l'ont sollicité via internet : son circuit n'est pas figé et il reste ouvert à de nouvelles demandes.

 

Du sol au plafond, le moindre recoin du magasin à roulettes est garni de marchandises : chaque centimètre cube est utilisé.

Sont-ce ses épinards qui ont valu ce surnom à l'épicier ? Non : ses grimaces, quand il était jeune et fumeur !

Contact

06.81.13.09.51   ou   patrice.lagier@orange.fr  .  Site internet : www.popeyeadomicile.fr